Baromètre des villes cyclables, découvrez la note de votre commune

Présentée comme « la plus grande enquête citoyenne sur le vélo dans le monde », l’édition 2021 du Baromètre des villes cyclables a recueilli 277 000 contributions avec un million de points cartographiés et 1 625 communes classées. Découvrez les résultats.

Baromètre des villes cyclables, découvrez la note de votre commune 1
Saint-Aubin-de-Médoc en Gironde a obtenu la meilleure note de ce troisième Baromètre des villes cyclables.

« L’édition 2017 du Baromètre a permis d’obtenir la reconnaissance nationale, l’édition 2019 les ambitions locales, celle de 2021 permettra d’obtenir les moyens d’agir à toutes les échelles » indique  Olivier Schneider, président de la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB). Il est vrai que la troisième édition de ce baromètre permet d’avoir une véritable cartographie de la pratique vélo en France. Et surtout d’observer cette transformation des territoires.

Pour Thibault Quéré, Responsable du plaidoyer de la FUB, et Thibault Vermeulen, Chargé de campagne du Baromètre, « le vélo, au-delà d’être un mode de déplacement, est un formidable outil de transformation des territoires et de la vie des citoyens. Le Baromètre des villes cyclables constitue le point d’entrée pour opérer cette transformation alors osons davantage et répondons ensemble au défi collectif de construire des villes et des villages cyclables ».

Cinq catégories de classement

Concernant la méthodologie, cinq thématiques ont été abordées (ressenti général, sécurité, confort, efforts de la commune, stationnement et services vélo) donnant lieu à une note globale. Les villes ont été ensuite classées sur une échelle de A+ à G allant de « climat vélo excellent » à « climat vélo très défavorable ». Par ailleurs, les cinq catégories de classement : « Grandes villes » (plus de 100 000 habitants), « Communes de banlieues » (plus de 3 500 habitants), « Villes moyennes » (entre 15 000 et 100 000 habitants), « Petites villes » (entre 5 000 et 15 000 habitants) et « Bourgs et villages » (moins de 5 000 habitants) ont été déterminées. Au total, 1 625 communes regroupant 35,3 millions d’habitants ont été classées au Baromètre des Villes cyclables.

Concernant les répondants, 76,4% circulent à vélo au moins une fois par semaine. Ils sont 64 % à dire que les conditions pour l’usage du vélo sont mauvaises. Si 15,8% des personnes jugent que la situation s’est dégradée ces deux dernières années, ils sont tout de même 36,5% à juger qu’elle s’est améliorée. Autres données, trois quart des personnes répondantes considèrent que le trafic motorisé (volume et vitesse) est gênant pour la pratique du vélo. 81 % trouvent dangereux de « traverser un carrefour ou un rond-point ». Par ailleurs 43 % des personnes répondantes déclarent que les conflits avec les piétons sont fréquents. Enfin 60 % des répondants jugent que le stationnement des vélos en gare est difficile.

Le palmarès

  • La Tranche-sur-Mer (Vendée) : A+, note de 4,64.
  • Vieux-Boucau-les-Bains (Landes) : A+, note de 4,6.
  • Bretignolles-sur-Mer (Vendée) : A, note de 4,53.

Meilleure progression : Jullouville (Manche) : B, note de 3,98.

Petites villes

  • Saint-Jean-de-Monts (Vendée) : A, note de 4,53.
  • Val-de-Reuil  (Eure) : A, note de 4,47 (meilleure évolution).
  • Marseillan (Hérault) : A, note de 4,47.

Communes de banlieues

  • Saint-Aubin-de-Médoc (Gironde) : A+, note de 4,89 (meilleure progression).
  • Le Teich (Gironde) : A, note de 4,54.
  • Séné (Morbihan) : A, note de 4,47.

Villes moyennes

  • La Rochelle (Charente-Maritime) : B, note de 4,10.
  • Bourg-en-Bresse (Ain) : C, note de 3,87.
  • Chambéry (Savoie) : C, note de 3,83.

Meilleure progression : Charleville-Mézières (Ardennes), D, note de 3,44.

Grandes villes

  • Grenoble (Isère) : B, note de 4,21 (meilleure progression).
  • Strasbourg (Bas-Rhin) : B, note de 4,18.
  • Rennes (Ille-et-Vilaine) : C, note de 3,74.

Pour connaître la note de votre commune ou territoire, c’est ici.

Baromètre des villes cyclables, découvrez la note de votre commune 2

« Le Baromètre est bien plus que le classement des différentes catégories. La comparaison entre territoires similaires est utile, mais les données de la commune en elles-mêmes sont déjà une mine d’informations : priorités d’aménagements et d’installations de stationnement vélo par l’outil cartographique, vision complète des attentes et de la perception des réalisations par l’usager sur l’ensemble des pans du système vélo… Le dialogue entre élus et citoyens peut s’engager sur un diagnostic complet, et pourra ainsi déboucher sur un plan d’action cohérent et ambitieux » résume Séraphin Elie, Secrétaire général de la FUB qui espère les professionnels du développement du vélo vont « s’emparer de cet outil pour tirer nos territoires vers le haut et les rendre accueillants pour les usagers du vélo présents et futurs ».

Le Baromètre des villes marchables.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER