L’équipe cycliste Jumbo Visma fan de Tenerife

L’Office de Tourisme des Iles Canaries se réjouit d’accueillir sur l’île de Tenerife l’équipe cycliste Jumbo-Visma du slovène Primoz Roglic, désigné meilleur cycliste du monde l’an dernier.

L’équipe cycliste Jumbo Visma fan de Tenerife 1
Rouler dans les décors grandioses de l’île de Tenerife. ©Turismo de Tenerife

« C’est la combinaison parfaite pour les cyclistes ». Le propos est signé Primoz Roglic, double vainqueur du Tour d’Espagne, qui constate que Tenerife possède de nombreuses pentes, de très bonnes routes et un climat exceptionnel ». Préparant notamment le prochain Tour de France sur cette île des Canaries, le champion Slovène estime que « c’est le seul endroit où l’on peut s’entrainer en altitude dans de bonnes conditions ». « Ici, vous pouvez passer de plus de 2 000 mètres d’altitude au niveau de la mer en très peu de temps. Et c’est parfait pour nous » ajoute-t-il encore.

Ravi que l’équipe Jumbo Visma, sacrée meilleure cycliste en 2020, ait de nouveau choisi Tenerife pour ses entraînements en haute altitude, l’Office de Tourisme des Canaries s’associe à l’équipe néerlandaise dans le cadre du développement stratégique de son offre en matière de tourisme sportif professionnel. Sur ce point explique Yaiza Castilla, ministre du Tourisme, de l’Industrie et du Commerce du Gouvernement des Iles Canaries, « les Canaries sont une destination de premier plan. Cette coopération avec la meilleure équipe cycliste mondiale est une nouvelle preuve de notre engagement auprès de cette cible spécifique de voyageurs, à hauts revenus, et qui pratique de longs séjours. Ceci nous permet de nous différencier et d’être moins dépendants de la connectivité aérienne ».

L’équipe cycliste Jumbo Visma fan de Tenerife 2
Primoz Roglic estime que Tenerife est « la combinaison parfaite pour les cyclistes ». ©Turismo de Tenerife

Pour José Juan Lorenzo, directeur général de l’Office de Tourisme des Canaries, « la promotion du tourisme sportif fait partie de notre plan marketing et le scénario actuel nous invite à persévérer ». Et le responsable de dire que « les Iles Canaries ont toujours été une référence pour les élites du cyclisme car elles ont ici toutes les conditions nécessaires pour optimiser leur préparation ». 

L’entraînement à plus de 2 500 mètres permet travailler l’endurance : « les montagnes présentant les mêmes caractéristiques que le Teide sont soit enneigées, soit les températures au sommet sont trop élevées », explique John Iriberri, responsable biomécanique de l’équipe néerlandaise. « L’entraînement en altitude nous permet de transporter plus d’oxygène lorsque nous revenons au niveau de la mer et devenir ainsi plus performant », ajoute l’entraineur de Jumbo Visma Tim Heemskerk.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter