Sport sous cloche, c’est bientôt fini !

Les règles de pratique s’assouplissent. Quatre dates clé composent le calendrier de reprise de l’activité sport en France. A compter du 30 juin, tout devrait revenir à la normale. Comme avant. Ou presque.

Sport sous cloche, c’est bientôt fini ! 1
Les supporteurs n’attendent qu’une chose, retrouver leur club, et que leur club les retrouvent.

Depuis le début de la crise sanitaire il y a un peu plus d’un an, le sport en France se confine et se déconfine au gré de l’évolution de la situation. Après l’annonce dans la presse régionale du calendrier de déconfinement par Emmanuel Macron, on peut espérer que cette fois c’est la bonne. Qu’enfin le sport puisse retrouver sa totale liberté, que ce soit dans le cadre d’une pratique personnelle ou pour retourner dans les gymnases ou dans les stades pour participer/assister à des compétitions.

Quatre grandes dates ont donc été définies :

Lundi 3 mai :

  • Fin de l’attestation de déplacement et la règle des 10 km. Le sport, sans contact, peut être pratiqué en extérieur (dans la rue, parc, forêts…).
  • Couvre-feu à 19h00.

Mercredi 19 mai :

  • Reprise des activités sportives de plein air (stade, terrain de foot, court de tennis…) et dans les lieux couverts (gymnases, clubs, associations…). Tout cela avec un protocole sanitaire strict. Les contacts demeurent interdits, il est donc impossible de jouer au football, rugby, basket…
  • Les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits.
  • Autorisation pour les mineurs de faire du sport dans des lieux couverts, y compris en piscine (avec protocole).
  • Ouverture des enceintes de plein air ou couvertes au public. Dans les lieux couverts, une jauge d’accueil limitée à 800 spectateurs est prévue. En extérieur, dans les stades et établissements sportifs de plein air, cette jauge sera fixée à 1 000 spectateurs. Le pass sanitaire ne devrait pas être exigé. 
  • Couvre-feu à 21h00.

Mercredi 9 juin :

  • Réouverture des salles de sport.
  • Elargissement aux sports de contact en extérieur. On pourra donc à nouveau jouer au football, rugby… En intérieur, pas de contact possible. Ceux ou celles qui veulent faire du handball, du basket ou du judo pourront normalement le faire mais en extérieur.
  • Dans les enceintes sportives, accueil jusqu’à 5 000 spectateurs (sous réserve d’un pass sanitaire, autrement dit un vaccin ou test PCR de moins de 72 heures.
  • Couvre-feu à 23h00.

Mercredi 30 juin :

  • Retour à la normale. Toute activité sera praticable, que ce soit en intérieur ou à l’extérieur, seul ou en groupe.
  • Fin des limites de jauge. Possibilité de participer aux évènements de plus de 1 000 personnes en extérieur et en intérieur, sous réserve d’un pass sanitaire.
  • Fin du couvre-feu.

Concernant les grands évènements sportifs, des zones d’ombre subsistent quant à l’accueil du public. Des dérogations pourraient être accordées et des précisions devraient être apportées très prochainement. Si les championnats de France de football et de rugby touchent à leur fin, beaucoup d’interrogations concernent Roland-Garros, du 24 mai au 13 juin, et le Grand Prix de Formule 1 au Castellet (Var), le 27 juin. Les organisateurs travaillent sur des protocoles qui devraient leur permettre de dépasser le plafond des 5 000 spectateurs. La logique voudrait en effet que l’on se dirige vers des jauges proportionnelles à la taille de l’enceinte. Car le Stade de France et ses 80 000 places, ce n’est pas tout à fait la même chose qu’une salle de 3 000 places.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER