On va pouvoir marcher par procuration au Sri Lanka cet été

Catherine Lebouille, expatriée depuis 2010 au Sri Lanka et directrice de l’agence locale Mai Globe Travels, se lance mardi 6 juillet dans un projet engagé : traverser l’île, de Colombo à Arugam Bay, à pied.

On va pouvoir marcher par procuration au Sri Lanka cet été 1

Avant d’obtenir le droit de pouvoir de nouveau se rendre au Sri Lanka, on va pouvoir tranquillement découvrir cette destination grâce à Catherine Lebouille qui dirige Mai Globe Travels une agence de voyages francophone située à Colombo, la capitale et au Vietnam. En deux semaines, à partir du lundi 6 juillet, elle va traverser l’île d’ouest en est à pied, de Colombo à Arugam Bay.

« Rencontrer la population locale, découvrir de multiples initiatives vertes, participer à des projets tels que des donations et de plantations d’arbres, et s’immerger à 100 % dans son pays d’adoption » sont les objectifs affichés par la directrice de l’agence qui va marcher plus de 300 km.

Plus de 300 km de rencontres avec la population locale, 300 km de découvertes «  des paysages les plus secrets de Ceylan, plus de 300km d’initiatives écolo impulsées par les communautés locales ». Chaque étape, d’environ 20 km, sera l’occasion de nouer des liens avec les habitants et de créer de nouvelles expériences hors des sentiers battus pour les voyageurs.

Catherine Lebouille  part surtout à la rencontre de porteurs de projets verts. De la petite ferme écologique en passant par le reboisement des forêts sri lankaises, elle nous fera découvrir le panorama « green » de l’île. Des intiatives d’autant plus importantes « que le Sri Lanka n’est pas un élève modèle en termes d’écologie ».

On va pouvoir marcher par procuration au Sri Lanka cet été 2
@ Mai Globe Travels

 Attachée à son pays adoptif, la professionnelle du tourisme espère également sensibiliser les futurs voyageurs en leur transmettant ces valeurs responsables.

Suivez ses aventures jour par jour sur les réseaux sociaux, à partir du 6 juillet, Facebook et Instagram.

La passion des voyages et du Sri Lanka

Catherine Lebouille a derrière elle une longue expérience en tant qu’agent de voyages. En 2008, après quelques années au sein d’un tour-operateur en France, elle décide de suivre sa passion pour le voyage et s’installe en Asie ou elle travaille pour le compte d’une agence locale en Inde. En 2010, elle décide de tenter l’aventure au Sri Lanka et tombe amoureuse de cette ile. C’est ainsi que naît Mai Globe Travels. Avec toute l’expérience accumulée et sa passion pour les voyages, elle conçoit des itinéraires originaux et uniques pour tous les voyageurs désirant découvrir la région. Ses endroits préférés à visiter en Asie : Kalpitiya et Knuckles Range au Sri Lanka, le Madhya Pradesh et le Ladakh en Inde, Ubud à Bali et Hoi An au Vietnam.

Le pays rouvrira ses frontières en août

Courant août, sans doute autour du 15, toutes les nationalités seront de nouveau admises à l’entrée au Sri Lanka et pour tous types de séjour: individuel, groupe, familial…

Tous les voyageurs devront être titulaires d’un visa valide, qui sera délivré pour un séjour de 30 jours et prolongeable de 6 mois après l’arrivée/

  • Le tarif du visa, qui s’obtient uniquement en ligne et donc avant le départ, passera de 35 dollars à 100 dollars.
  • En ligne, devront être fournis:
    • une confirmation d’hébergement dans un établissement certifié,
    • un itinéraire détaillé durant le séjour,
    • un billet de retour confirmé
    • un justificatif d’assurance médicale.

Seuls les voyageurs internationaux séjournant un minimum de 5 jours seront autorisés.

Reste quelques contraintes liées à la crise sanitaire : un test PCR négatif, réalisé dans les 72 heures avant le départ, devra être présenté à l’embarquement ainsi qu’à l’arrivée au Sri-Lanka. Un test PCR gratuit sera effectué à l’arrivée. Si les résultats n’étaient pas disponibles dans ce un délai raisonnable le voyageur pourra choisir un établissement hôtelier certifié où il pourra passer la nuit. Un second test PCR sera effectué dans les 4/5 jours suivants l’arrivée par une unité médicale mobile et en accord avec l’établissement hôtelier certifié. Enfin, les voyageurs qui séjourneront plus de 10 jours au Sri Lanka devront subir un troisième test. En cas de résultat positif au test PCR, une quarantaine, pouvant aller de 14 à 21 jours selon la gravité des symptômes, devra être observée par le voyageurs dans un hôtel ou établissement d’hospitalisation désigné.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

Laurent Guena
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter