Reprise !

Allez, une fois n’est pas coutume, on va se satisfaire des dernières déclarations, fin de semaine dernière, de notre ministre des Sports, Roxana Maracineanu.

Oublions que les masques barrière pour faire du sport en intérieur arrivent au moment où l’en a le moins besoin, et réjouissons-nous plutôt qu’ils ne soient pas conditionnés à la réouverture des salles. Ils ne seront « qu’une protection souhaitée ». Soyons heureux de pouvoir retrouver le chemin des piscines dès le 9 juin en espérant que nager, comme le vélo, ça ne s’oublie pas.

Soyons satisfaits de pouvoir bientôt de nouveau applaudir les champions. On rappelle la règle : une jauge à 35% dans la limite de 1000 spectateurs puis, à partir du 9 juin, une jauge à 65% avec un plafond de 5000. Bien sûr, tout n’est pas encore rose, loin s’en faut : des évènements comme le Paris-Versailles, qui devait pourtant se tenir en septembre ont d’ores et déjà été annulés.

On ne connait pas encore le calendrier d’ouverture de toutes les courses réservées aux amateurs mais les perspectives sont là : sur les « évènements sportifs de masse », de « loisir », « tout public », la ministre des Sports a évoqué des seuils de « 50 à 100 personnes en mai », puis « 1 000 personnes en juin » et « au-delà vers le mois de juillet et août ». On devrait retrouver le droit, dès la rentrée, de récupérer un dossard pour participer aux 10 km d’Issy-Les-Moulineaux, de Menton, Ribérac ou Sainte-Mère-Eglise. C’est la deuxième bonne nouvelle : on peut de nouveau voyager en France, en attendant mieux. Il reste en effet très compliqué de se déplacer en dehors de nos frontières.

La vaccination bat en son plein et entraîne avec elle une baisse sensible des formes graves de la contamination. On ne convaincra pas les « anti », on peut essayer avec les sceptiques. Ce n’est juste qu’une petite piqûre qui permet ensuite au corps de lutter contre l’ennemi. J’ai eu ma première dose, ça soulage. On ne connait peut-être pas tous les effet secondaires du vaccin à moyen terme mais on commence à bien connaitre ceux du Covid.

Pour retrouver une vie normale, un petit bleu sur l’épaule, ce n’est quand même pas grand-chose. Comme on s’apprête à dire à Roland-Garros d’ici quelques jours : reprise !

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER