20 ans du Raid Amazones : Faute de pouvoir se rendre sereinement en Thaïlande, l’organisateur cible la Réunion ou l’île Maurice

Fondé par Alexandre Debanne, le Raid Amazones devait fêter ses vingt ans en Thaïlande à la fin de l’année. Les frontières du pays étant toujours fermées, jusqu’à une date indéterminée, l’organisateur a choisi de décaler l’édition à l’année prochaine et de se tourner vers la Réunion ou l’île Maurice.

20 ans du Raid Amazones : Faute de pouvoir se rendre sereinement en Thaïlande, l'organisateur cible la Réunion ou l'île Maurice 1
A l’ile Maurice, en 2003.

Le Raid Amazones ne fêtera pas ses vingt ans en Thaïlande. Comme le souligne ZBO, l’organisateur, si la destination « a été notée numéro 1 pour sa gestion de la crise du COVID-19 par l’Organisation mondiale de la santé« , c’est justement « parce qu’elle ferme ses frontières aux étrangers issus de pays à risque et ce jusqu’à une date indéterminée« .

Dès lors, « le risque de ne pas pouvoir quitter son pays d’origine, ni d’entrer en Thaïlande ou de devoir subir une quarantaine à l’arrivée ou au retour chez soi, est trop élevé et ne nous permet pas d’organiser sereinement notre belle aventure« .

De plus, l’organisateur estime « déraisonnable de penser pouvoir organiser un événement hors métropole d’ici à la fin de l’année« . Pas question d’annuler l’évènement mais de le décaler au premier semestre 2021, soit à l’île Maurice, soit à la Réunion. Comme nous l’avait déjà expliqué Alexandre Debanne, qui porte le Raid Amazones depuis 20 ans, le plan B était déjà prêt avec des destinations qui avaient déjà accueillies le Raid. C’est bien le cas pour l’île Maurice (2003 et 2006) et la Réunion (2002 et 2008) qui souffrent toutes les deux de la désaffection des visiteurs et qui auraient bien besoin de ce coup de projecteur. Si tout se passe bien, cette 20e édition devrait se dérouler avant les vacances de Pâques 2021.

Dommage pour la Thaïlande qui reste toutefois la destination du Raid Amazones fin 2021. Un coup dur, bien sûr, pour l’organisateur qui  » comme le Covid, ne se repose pas  » et pour les participantes qui comprendront ce choix contraint. Et puis, comme le dit Alexandre Debanne, on ne choisit pas de participer à un Raid Amazones en fonction de la destination mais bien pour participer à une aventure. A La Réunion, évidemment, mais aussi à l’île Maurice – où les participantes ne seront pas en vacances – toutes les conditions sont réunies pour organiser un Raid.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

Laurent Guena
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter