Un vœu et des vœux

« 2020 on s’en souviendra » se plait à répéter ma boulangère. En effet comment oublier. Une année contrastée, entre espoir et désillusion.

De l’exaltation d’abord avec la naissance au printemps de Sport et Tourisme. Une formidable aventure collective qui poursuit ses avancées, et compte bien sûr s’inscrire dans la durée. Et puis, après l’enthousiasme des débuts, a succédé une période d’incertitude. D’agacement aussi. Normal avec cette crise sanitaire qui n’en finit pas de jouer avec nos nerfs.

C’est pour quand la lumière au bout du tunnel ? Patience elle finira bien par arriver. L’auto-conviction, ça peut aider aussi. Le sport et le tourisme sont deux secteurs sinistrés. En grande détresse. Mais les acteurs, et ils sont nombreux, qui composent cette belle galaxie font tout pour ne pas mourir. Ils se battent chaque jour et finiront bien par triompher. Nous sommes là pour eux et avec eux.

Alors qu’espérer pour 2021 ? Version optimiste, que le vaccin prouve très très vite son efficacité. Ou que nous atteignions rapidement l’immunité collective. Pour ne plus tomber malade. Et pour que les économies du monde entier retrouvent de belles couleurs. Version pessimiste, attendre encore attendre. Coincé entre Monsieur Doute et Madame Inquiétude. Anne, ma sœur Anne…

A Sport et Tourisme, nous misons plutôt sur le retour rapide des jours heureux. C’est en tous cas le vœu que nous formons. Mais en… attendant, eh oui toujours attendre, nous nous octroyons une petite pause. Celle nécessaire pour recharger les batteries et œuvrer sur de nouveaux développements. Nous allons tourner la page 2020 pour mieux vous retrouver, chers lectrices et chers lecteurs, dès le lundi 4 janvier. Nous vous souhaitons d’ici là un très Joyeux Noël et une Belle Année 2021. Tenez bon.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER