Covid 19 : Trois millions de licenciés de perdus !

Les présidents des 86 fédérations sportives ont envoyé une lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer, ministre des Sports, pour exprimer « désarroi, colère et découragement ».

Covid 19 : Trois millions de licenciés de perdus ! 1
86 fédérations sportives ont fait par de leur colère à Jean-Michel Blanquer.

C’est la goutte d’eau qui a fait débordé un vase déjà bien rempli : les Fédérations sportives ne digèrent pas « une dernière mesure annoncée en catimini » par le gouvernement, celle qui confirme « la suppression, le transfert et le gel de 120 postes de conseillers techniques sportifs (CTS), signifiant ainsi un nouveau désengagement de l’État face aux enjeux majeurs auxquels la société française aura à faire face dans les années à venir et auxquels le sport a la volonté de contribuer ».

Au total, dit le collectif dans cette lettre ouverte envoyée au Ministère des Sports, « le sport fédéré français a perdu 3,12 millions de ses licenciés (représentant 51 millions d’euros de recettes perdues) à très grande majorité amateurs » et déploré « la fermeture de plusieurs centaines de nos clubs, maillons si importants pour la santé physique mentale et sociale de nos citoyennes et citoyens, et pour l’éducation de notre jeunesse »

Le dispositif « Pass ’Sport », « devenu une mesure forte du gouvernement », en soutien à la reprise des activités sportives au sein de nos 170 000 clubs affiliés, déçoit : « Avant même son lancement, nous sommes déjà tous convaincus que les conditions d’obtention du « Pass ‘Sport » (familles avec un quotient familial inférieur ou égal à 600€), trop restreintes, ne permettront pas d’atteindre l’objectif de rendre la pratique sportive accessible à 1,8 million de jeunes en particulier au sein d’un club affilié. Faire le constat qu’une famille monoparentale rémunérée au salaire minimum avec 2 enfants est exclue du dispositif est tout simplement insupportable ».

Et ce n’est pas tout : « Ajoutons également que le fonds d’urgence de 20 millions au bénéfice des fédérations annoncé par le président de la République n’a pas été budgété. L’Agence Nationale du Sport a aujourd’hui débloqué 10 millions d’euros seulement ».

Forts de ces constats, le collectif demande à Jean-Michel Blanquer de « bien vouloir effectuer les arbitrages nécessaires pour permettre aux fédérations, déjà très affaiblies par la pandémie COVID-19, de mener à bien leurs missions de service public dont le périmètre ne cesse de s’agrandir, en contradiction avec la diminution des moyens qui nous sont alloués ». Et de s’interroger : « L’ensemble de nos 170 000 clubs amateurs, employant plus d’un million d’’éducateurs et éducatrices qualifiés, dans lesquels plus de 3 ,5 millions de bénévoles sont investis, abritant pourtant plus de 17 000 000 de licenciés, ne méritent-ils pas plus de considération ? ». Poser la question, c’est y répondre.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter