Ce qui est possible pour les théâtres et cinémas doit l’être pour les stades

Les acteurs du mouvement sportif rassemblés au sein du CNOSF demandent unanimement au gouvernement d’autoriser dès le 15 décembre prochain le retour du public dans les stades et les enceintes sportives.

Ce qui est possible pour les théâtres et cinémas doit l’être pour les stades 1
Pourquoi continuer à exclure le spectacle sportif des mêmes droits que d’autres formes de spectacles , demande le CNOSF.

« Pourquoi ce qui sera bientôt possible pour les cinémas, les théâtres et même les centres commerciaux ne le serait-il pas pour les stades et autres enceintes sportives recevant du public ? » s’interroge via un communiqué le CNOSF (Comité national olympique et sportif français) présidé par Denis Masseglia.

Une remarque tout à fait légitime quand on sait que les places dans les enceintes sportives sont assises et qu’il est ainsi possible de concevoir des flux et une jauge garantissant la distanciation nécessaire. De même, le port du masque est facilement contrôlable tout comme le comportement des spectateurs. « Quelle est la raison de continuer à exclure le spectacle sportif des mêmes droits que d’autres formes de spectacles ? » demande encore le CNOSF qui en déduit qu’il existerait « des spectacles plus essentiels que d’autres ». Est-ce à dire aussi que « les spectateurs de sports seraient moins capables de respecter des gestes barrières que les cinéphiles ou les adeptes du shopping ? ».

Pour le CNOSF, qui demande le retour des spectateurs dans les stades dès le 15 décembre, « les organisateurs d’évènements sportifs ne sont pas moins responsables ni moins capables que les gestionnaires de théâtres et de cinémas de faire appliquer les protocoles sanitaires nécessaires ».

Au-delà des difficultés économiques d’un grand nombre d’acteurs du sport, le représentant du mouvement sportif français auprès des pouvoirs publics évoque également « le rétablissement du lien social et de la solidarité essentiels à l’équilibre des territoires et du besoin de partager à nouveau des émotions autour d’une équipe ». Dans son communiqué, le CNOSF conclut en espérant que « les autorités sanitaires comme le gouvernement sauront être à l’écoute des millions de personnes qui aiment le sport et ont envie de le vivre à nouveau dans une enceinte sportive, en toute sécurité ». Un discours auquel souscrit pleinement Sport et Tourisme.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

David Savary
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter