« Une randonnée itinérante, ça ne s’improvise pas »

Journée spéciale « randonnée », mardi dernier, à l’occasion de la Semaine mondiale du Tourisme. L’IGN et la Fédération française de randonnée pédestre sont venus offrir leurs conseils et présenter leurs solutions technologiques permettant de préparer son parcours.

randonnée

Vous en êtes convaincus mais ça va mieux en le disant. On ne s’improvise pas randonneur surtout si l’on prévoit de partir en itinérance pour plusieurs jours. Poids du sac à dos, chaussures, vêtements, trousse à pharmacie, alimentation, hébergement, transport, préparation physique…. Tout a son importance comme le souligne Stéphane Cnocquaert, président du club de randonnée des Monts de Flandre : « Inutile ; déjà, de trop se charger, il faut trouver des compromis avec des vêtements qui pourront faire double emploi. Un sac à dos ne doit pas peser plus du vingtième de son poids. Et, encore, c’est déjà beaucoup ».

Evidemment, il faut faire très attention au moment d’acheter des chaussures : « Je conseille de les essayer le soir au moment où le pied est fatigué. Si vous vous sentez bien, c’est déjà un bon départ ». On n’oublie pas aussi de prendre des « sandales légères » pour reposer ses pieds le soir ou « passer des gués ». Stéphane Cnocquaert conseille aussi de se vêtir de trois couches de vêtements et, pour la première, de privilégier le mérinos, plus efficace « que les matières synthétiques ».

"Une randonnée itinérante, ça ne s'improvise pas" 1

Evidemment, comme vous vous apprêtez à partir plusieurs jours, il faut aussi préparer la logistique : où vais-je dormir, comment me rendre au point de départ et comment y retourner si je ne fais pas une boucle. « Prévoir aussi le ravitaillement, un randonneur, ça ne mange pas beaucoup mais ça mange quand même ».

Notre expert conseille aussi de s’octroyer une journée de repos : « Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas randonner. Les cyclistes, lors du Tour de France, pédalent lors des journées de repos ».

Enfin, il faut aussi se préparer physiquement avant de partir, « même si l’on est aguerri » et vérifier que l’on sait utiliser tout son matériel comme un réchaud.

Autant de bon et précieux conseils à retrouver sur le site de la Fédération française de la randonnée pédestre.

Préparer sa randonnée avec mongr.fr

La fédération française de la randonnée a lancé le site mongr.fr qui de découvrir des parcours soit autour de chez soi grâce à la géolocalisation, soit en trouvant des suggestions sur un territoire donné. On peut, par exemple, choisir dans l’Hérault, « les grand tours du Pic Saint Loup », élu GR préféré des Français en 2019. On peut aussi tracer son propre itinéraire à la carte.

On vous conseille d’utiliser GR@ccess qui est un logiciel de préparation à la randonnée itinérante. Il fonctionne sous forme d’abonnement, 25 euros par an ou 12 euros par mois pour le tester. GR@ccess permet d’accéder 24/7 à plus de 70 000 kilomètres de sentiers GR sur toute la France, toutes les traces des GR sur cartographie IGN au 1/25000ème, le descriptif des parcours balisés, des informations liées aux hébergements, des topoguides sur mesure pour votre itinérance et la mise à disposition de l’ensemble des traces GPX et télécharger son parcours « pas à pas » sur un fichier PDF.

Le lancement d’une application est à l’étude.

Et, aussi, l’appli IGNrando

Continuité de l’usage du site, en version mobile, IGNrando est un outil collaboratif où des professionnels du tourisme et du sport intègrent leur parcours après modération. La partie payante, peut s’acquérir après l’avoir testé gratuitement pendant sept jours. Avec la « saisie guidée », vous profiterez de la « suivi automatique des routes, chemin et des sentiers ».

De plus, avec la fonction GPS de votre smartphone, vous pouvez suivre « votre progression sur le tracé et sur le profil altimétrique ». Restez « sur le bon chemin et laissez-vous guider grâce à un système d’avertissements en temps réel en cas d’éloignement du parcours ». On peut aussi garder son écran allumé.

Vous avez la possibilité de préparer vos sorties sur le site internet IGNrando et grâce à l’option Favoris, vous retrouvez facilement vos parcours dans votre smartphone. Vous pouvez également enregistrer vos traces depuis l’application, les synchroniser avec votre compte IGNrando’ pour ensuite les enrichir et les partager. L’import et l’export GPX sont disponibles pour permettre la compatibilité avec d’autre plateformes ou logiciels de préparation de randonnée.

La couverture réseau n’est pas de même qualité sur tout le territoire national. L’abonnement Cartes IGN Liberté vous permet donc de télécharger sur votre smartphone les cartes nécessaires pour savoir à tout moment où vous êtes et ainsi suivre votre parcours.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER