L’Ethiopie à vélo, c’est possible avec Relais d’Afrique

En complément de sa marque sœur Relais d’Asie, Relais d’Afrique, spécialisé sur le marché du voyage individuel à la carte, propose des séjours sur une vingtaine de destinations. Avec par exemple la possibilité de découvrir l’Ethiopie à vélo.

L’Ethiopie à vélo, c’est possible avec Relais d’Afrique 1
Philippe Jolivet et Philippe Bertholet, co-fondateurs de Relais d’Asie / Relais d’Afrique, en compagnie de Bruno Beguin, actionnaire, à la tête du groupe Mathis Collection. ©DS

« La recherche d’authenticité et le luxe nature ». C’est en résumé la marque de fabrique de Relais d’Asie / Relais d’Afrique, jeune voyagiste à l’affût des dernières tendances. « Notre fil conducteur n’est pas le prix ou la gemme mais l’expérience vécue » rappelle Philippe Bertholet, co-fondateur de la marque avec Philippe Jolivet.

Il est vrai qu’en matière d’expériences insolites, le choix est large avec le souci de mettre en avant « le meilleur de l’Afrique dans le plus respect de la nature et des populations ». Parmi les voyages qui font sens, la découverte de l’Ethiopie à vélo. En VTC plus précisément. Cet itinéraire accompagné de 14 jours/13 nuits est à partir de 3 265 euros par personne. Au programme, de jolies petites routes sinueuses, des paysages d’exception et de nombreux villages traversés. Avec des étapes comprises entre 30 km et 86 km pour la plus longue, ce périple à vélo est l’occasion d’aller notamment dans les montagnes Tekeze ou de Gheraltha. Que les plus inquiets se rassurent, en cas de difficulté la voiture suiveuse est toujours là pour venir à leur secours.

L’Ethiopie à vélo, c’est possible avec Relais d’Afrique 2
L’aventure à vélo débute par les chutes du Nil Bleu dans le nord-ouest de l’Ethiopie. ©Relais d’Afrique

« Je ne parlerai pas d’engouement mais d’une véritable curiosité pour les itinéraires à vélo » souligne Philippe Bertholet. À tel point que le voyagiste n’exclut pas de décliner le concept sur d’autres destinations. Relais d’Asie propose d’ailleurs déjà un « Bali à vélo », un itinéraire de 8 nuits à partir de 995 euros (hors vols internationaux). Une façon romantique et… sportive de découvrir les paysages cachés de l’Ile des Dieux. À la tête de l’agence Changlobe Voyages à Angers, Pascale Rondeau confirme l’intérêt pour ce type de produit, « cette façon de voyager correspond aux attentes de certains de mes clients ». La responsable s’appuie aussi sur le savoir-faire et la réactivité de Relais d’Afrique / Relais d’Asie pour monter ses dossiers.

Pour en savoir plus sur les voyages signés Relais d’Afrique, c’est ici.

L’Afrique à bord d’un truck

Avec le concept Drifters, Relais d’Afrique propose une autre façon de découvrir l’Afrique du Sud, la Namibie, la Tanzanie, le Kenya, le Botswana et l’Ouganda. L’idée est simple, retrouver la liberté et la possibilité de voyager en petit groupe, à son rythme, au sein d’une communauté d’autres voyageurs, encadrés par des guides avec la liberté de s’arrêter où l’on veut. Le voyage s’effectue à bord d’un truck entièrement aménagé (literie, nourriture, effets personnels…). Les voyages Drifters sont en départs garantis. Ils peuvent être également privatisés à partir de 12 personnes.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER