Valmorel, « une station toujours active, même l’été »

Sportif accompli, moniteur de ski mais aussi de canyoning, Florian Sautel fait de Valmorel (Savoie) son terrain de jeu favori. Un cadre enchanteur situé à l’entrée de la Tarentaise qu’il se plait à partager et faire découvrir aux visiteurs.

Valmorel, « une station toujours active, même l’été » 1
A 26 ans, Florian Sautel fait partie des meilleurs français en ski-alpinisme. ©OT Valmorel

A 26 ans, Florian Sautel mène une vie bien remplie. L’hiver, il est moniteur de ski à l’ESF Valmorel ; l’été, après qu’il ait créé sa propre école, il est aussi moniteur de canyoning. Et comme si cela ne lui suffisait pas, c’est un également un compétiteur hors pair avec du ski alpinisme (Ndlr : ski de randonnée) et… du trail à la belle saison. « Si j’aime prendre un dossard en compétition, j’aime aussi enseigner le ski ou encadrer des gens en canyoning. En fait j’adore ce que je fais », explique-t-il, heureux d’avoir « trouvé un équilibre entre vie sportive et vie professionnelle ».

Alors que l’été se prépare intensément, Florian Sautel, l’enfant du pays ayant grandi à La Léchère au pied de Valmorel, n’hésite pas à se faire l’ambassadeur de la station. Une station de moyenne montagne (1 400 m) faite de simplicité et de traditions. « C’est hyper mignon » confie l’intéressé qui met en avant cette « architecture typique faite de petits villages aux toits en lauzes qui s’intègrent parfaitement dans le paysage ». « Loin des grands ensembles bétonnés, c’est une station conviviale où l’on retrouve des arbres et des forêts, et qui est très active » ajoute Florian.

Une station active qui a beaucoup à offrir au visiteur en quête d’une échappée au grand air. Randonnée, VTT, escalade, via ferrata, canyoning, rafting, parapente…, la palette d’activités est large. « Et puis surtout, précise Florian, pas besoin de prendre la voiture pour de longs trajets, tout se fait à proximité ». Station à taille humaine, Valmorel est « toujours vivante, même l’été ». Celui qui a gagné les deux épreuves de ski alpinisme auxquelles il a participé cet hiver estime même qu’il y a plus à faire l’été que l’hiver.

« Je pense que nous aurons un bel été »

Valmorel, « une station toujours active, même l’été » 2
Moniteur de canyoning, à la tête de sa propre école, Florian Sautel adore encadrer les sorties dans SA station. ©OT Valmorel

Avec l’avènement du Covid, les stations de montagne ont pris conscience de leur énorme potentiel touristique en été. Les visiteurs profitent de l’oxygène, des nuits plus fraîches et des grands espaces pour une déconnexion totale. Ici on est bien loin des foules des stations balnéaires. « Je pense que nous aurons un bel été » affirme Florian Sautel. « Comme ce sera toujours compliqué de voyager à l’étranger et que les gens n’auront peut-être pas envie de se retrouver entassés sur la plage, beaucoup auront envie de découvrir la montagne » explique le natif du coin. Après tout, la montagne est apparue comme l’une des grandes gagnantes des destinations estivales de l’été dernier. « A Valmorel, tous les gens qui ont essayé la montagne à cette saison sont repartis avec le sourire » confirme Florian. Pour lui, « s’il fait chaud cet été, nul doute que les sports d’eaux vives comme le rafting ou le canyoning vont connaitre un grand succès ».

Valmorel n’a pas attendu la crise sanitaire pour ce concentrer sur ce nouveau vivier de clients. Elle innove constamment et propose de la nouveauté. Dernière en date, la mise en place d’une tyrolienne géante sur le domaine. De quoi offrir un maximum de sensations aux amateurs de grands espaces. Dès cet été.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter