Vive(ment) la Coupe du Monde

Alors que la Coupe du Monde au Qatar approche à grands pas, les villes, sans trop réfléchir, annulent les écrans géants les unes après les autres. Heureusement certaines résistent au diktat de la bien-pensance.

Cela va faire douze ans que le Mondial de football a été attribué au Qatar. Douze ans ou presque durant lesquels personne ne s’est interrogé sur la réalité du terrain. Douze ans sans que nos décideurs ne s’offusquent sur place des drames humains ou des problèmes écologiques.

Et là d’un coup, c’est l’emballement médiatique. Tout le monde hurle avec les loups. La liste des municipalités refusant de diffuser les matches sur écrans géants devient longue comme le bras. Au choix discuté du Qatar comme pays hôte s’ajoute le problème énergétique. « Cela engendre des coûts supplémentaires, ce n’est pas le moment » résument les services de communication des villes concernées. Il a bon dos l’hiver. C’est vrai que c’est plus facile d’annuler une fan zone et un écran géant à cette saison qu’en été. Demandez tout de même aux cafetiers et aux commerçants pour savoir ce qu’ils en pensent.

J’ai aussi une pensée pour les loueurs d’écrans géants. Et puis j’en ai une autre pour les villes qui résistent et qui ont fait le choix de diffuser les matches. Alors oui, bravo à Cannes, Caen, Dijon ou Toulon qui ne cèdent pas à l’hypocrisie ambiante. Sans minimiser les blessures et les morts de ceux qui ont œuvré à la construction des stades au Qatar, ne sombrons-pas dans une mauvaise posture. Il y a d’autres moyens d’agir que le boycott.

Une Coupe du Monde est un évènement qui passionne des millions de personnes à travers le monde. Ne leur enlevons pas ce plaisir. Le football, sport le plus populaire sur la planète, rassemble et fédère. C’est une passerelle entre les peuples. Côté Français, nous avons un titre à défendre. S’il n’en tenait qu’à moi, je descendrais bien mon téléviseur au coin de la rue le mois prochain. Malheureusement je ne suis pas très calé en matière de raccordement.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER