La Slovénie, l’autre pays du vélo

Les coureurs slovènes Tadej Pogacar et Primoz Roglic ont terminé le Tour de France sur les deux premières marches du podium. L’occasion pour ce petit pays, niché au cœur de l’Europe Centrale, de rappeler qu’il est non seulement une terre de champions mais aussi un paradis pour les cyclistes grâce à la richesse de ses paysages et de ses contrées vallonnées.

La Slovénie, l’autre pays du vélo 1
Originaire de Komenda, au nord-ouest de la Slovénie, Tadej Pogaçar a remporté le Tour de France la veille de ses 22 ans. ©ASO Pauline Ballet

Après la Colombie avec Egan Bernal l’an dernier, mainmise de la Slovénie sur le Tour de France cette année avec Tadej Pogacar qui a terminé l’épreuve avec le maillot jaune sur les épaules suivi de son compatriote Primoz Roglic. Incroyable pour ce petit pays de 2 millions d’habitants et qui recense à peine 1 600 coureurs licenciés.

L’Office du Tourisme de la Slovénie en profite pour communiquer et rappeler que le pays propose de nombreux chemins cyclables traversant ses régions. Le vélo s’inscrit également dans la volonté de la destination de préserver l’environnement et la nature. Bénéficiant d’un climat méditerranéen, la Slovénie est accessible à vélo toute l’année, pour le plus grand plaisir des sportifs aguerris ou de amateurs.

Direction la région de Maribor

Pour partir sur les traces des champions slovènes, le mieux est de partir vers la  région de Maribor. C’est celle qui concentre le plus de circuits adaptés à la pratique de ce sport, une vingtaine culminant de 275 à 1 400 mètres d’altitude. Afin de découvrir la diversité des paysages de cette région, il est conseillé de rouler le long de la rivière Drava entourée de vignes. Sur le chemin, les cyclistes pourront découvrir les châteaux de la vallée de la Drave, la flore locale et les monuments de l’époque romaine. Pour les plus gourmands, une halte près de la plus vieille vigne du monde pour goûter aux spécialités gastronomiques et aux vins locaux, est conseillée.

Des tracés dans un cadre enchanteur

Les plus sportifs trouveront leur bonheur le long du circuit de VTT Trans Slovenia 01, qui relie trois pays : la Slovénie, l’Italie et l’Autriche. Cette piste débouche sur les Alpes juliennes à travers la pittoresque vallée de la Soča jusqu’aux collines verdoyantes de Brd. Les cyclistes traverseront également la vallée de Vipava et découvriront la mystérieuse région de Karst jusqu’au bord de mer. 

Pour les visiteurs préférant la douceur méditerranéenne du littoral slovène, la piste située le long de la Porečanka/Parenzana, longeant l’ancienne voie ferrée entre Trieste et Poreč, sera idéale. Sur le chemin, les promeneurs pourront s’arrêter dans les pittoresques villes côtières slovènes – Koper, la ville ensoleillée, Izola, la ville de la pêche ou Piran, la ville romantique. 

Dans le Nord du pays, une piste cyclable insolite

En plus des pistes traditionnelles, des cols de montagnes ou des traversées de forêt à vélo, la Slovénie offre la possibilité de pratiquer ce sport dans des environnements insolites. Dans la région de Koroška, au nord du pays, se situe le mont Peca à Mežica.

Dans cette région il est possible de parcourir plusieurs kilomètres de galeries d’anciennes mines à vélo. Bien équipés pour cette promenade souterraine de plus de cinq kilomètres de long, les cyclistes iront d’une vallée à l’autre. Les galeries sont sécurisées et possèdent un dénivelé positif de seulement 15 mètres, cette activité reste cependant réservée au plus téméraires. 

Renseignements ici.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

David Savary
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter