La plongée, « une activité de paresse et de contemplation »

Agence parisienne membre du réseau Cediv, Nature Plongée propose une gamme complète de séjours axés sur cette activité. Imaginé et animé par des passionnés à destination de passionnés, le point de vente est « déjà submergé de belles demandes » dans la perspective du Salon de la Plongée, du 6 au 9 janvier à Paris expo, porte de Versailles.

La plongée, « une activité de paresse et de contemplation » 1
Ziad El Zein, Manager commercial de l’agence Nature et Plongée.

« Dans ce métier, il est difficile de proposer des séjours de plongée sous-marine si l’on est pas soi-même un pratiquant avec un minimum d’expérience ». Le propos est signé Ziad El Zein, Manager commercial de l’agence Nature Plongée (groupe Terre et Nature Voyages), qui connait le sujet comme sa poche. Il en parle avec plaisir, sans jamais être emphatique et en s’efforçant de toujours employer le mot juste.

« Le client a payé pour être heureux à l’autre bout du monde »

Située au 23 rue d’Ouessant dans le 15ème arrondissement de Paris, Nature Plongée s’appuie sur l’expertise de ses quatre collaborateurs pour vendre ses « belles destinations plongée, soit une centaine de références » au service de ses clients passionnés, « entre 1 000 et 1 200 chaque année » pour un chiffre d’affaires du point de vente compris « entre 2,5 et 2,8 millions d’euros ». Chaque voyage, adaptable en sur-mesure, est conçu pour offrir le meilleur de la destination : sélection des sites de plongée, des centres de plongée, des bateaux de croisières, parcours aérien… « Le client a payé pour être heureux à l’autre bout du monde, c’est normal que nous le satisfassions en répondant au mieux à sa demande » résume Ziad El Zein.

La plongée, « une activité de paresse et de contemplation » 2
La beauté des fonds marins, un spectacle à nul autre pareil. ©Nature Plongée

Pour son activité billetterie, Nature Plongée a fait le choix de s’affilier au réseau Cediv Travel qui a récemment tenu sa convention dans les Caraïbes. « Il nous offre la souplesse et la facilité de faire émettre nos billets d’avion par CMS Vacances, la filiale du groupe allemand Aerticket. Nous effectuons nos réservations, ils émettent les billets d’avion, c’est simple comme bonjour » déclare Ziad El Zein qui parle de son adhésion au Cediv comme d’un « confort qui nous va très bien ».

« Le plongeur en France est commercialement libertin »

Comme l’explique le manager général de cette agence, il existe au total « une dizaine d’agences en France » spécialisées sur le secteur de la plongée. « Cela ne nous rend pas plus efficace que nos concurrents, mais nous avons notre manière de faire. Nous savons ce que nous disons au client, et lorsqu’il est convaincu il repart avec nous » affirme Ziad El Zein conscient aussi que « le plongeur en France est commercialement libertin, il ne se fidélise pas ». Une des caractéristiques du voyageur plongeur est aussi qu’il est « prêt à dépenser plus qu’un voyageur lambda ». « Parce qu’il y a un effet addictif à la plongée qui fait qu’on voyage volontiers pour retourner plonger » explique le spécialiste.

Bon nombre de requêtes de l’agence Nature Plongée concernent l’Egypte et la mer Rouge. « Un produit d’appel, moins onéreux, qui concentre environ 15% des demandes » souligne Ziad El Zein. Une bonne entrée en matière à condition d’avoir quelques notions. « Pour qui ne plonge pas et veut apprendre, on lui conseille fortement de faire le niveau 1 en piscine avant de partir (Ndlr : dès l’âge de 14 ans, le niveau 1 permet de plonger jusqu’à une profondeur maximale de 20 mètres). Ainsi lors de ses vacances, cela lui permettra de consacrer du temps à l’exploration sous-marine » prévient le responsable. Si le voyageur n’a pas le niveau requis, il sera contraint d’effectuer des exercices de préparation durant deux ou trois jours. « Sur une semaine de vacances, c’est beaucoup, et ces exercices ne sont pas véritablement des vacances » commente encore Ziad.

« Des giclées d’endorphine »

La plongée, « une activité de paresse et de contemplation » 3
La plongée procure un sentiment de bien-être et de liberté. ©Nature Plongée

L’Egypte, mais aussi Zanzibar, Bonaire dans les Caraïbes, la Martinique, la Guadeloupe, le Mexique, les Philippines, la Malaisie… le nombre de spots de plongée pour un débutant semble infini. Et Nature Plongée a ce qu’il faut en magasin pour le contenter. Des soirées thématiques sont régulièrement organisées au siège de l’agence. La plongée, analyse Ziad El Zein, est une « activité de paresse et de contemplation ». « L’air délivré dans la bouche » créé chez le pratiquant « des giclées d’endorphine », raison pour laquelle il a « la banane lorsqu’il sort de l’eau ». Il n’est pas rare non plus de voir chez les plongeurs « des gars de 110 kg qui boivent plus de bière que d’eau et qui tapissent leurs poumons de tabac ». « Tout simplement parce que la plongée ne demande pas d’efforts qui soient incompatibles avec leur état de santé » argumente Ziad. D’ailleurs un simple certificat médical – de non contre-indication et non d’aptitude – suffit pour pratiquer.

Palau, « il y a tout pour charmer le plongeur »

Séjours plongée, safaris plongée, croisières plongée, l’agence de voyages parisienne propose différents types de voyages en lien avec différents types d’observation (corail, baleines, requins, épaves…). De quoi alimenter bien de rêves d’évasion sou l’eau. Composée de plongeurs jamais rassasiés, à même d’apporter leur témoignage et leur expérience, l’équipe de Nature Plongée a  « sillonné tous les océans du globe pour dénicher les plus belles destinations, tester nos partenaires et nouer des relations de confiance avec eux ». Ziad lui a adoré plonger au Belize, à Roatan au Honduras, aux Philippines… « J’aime ce moment où l’on se retrouve seul, où l’on est en paix avec soi ».

La plongée, « une activité de paresse et de contemplation » 4
Comme à Palau en Micronésie, des spots d’une incroyable beauté. ©Nature et Plongée

En attendant son prochain séjour, et s’il ne devait retenir qu’un site, Ziad évoque spontanément Palau, patrimoine mondial de l’Unesco, « un archipel de 346 îles en plein Océan Pacifique qui fait partie des Etats fédérés de Micronésie, indépendant depuis 1995 ». « C’est un sanctuaire où toute pêche est interdite » complète Ziad El Zein précisant que là-bas « il y a tout pour charmer le plongeur, une eau chaude, de la visibilité, de jolies coraux, du petit, du gros poisson, des requins en pagaille, des raies manta… ». « C’est très contemplatif, mais bien évidemment chaque plongeur a son spot préféré » ajoute-t-il encore.

Le Salon de la Plongée, un gros temps fort pour l’agence

« J’espère que l’année 2023 sera belle » proclame le dirigeant qui capitalise sur la 23ème édition du Salon de la Plongée qui se déroule du 6 au 9 janvier prochain à Paris expo, porte de Versailles. « Un lieu de rencontre entre le grand public et l’industrie de la plongée. Un lieu de dynamisation des dossiers aussi. Avant la tenue de cet évènement, nous sommes submergés de belles demandes. Et après le salon, nous repartons avec trois bons mois de boulot » relate serein Ziad El Zein.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER