Randonnée en terre vaudoise, laissez le charme agir !

Au cœur de la région du Léman, le canton de Vaud (Ouest de la Suisse) est une terre de culture et de patrimoine. Mais c’est aussi, avec plus de 3 000 km de sentiers balisés, un véritable paradis pour les randonneurs. Illustration avec une sympathique escapade au Mont-Pèlerin.

Randonnée en terre vaudoise, laissez le charme agir ! 1
Entre Lausanne et Montreux, vue plongeante sur le magnifique vignoble de Lavaux, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. © Lavaux Express.

En Suisse, ce ne sont pas les guides accompagnateurs qui manquent. « En moyenne montagne, nous sommes 460 dont une cinquantaine sur Lavaux » affirme Pascale Fesquet, titulaire d’un brevet fédéral, et désireuse de partager son amour des sentiers et des cimes. Connue pour ses vignobles en terrasses au bord du lac Léman, inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco, la région de Lavaux se prête aisément à une grande variété de randonnées.

Chemins et sentiers panoramiques

Le mieux est de démarrer depuis la charmante ville de Vevey. Celle-ci se situe à seulement 5 minutes en train de Montreux. Avantage, si le voyageur dispose d’un Swiss Travel Pass (à partir de 217 euros pour un forfait 3 jours), il peut accéder de manière illimitée aux trains, cars et bateaux. Le précieux sésame lui donne aussi accès aux transports publics de 90 villes, aux trains de montagne, ainsi qu’une entrée libre dans plus de 500 musées en Suisse. A Vevey donc, un funiculaire emmène les marcheurs à 840 mètres d’altitude. L’occasion d’admirer les vignobles de Lavaux puis le village de Chardonne. Il faut ensuite encore grimper pour parvenir au sommet du Mont-Pèlerin juché à 1 080 mètres.

Randonnée en terre vaudoise, laissez le charme agir ! 2
Quiétude et zénitude face au Léman. © David Savary

Différentes boucles, de la plus accessible à la plus technique, permettent très vite se confronter à la nature et la forêt. « Il existe 7 – 8 parcours, le plus complet étant le grand tour du Mont-Pèlerin qui dure environ 4 heures » résume Pascale Fesquet qui souligne « qu’en à peine 5 minutes, nous passons de la ville à la pré-montagne puis la forêt ». A noter que des pistes sont également prévues pour les VTT. Des vélos électriques permettent d’ailleurs de sillonner les environs avec un minimum d’effort. VeloEplaisir est l’une de ces bonnes adresses recommandées par la guide.

Tout en découvrant à son rythme le milieu environnant, la marche ouvre sur des panoramas exceptionnels. Les périodes de floraison – idéalement en mai – donnent une note supplémentaire à la beauté de l’endroit. La faune et la flore sont abondantes. « Quelle que soit la période de l’année, il n’est pas rare de croiser cerfs, biches ou chevreuils. On peut même observer des colonies de chamois qui descendent dans les vignes » affirme la guide. La région est également un axe de migration important pour les rapaces, milans et autres balbuzards. Côté flore, on trouve toutes sortes de plantes comme les aspérules, et d’arbres s’épanouissant dans une forêt humide, épicéas, mélèzes, mais aussi églantiers, sureaux, prunelliers, sorbiers des oiseaux…

Entre lac, vignes et montagnes

On admire le paysage avec vue sur le lac Léman.
Dans le canton de Vaud, ne surtout pas oublier son smartphone ou son appareil-photo. © David Savary

Vous l’avez compris, le Mont-Pèlerin joue le rôle d’un belvédère 100% nature qui offre des panoramas époustouflants. Le Léman n’est jamais loin, les vignobles en terrasses, autant de jardins suspendus surplombant le lac, non plus. Enfin les massifs vaudois ainsi que ceux du Jura complètent ce paysage de carte postale. Si de bonnes chaussures sont toujours utiles, l’appareil-photo, lui, n’est jamais futile. Bien au contraire !

Tout au long du parcours, pas mal de bancs et de tables de pique-nique. En effet, lorsqu’on randonne, la pause dégustation reste un moment privilégié. D’autant qu’ici les produits du terroir ne manquent pas. Au menu du jour, l’Etivaz et le Maréchal, fromages à pâte dure pur cru. Accompagnés d’ail des ours, autre spécialité du coin, c’est un vrai régal. Le moment aussi choisi par la guide Pascale pour distiller quelques anecdotes sur cette nature préservée qu’elle adore tant. Précisons ici que le réseau de sentiers balisés « SwissMobile » a conçu plusieurs itinéraires à réaliser sur un ou plusieurs jours. Des forfaits comprenant l’hébergement ainsi que le transport de bagages sont également à disposition des randonneurs.

Randonnée en terre vaudoise, laissez le charme agir ! 3
L’instant dégustation, un moment toujours attendu. © David Savary

De retour à la gare du petit funiculaire, les randonneurs peuvent profiter de la terrasse de l’hôtel Mirador, ou prendre un verre un peu plus bas à l’hôtel du Léman. Ils peuvent aussi prolonger la balade en empruntant l’ascenseur panoramique Plein Ciel. Perché à 65 mètres au-dessus du sol, c’est paraît-il l’un des plus beaux points de vue en Suisse. Ce panorama 360° a attiré plus de 50 000 personnes en seulement deux ans d’activité. A travers forêts, campagne et vignobles, face au paysage du Léman, la descente à pied jusqu’à Vevey nécessite environ trois heures. Si jamais, il vous reste du temps, n’hésitez-pas à trainer vos chaussures jusqu’au manoir de Ban qui abrite le musée Charlie Chaplin. C’est ici, sur les hauteurs de Vevey, dans un parc rempli d’arbres centenaires que l’incomparable acteur a choisi d’y vivre en famille durant 25 ans.

Plus de renseignements sur Montreux Riviera.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

David Savary
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter