Tour de France, étape 18 : ultime acte pyrénéen

Le président de la République Emmanuel Macron est annoncé sur la 18ème étape du Tour de France entre Lourdes et Hautacam (Hautes-Pyrénées). Longue de 143 kilomètres, cette  dernière étape de montagne sera probablement décisive pour la victoire sur le Tour 2022.

Tour de France, étape 18 : ultime acte pyrénéen 1
La vallée de Gavarnie. ©Antoine Garcia

Au départ de Lourdes

La ville aux 5 millions de visiteurs par an, troisième site de pèlerinage du catholicisme, reçoit aussi de façon plus épisodique le peloton du Tour. Ce n’est qu’en 1948 qu’une ligne d’arrivée a été tracée à Lourdes pour la victoire de Gino « le Pieux » Bartali. Ce jour-là, le héros national du cyclisme italien, chargé avec Fausto Coppi de redonner le moral à son pays, porta son bouquet de vainqueur dans la grotte et attribua sa victoire miraculeuse dans le Tour, dix ans après la première, à Notre-Dame de Lourdes. Il ne manqua pas par la suite de revenir se recueillir dans le sanctuaire à chacun de ses passages dans la région.

Le Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes et la Procession aux Flambeaux


Séparé du reste de la cité par une boucle du Gave, à l’ouest de la ville, le domaine de la Grotte, également dénommé le Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes, est un domaine privé de 52 ha. Il est ouvert tous les jours de l’année.
D’avril à octobre, chaque soir à 21h, une procession aux flambeaux rassemble des milliers de pèlerins et touristes, depuis la grotte des apparitions à l’esplanade de la Basilique Notre-Dame du Rosaire.

Tour de France, étape 18 : ultime acte pyrénéen 2
La basilique de Lourdes. ©Getty BBSferrari

À voir également

Le Pic du Jer
Reconnaissable à sa grande croix illuminée la nuit, le Pic du Jer est un belvédère unique qui offre une vue époustouflante sur la ville et les Pyrénées. C’est par un funiculaire plus que centenaire et plein de charme que l’on accède en son sommet qui culmine à 1 000 m. La visite des grottes (les plus hautes aménagées de France) est un incontournable. Le Pic du Jer offre aux vététistes trois pistes de descente, d’initiation à la plus engagée, et pour les spécialistes, la piste noire de la Coupe du Monde UCI de descente (à Lourdes de 2015 à 2017).

Le Lac et le golf 18 trous
À quelques minutes du centre-ville s’étend le lac de Lourdes, vaste lac glaciaire de toute beauté. Il s’étend sur 50 hectares au cœur d’une nature de grande pureté, source de quiétude mais aussi d’activités grand air, comme la promenade, le VTT, la pêche, le paddle-board Situé à proximité, le parcours 18 trous du golf séduit novices comme passionnés.

La Voie verte des Gaves
Aménagée sur une ancienne voie ferrée, la Voie Verte des Gaves se compose de deux tronçons. Le premier, entre Lourdes et Pierrefitte-Nestalas, est accessible à la fois aux vélos, rollers, piétons, skis à roulettes, handbikes et fauteuils roulants. Des informations touristiques sont disponibles sur des bornes sonores et des panneaux traduits en six langues et en braille. Il est particulièrement adapté aux personnes déficientes et bénéficie du label Tourisme et Handicap (pour les quatre handicaps : moteur, mental, auditif et visuel). Un deuxième tronçon mène à Cauterets. À la fois pentu et gravillonné, il s’adresse plutôt aux vététistes et cyclistes confirmés.

Les Pyrénées en mode roadtrip

Tour de France, étape 18 : ultime acte pyrénéen 3
Le col de l’Aubisque ©Getty Kodachrome

Tourmalet, Aspin, Peyresourde…des noms qui évoquent des paysages fantastiques. Oui, mais voilà. Tout le monde n’a pas l’âme et les capacités d’un héros du vélo, d’un as de la danseuse, d’un porteur de maillot à pois. Lorsqu’il s’agit d’avaler cols, sommets et kilomètres de montagnes, beaucoup préfèrent l’auto. Qui peut les en blâmer. C’est pour eux que les Hautes-Pyrénées ont créé, à l’instar de leurs illustres aînées que sont la Route 66, la Route de la Soie ou la Transamazonienne, un itinéraire touristique en mode Pyrénées Roadtrip.
Au programme : deux pays (la France et l’Espagne) ; huit cols mythiques ; trois sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco ; quatre parcs naturels et des coins secrets que seules les Pyrénées sont capables d’offrir. Au final, une aventure authentique et inoubliable mais surtout une idée pour les vacances entre copains, en amoureux ou en famille.
Côté logistique, la Boutique des Pyrénées, spécialiste des vacances sur-mesure, s’occupe de tout : hébergements de choix, accès aux Grands Sites, entrées pour les centres de balnéo, balades accompagnées, bonnes tables…

À l’arrivée Hautacam

Il est agréable de se balader dans les rues d’Argelès-Gazost : ses palmiers, son parc à l’anglaise et ses grandes villas ont valu à la cité thermale son surnom de « Petit Nice ». Bâtie au carrefour des vallées d’Azun, de Cauterets et de Luz, la particularité d’Argelès-Gazost réside dans son marché hebdomadaire : dès 1292, ce marché fixé au mardi devient rapidement le plus grand lieu d’échange commercial de la vallée en voyant converger chaque semaine les populations rurales des hautes vallées et du piémont lourdais.
Mais, c’est au XIXème siècle que le destin d’Argelès évolue. La création de la route impériale, l’arrivée du chemin de fer en 1870 et la construction de la gare attirent une population d’estivants, en majorité anglais et russes, séduits par la beauté du site et la douceur du climat. Et c’est surtout l’achat par la ville des sources thermales de Gazost qui permet le développement dans la plaine d’une ville thermale. Argelès s’enrichit alors d’un établissement thermal, d’un casino, d’un parc à l’anglaise et de belles villas. En 1896, au cœur de sa renommée, Argelès-de-Bigorre devient Argelès-Gazost en associant son nom à celui de la localité porteuse des sources thermales.
Depuis les hauteurs de la ville, on profite d’un panorama exceptionnel sur Hautacam, parc de loisirs quatre saisons, haut lieu d’activités outdoor et ludiques et point de rencontre dominical des valléens. L’activité phare pour tous en toute saison : une luge sur rail sécurisée qui permet de dévaler les pentes toute vitesse.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER