Voile : Brest se prépare à accueillir la première étape du tout nouveau circuit Pro Sailing Tour

Grâce au tout nouveau circuit Pro Sailing Tour, les quatre villes étapes, Brest, La Rochelle, Gran Canaria et Marseille, seront sous les feux des projecteurs pendant les cinq jours que dure la compétition.

Voile : Brest se prépare à accueillir la première étape du tout nouveau circuit Pro Sailing Tour 1
Grand Prix de Brest Multi 50 2020. @Jacques Vapillon

C’est bientôt parti pour le tout nouveau Pro Sailing Tour, un circuit de courses à voiles, dédié exclusivement aux Ocean Fifty (ex Multi 50), multicoques  de plus de 15 mètres, rapides, performants et spectaculaires. Six skippers s’affronteront, à chaque étape, dans un format identique : tout commencera par le défi 24h, sur environ 400 miles nautiques, suivi de 8 manches en baie ou en rade, en mode régates côtières, sur deux jours.

Démarrage à Brest (du 19 au 23 mai), puis rendez-vous à La Rochelle (du 26 au 30 mai) , Las Palmas (du 30 juin au 4 juillet) et Marseille (du 21 au 25 juillet). Enfin, un course au large doit partir d’un port de Méditerranée le 1er août pour relier en sept jours Brest et la boucle sera bouclée. Les dates de l’étape brestoise ont été repoussées afin « d’envisager un impact plus fort de cet événement sur le territoire brestois, dans la mesure où les annonces de reprises de certaines activités à la mi-mai, seraient confirmées ». Tant mieux pour Brest, qui sera décidément à l’honneur dans les prochains mois avec le départ du tour de France vélo.

Le premier des 5 « épisodes » a donc lieu du mercredi 19 au dimanche 23 mai 2021 au cœur de la ville de Brest et au plus proche des côtes du Finistère. Six bateaux et skippers accompagnés de 30 équipiers, seront réunis pendant 5 jours sur le quai Malbert. Au programme : défi 24h du Finistère sur environ 400 miles nautiques et 8 manches en rade de Brest, en mode régates côtières.

Pour les la société organisatrice, Upswing Prod, au-delà de la dimension sportive et compétitive, l’objectif est « avant tout de faire vivre, en immersion totale, au grand public ces événements populaires et à forte dimension sociale et environnementale ». Pour les territoires, c’est l’occasion de rapprocher le monde de la course au large du grand public. 

Lors de chaque étape, et dans le respect des protocoles sanitaires en vigueur, le public pourra assister aux régates côtières qui ont lieu tout le week-end depuis des voiliers et vedettes à passagers, qui seront placés au cœur de la course.

À partir de 2022, et en fonction de l’évolution de la crise sanitaire, un espace « village hospitalités » sera installé en complément de la « base de vie » et permettra des rencontres entre les équipages et le grand public sur des thématiques choisies par les partenaires et les institutions publiques.

L’ensemble du circuit donnera aussi lieu au tournage puis à la diffusion d’une docu-série de création originale en 5 épisodes accessibles sur les plateformes intitulée « Ocean Fifty ». Cette série, ainsi que l’ensemble des contenus vidéos réalisés tout au long des quatre saisons, sera « l’occasion de médiatiser des skippers, équipages et bateaux de courses au large, comme cela n’a jamais été encore proposé… »

Un évènement « développement durable »

Au-delà de la dimension sportive de l’événement, le Pro Sailing Tour Ocean Fifty souhaite prendre des engagements durables. Des solutions de mobilité douce seront ainsi proposées pour l’ensemble des équipages et des équipes de production à l’occasion de chacun des épisodes qui se dérouleront dans les centres-villes (Brest, La Rochelle, Las Palmas de Gran Canaria et Marseille), mais aussi l’utilisation de vieux gréements pour accueillir les invités en remplacement des zodiacs, la préparation de plats pour le staff à base de produits locaux…

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter