Un baromètre des villes qui marchent en France

La Fédération française de la randonnée pédestre et ses partenaires de la plate-forme associative « Place aux piétons » lancent un baromètre des villes « marchables ». Jusqu’à mi-février 2021 les Français sont invités à donner leur avis sur la « marchabilité » de leur commune en répondant à un questionnaire en ligne. Le baromètre devrait être publié en mars prochain.

Un baromètre des villes qui marchent en France 1
La ville « marchable » est une ville saine et sûre, active, agréable et confortable pour tous ses habitants.

« Marchable », le mot n’est pas très beau mais il entend signifier que la marche est plus qu’un mode de déplacement et le piéton plus qu’un véhicule. En effet les besoins des marcheurs, promeneurs, randonneurs ne se limitent pas à l’aménagement de la voie publique. Ils ne font pas que se déplacer. Ils stationnent. Ils ont besoin de sécurité, de confort, de services adaptés, d’un environnement sain. La ville « marchable » est une ville saine et sûre, active, agréable et confortable pour tous ses habitants.

Sous l’impulsion de la Fédération française de la randonnée pédestre, le baromètre des villes « marchables » vise à recueillir l’avis des piétons pour rendre nos communes et agglomérations plus accueillantes pour les marcheurs. Cinq critères principaux ont été définis : les pratiques des français et leur ressenti global sur le quotidien de la marche ; la sécurité des déplacements à pied ; le confort des déplacements à pied ; l’importance donnée aux déplacements à pied par les communes ; et les aménagements et services spécifiques pour les marcheurs. Ces indicateurs permettront de mieux cerner les attentes des citoyens qui souhaitent se déplacer à pied quels que soient leur âge, motif et fréquence de déplacement. Ils permettront également d’améliorer les politiques territoriales et nationales de développement de la marche.

Les résultats en mars prochain

A travers ce baromètre, un palmarès national des villes « marchables » devrait être publié en mars prochain. Rappelons que cette initiative est soutenue par les pouvoirs publics (ministères de l’Ecologie des Transports, des Sports), sans oublier France Urbaine l’Union Sport & Cycle, en partenariat avec la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB). N’oublions-pas que les déplacements à pied représentent 23,5 % des déplacements devant le vélo (2,7 %). Toujours selon l’enquête mobilités de 2019, la marche est le mode de déplacement qui progresse le plus. Mode de déplacement sobre et bénéfique, la marche à pied touche de nombreux domaines de notre vie sociale : santé, économie, culture, sport et tourisme. Au moment où la ville se réorganise, y compris sous la pression des contraintes sanitaires comme on l’observe actuellement, le marcheur constitue la bonne échelle pour penser une ville apaisée, sûre, active et solidaire.

L’enquête est disponible en ligne ici ou sur les sites ffrandonnee.fr et placeauxpietons.fr

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

David Savary
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter