La Région Grand Est veut devenir la première région cyclable de France

Mardi 15 février, la Région Grand Est a organisé un séminaire consacré à la pratique du vélo, invitant ainsi acteurs et décideurs à  prendre part à l’élaboration d’une stratégie cyclable à 360°. Objectif, devenir la première région cyclable de France.

La Région Grand Est veut devenir la première région cyclable de France 1
La Région Grand Est entend devenir une destination d’excellence pour l’itinérance à vélo. ©Jean-Luc Stadler Région Grand Est

Economique, non polluante et respectueuse de l’environnement, la pratique du vélo favorise une réappropriation de l’espace public et améliore le cadre de vie des habitants. Partant de ce constat, la Région Grand Est souhaite offrir à ses citoyens un mode de transport sécurisé, en phase avec leurs attentes. Le temps d’un séminaire, elle a ainsi convié collectivités, agences d’urbanisme, partenaires institutionnels associations, clubs sportifs, acteurs économiques et de formation, à prendre part à « l’élaboration d’une stratégie cyclable à 360° ». Devenir la première région cyclable de France, cela signifie que le territoire soit associé « à un usage aisé et facilité du vélo, que ce soit pour les mobilité du quotidien ou pour le loisir ».

Au total, ce sont plus de 230 participants qui ont suivi le séminaire en présentiel et en visioconférence au siège de la Région à Strasbourg. Ils ont découvert, échangé, partagé autour des pratiques actuelles du vélo, de ses enjeux et objectifs à venir. Jean Rottner, président de la Région Grand Est, a présenté l’ambition de la Région ainsi que les premières pistes de réflexions pour construire la stratégie vélo régionale, aux côtés de Christian Prudhomme, directeur du Tour de France et Grand témoin de ce séminaire. Ce dernier a exposé sa vision des enjeux du vélo, avec notamment l’officialisation du partenariat entre la Région et le Tour de France Femmes avec Zwift.

Partenariat avec le Tour de France féminin

La Région Grand Est veut devenir la première région cyclable de France 2
Christian Prudhomme, directeur du Tour de France masculin, Marion Rousse, directrice du Tour de France féminin, et Jean Rottner, président de la Région Grand Est. ©Jean-Luc Stadler Région Grand Est

La première édition du Tour de France Femmes avec Zwift se tiendra du 24 au 31 juillet 2022. Sur les huit étapes au programme, six se dérouleront en Grand Est (voir plus bas). Cet évènement sera également l’occasion de présenter l’ambition régionale en faveur de la filière vélo sur le territoire.

Partenaire officiel du Tour de France Femmes avec Zwift, la Région Grand Est parrainera le Prix de la Combativité avec l’objectif de défendre les valeurs d’égalité entre les femmes et les hommes. Mais aussi mettre en avant les actions de lutte contre les violences faites aux femmes.

« Nous sommes fiers d’être le partenaire officiel du Prix de la combativité qui récompense, lors de chaque étape, la concurrente qui anime le plus la course. S’associer à un tel évènement international traduit en premier lieu la volonté de la Région de soutenir le sport féminin et toutes ses valeurs mais aussi de promouvoir toute la richesse de notre territoire » déclare Jean Rottner, président de la Région Grand Est, qui invite les habitants à « venir participer à cette fête du vélo ».

De son côté Marion Rousse, directrice du Tour de France Femmes, se dit « particulièrement heureuse de ce partenariat avec la Région Grand Est pour deux raisons essentielles. D’abord parce qu’à travers le Prix de la Combativité, c’est le courage et le don de soi qui font la beauté de ce sport qui seront ainsi célébrés. Ensuite parce qu’il nous donne l’opportunité de porter ensemble, avec la Région Grand Est, le message du développement de la pratique du vélo partout et pour tous dans la vie quotidienne ».

Les huit étapes du Tour de France féminin

Dimanche 24 juillet

Étape 1 : Paris Tour Eiffel – Paris Champs-Élysées, 82 km.

Lundi 25 juillet

Étape 2 : Meaux – Provins, 135 km.

Mardi 26 juillet

Étape 3 : Reims – Épernay, 133 km.

Mercredi 27 juillet

Étape 4 : Troyes – Bar-sur-Aube, 126 km.

Jeudi 28 juillet

Étape 5 : Bar-le-Duc – Saint-Dié-des-Vosges, 175 km

Vendredi 29 juillet

Étape 6 : Saint-Dié-des-Vosges – Rosheim, 128 km.

Samedi 30 juillet

Étape 7 : Sélestat – Le Markstein, 127 km.

Dimanche 31 juillet

Étape 8 : Lure – La Super Planche des Belles Filles, 123 km.

Plus d’informations ici.

Le cyclisme sportif en Grand Est 

–          5 260 licenciés dans 165 clubs.

–          11 cyclistes de haut niveau soutenus par la Région Grand Est, parmi lesquels Pauline Ferrand-Prevot (cyclisme sur route, cyclocross et VTT – Championne du Monde en 2019 et 2020, 10ème à Tokyo) ou encore Maxime Marotte (4ème en cyclocross à Rio en 2016, Champion de France en titre).

–          Plus de 500 000 euros de soutien régional annuel pour cette discipline.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

1 Commentaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER