C’est reparti pour un Tour !

C’est depuis Brest que s’est élancée samedi la 108ème édition du Tour de France. Comme chaque année c’est un évènement attendu. Comme une petite madeleine de Proust que l’on savoure durant trois semaines. Sans modération.

Hasard du calendrier, pendant que les 184 coureurs du peloton donnaient le week-end dernier leurs premiers coups de pédale en terre finistérienne et costarmoricaine, j’étais en haute-montagne, sur les pentes de l’Iseran, un col mythique, à l’occasion du lancement de Mountain Collection. Ce challenge non chronométré organisé par Maurienne Tourisme et auquel Sport et Tourisme est associé s’adresse à tous les cyclistes qui peuvent découvrir les cols et montées du « plus grand domaine cyclable du monde » en toute sécurité. Une belle initiative.

Bien que la Bretagne et son relief tourmenté a fait déjà une première sélection parmi les candidats à la victoire finale, Geraint Thomas, Richard Carapaz, Primoz Roglic ou le vainqueur sortant Tadaj Pogacar devront attendre un peu avant d’en découdre dans les hautes cimes. Les champions slovènes qui font d’ailleurs beaucoup pour la promotion de leur pays. La marque « I feel Slovenia » n’en demandait pas tant pour s’offrir une belle exposition dans les médias. Comme quoi le sport peut faire beaucoup pour le tourisme.

Près de 170 pays assurent la diffusion du plus grand évènement sportif gratuit du monde. Chaque jour j’essaierai de m’extraire de mon travail pour suivre la course devant mon écran. De temps en temps je laisserai mon esprit divaguer, me replonger dans mes jeunes années, celles où je n’avais d’yeux que pour Bernard Hinault, et pour rien au monde je n’aurais manqué une retransmission télévisée. Eh oui le Tour a la couleur de notre enfance. Celle des jours heureux et insouciants. Ce n’est peut-être pas un hasard si le jaune est ma couleur préférée.

Souhaitons que nous ayons une nouvelle fois un Tour magnifique cette année. S’il faudra sans doute attendre pour avoir un successeur à Bernard Hinault, dernier vainqueur français en 1985, réjouissons-nous que dès la première étape Julian Alaphilippe et son panache habituel nous a fait lever de notre chaise et nous extasier. P…, que c’est bon de retrouver le Tour de France en juillet.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter