Envie de s’initier à l’escalade, l’alpinisme ou au canyoning ? Pensez aux guides de montagne

Cet été, comme l’année dernière, la montagne devrait être très fréquentée. Pour l’appréhender en toute sécurité, pensez aux guides de montagne qui proposent différentes expériences pour tout public et tous niveaux.

Guides de montagne
Avec les guides de montagne, on peut s’initier à l’alpinisme ou à l’escalade.

La montagne attire. On a déjà souligné l’intérêt de passer par un professionnel pour la découvrir à vélo, on le fait de nouveau pour ceux qui aiment marcher. Les guides de montagne sont là pour accompagner tous les publics dans leur projet. La preuve par l’exemple ou, plutôt, les exemples.

Bureau des guides Vallouise / Ailefroides

Tour des Ailefroides « Tout Compris » Ecrins – Vénéon / initiation alpinisme

Les Ailefroides (Pays des Ecrins) sont une chaîne de trois sommets culminants à 3954m, et seule la voie normale de la pointe orientale reste abordable techniquement mais au prix d’une ascension longue d’une dizaine d’heures. Les contourner reste le meilleur moyen de les admirer et constitue un véritable voyage à la découverte de la haute montagne.

Durant 4 jours après une journée d’acclimatation, passage sur le glacier de Sélé pour rejoindre le col éponyme à 3280m avant de redescendre sur le glacier de la Pilatte, versant Bérarde, jusqu’au refuge.

Le lendemain, ascension du facile sommet glaciaire du Gioberney à 3385m en aller-retour depuis le refuge, avant de descendre par le long sentier dans le bucolique vallon du Vénéon et rejoindre le refuge de temple-écrins 2480m, qui se trouve au pied de la face sud de la Barre des Ecrins, 4102m point culminant du massif. Le dernier jour, ascension du col de la Temple à 3300m, le dernier objectif alpin du séjour. Niveau débutant

Tout savoir, c’est ici 

Bureau des Guides Bérarde Meije Ecrins

Initiation montagne

Les lundis et mardis : camp de base neige-glacier

Montée au refuge de la Pilatte, école de cramponnage et de marche encordée. Course d’application : ascension du Gioberney (3312m)

Le mercredi : via ferrata de Saint-Christophe en Oisans ou école d’escalade

Les jeudis et vendredis : camp de base rocher

Montée au refuge du Soreiller. École de progression et d’assurage en rocher. Course d’application : ascension de l’aiguille Dibona.

Tout savoir, c’est ici.

Bureau des guides de Megève

Canyon de la Belle au Bois à Megève

En plein coeur de Megève, ce canyon reculé est un joyau qui concentre tous les aspects techniques de l’activité canyon : toboggans, sauts et rappels dans les cascades. Chaque passage peut être contourné ou au contraire être repris plusieurs fois. C’est le must pour une famille ou un groupe d’amis.

Niveau débutant — Sur réservation.

Tout savoir, c’est ici.

Bureau des guides de Serre-Chevalier

A la découverte des Glaciers de Serre Chevalier  

Envie de s’initier à l’escalade, l’alpinisme ou au canyoning ? Pensez aux guides de montagne 1
@Bureau des guides Ecrins

C’est une sortie facilement accessible au plus grand nombre sur un dôme glaciaire, au cœur de la haute montagne, dans le massif des Ecrins. Une progression simple, encordés et crampons aux pieds, parmi les crevasses et séracs du glacier de la Girose, sur le rythme de la balade… A deux pas de l’arrivée du téléphérique des Glaciers de la Meije, à 3200m, les premiers pas se font sur le glacier de la Girose avec le guide de haute montagne qui assurera la conduite de la cordée dans cet univers de glace et de cimes.

Il enseignera le maniement simple du piolet et comment marcher avec des crampons reliés les uns aux autres par une corde, comme de vrais alpinistes. Il expliquera également les particularités fascinantes des glaciers, leur fonctionnement et les difficultés auxquels sont confrontés les alpinistes. L’objectif de la journée sera le Dôme de la Lauze à 3568m d’altitude.

Tout savoir, c’est ici.

Bureau des guides de la Grave

Pour rêver, un itinéraire emblématique : la traversée de la Meije

L’ascension de la Meije par le refuge du Promontoire, suivie de la traversée de ses arêtes jusqu’au Doigt de Dieu, est le rêve de beaucoup d’alpinistes et une consécration pour bon nombre d’entre eux. La Meije est le dernier grand sommet des Alpes à avoir été gravi, après moultes tentatives, le 16 août 1877 par Emmanuel Boileau de Castelnau, le guide du Vénéon Pierre Gaspard et son fils. L’ensemble de la traversée est un itinéraire des plus variés et très aérien.

Il demande un sens de l’itinéraire, une bonne gestion de l’encordement et de la protection de la cordée, propose des passages d’escalade subtils et physiques, et une évolution mixte à près de 4000m d’altitude sur le fil des arêtes en point d’orgue, avec rappels. Depuis plusieurs saisons, la période idéale pour parcourir cette grande course va de mi-juin à fin juillet, mais ce n’est pas une règle Premier jour : traversée de la Brèche de la Meije par les Enfetchores. Dénivelé : 1300m Deuxième jour : Ascension du Grand Pic par la voie historique, traversée des arêtes de la Meije et descente par l’Aigle. Dénivelé : 900m d’escalade jusqu’au Grand Pic et 200m environ sur les arêtes.

Tout savoir, c’est ici.

Bureau des guides d’Annecy

Stages Verticalité

Guide de montagne
Des stages réservés aux enfants ou aux ados @Guidedemontagne

Les Stages Verticalité sont dédiés réservés aux enfants et adolescents débutants tous les matins de la semaine. Sensation, confiance en soi et en l’autre, dépense physique, proximité de la nature… Dans cette tranche d’âge, de nombreux thèmes seront abordés tout en grimpant sur les rochers d’escalade proches d’Annecy : gestuelle, sécurité, manipulation autonome des dispositifs d’assurage (sous surveillance du guide), sensibilisation au milieu d’évolution : savoir le respecter et en connaître les subtilités. A l’issue des 3 demi-journées que compose le stage Verticalité réalisé en effectif réduit (6 enfants maxi), chaque enfant aura à sa disposition les bases de la pratique simple de l’escalade. En plus : possibilité de découvrir des activités via ferrata et canyoning.

Tout savoir, c’est ici.

Arête Nord de la Tournette

Une journée d’expérience en montagne possible tous les jours, selon disponibilité à la réservation, idéale pour découvrir l’alpinisme en toute sécurité au-dessus du Lac d’Annecy. C’est certainement la plus belle façon de monter au sommet de la Tournette, une course aérienne sans être difficile. Accessible au randonneur qui a le pied « montagnard » et qui n’a pas peur du vide

Tout savoir, c’est ici.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter