Les cols réservés des Hautes-Alpes accessibles à partir du 22 mai

Avec le déconfinement qui se profile, l’opération « Cols Réservés »fait son retour dans les Hautes-Alpes. A compter de samedi prochain, les cyclistes pourront gravir en toute sécurité, les cols du département exceptionnellement fermées à la circulation des véhicules motorisés le temps d’une matinée ou d’une soirée. Le calendrier ci-dessous.

Les cols réservés des Hautes-Alpes accessibles à partir du 22 mai 1
Le mythique col du Galibier, c’est le 22 juillet et le 19 août. ©A Gros

Depuis 1997, c’est un rendez-vous attendu par de nombreux cyclotouristes. Des cols de légende tels l’Izoard, le Galibier, Vars, Agnel, le Granon ou le Noyer mais aussi des montées et cols aussi engageants que la montée de Puy-Saint-Vincent, la montagne de Chabre, le Pré de Mme Carle, les Orres, Moissière ou le col de Pommerol peuvent être gravis gratuitement et en toute sécurité par les passionnés de vélo.  

Du 22 mai au 5 septembre, pas moins de 23 dates seront proposées aux amateurs pour cette manifestation menée par l’Agence de Développement des Hautes-Alpes en lien avec les services du Département, les collectivités locales et les offices de tourisme.  

La montée d’Orcières pour commencer

Pour ce cru 2021, l’ensemble des mesures sanitaires, les gestes barrière et les distanciations recommandées pour la pratique du cyclisme, seront évidemment assurées sur le terrain, avant, pendant et après les ascensions.  

La montée d’Orcières ouvrira le calendrier des réjouissances le 22 mai au lever du jour, sur l’itinéraire emprunté pour le final de l’étape du Tour de France 2020, pour s’achever le 5 septembre avec le Col Agnel autre cadre mythique de la grande boucle (2011) ou du Giro (2016), posé à 2 744 m altitude entre le Queyras et l’Italie.  

A noter parmi les nouveautés cette année, la Haute-Clarée, le col de Foureyssasse (entre Céüse et Durance) ou le col de la Sentinelle (Gapençais). Une occasion originale et conviviale pour les passionnés de la « petite reine » de se retrouver au grand air et de profiter pleinement d’une ascension estivale au cœur des paysages emblématiques des Hautes-Alpes.  
 

Le calendrier :

 

Mai :

–  le 22 : Montée d’Orcières.

– le 29 : Haute Clarée.

– le 29 : Col de l’Echelle. 

Juin : 

  • le 6 : Montée du Pré de Mme Carle. 

Juillet : 

  • le 4 : Montée de Puy-Saint-Vincent.
  • le 7 : Col de Vars.
  • le 8 : Col de l’Izoard. 
  • le 11 : Col de Foureyssasse.
  • le 14 : Montée de Risoul.
  • le 20 : Col de Moissière.
  • le 21 : Col du Granon et Montée d’Orcières.
  • le 22 : Col Agnel et Col du Galibier. 

Août :  

  • le 3 Montée de Chabre.
  • le 4 : Col de Pommerol.
  • le 5 : Col de l’Izoard.
  • le 6 : Montée de Céüse.
  • le 11 : Col du Noyer.
  • le 18 : Montée de Risoul et Col du Granon.
  • le 19 : Col du Galibier.
  • le 20 : Montée des Orres.
  • le 28 : Montée d’Orcières.
  • le 29 : Col de la Sentinelle.

Septembre : 

  • le 5 : Col Agnel.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter