Plus que jamais, Sport Heroes nous motive pour bouger

Depuis maintenant six ans, Sports Heroes nous fait courir, pédaler ou nager avec son application Running Heroes. La startup a aussi investi le domaine des courses virtuelles et les entreprises s’intéressent de plus en plus à ses solutions pour offrir du bien-être à leurs collaborateurs ou créer des clubs.

Plus que jamais, Sport Heroes nous motive pour bouger 1
Derrière cette course virtuelle à Madagascar, la technologie de Sport Heroes.

Dans la boite aux lettres de Sport & Tourisme, un communiqué de presse nous invite à relayer l’initiative solidaire lancée par l’association  Zazakeli Sambatra qui accompagne les jeunes de Madagascar à devenir des acteurs de changement. Le challenge : convaincre suffisamment de personnes pour courir tout au long du mois d’avril 40 000 km moyennant une inscription à 2 euros. Il faut se rendre sur un site  et le synchroniser à une application sportive comme Runtastic ou Strava. Derrière cette technologie, Sport Heroes, qui, depuis six ans nous motive à nous bouger, soit pour la bonne cause, soit pour participer à des challenges orchestrées par des marques.

Sport Heroes n’a pas attendu la pandémie pour inventer le concept de la course virtuelle. La période a néanmoins remis cette offre sur le devant de la scène. En mai dernier, la startup a industrialisé une nouvelle fonctionnalité de course virtuelle, permettant d’organiser un événement sportif, sans créer de rassemblement.

Paul-Emile Saab, le PDG, est persuadé que le soufflet ne retombera une fois le virus vaincu. « La course connectée permet de faire vivre l’évènement avant et après la date de l’évènement et de fidéliser une communauté ». Elle peut aussi aider les organisateurs à se monétiser des prestations tout au long de l’année et offre un argument écologique à l’heure où le déplacement ne se mesure de moins en moins en temps mais en CO2 consommé.

Sport Heroes
Paul-Emile Saab, PDG de Sport Heroes

Le succès de Sport Heroes s’est construit via son application Running Heroes. Le principe est assez simple : des marques nous encouragent à courir, nager ou pédaler en mettant en jeu des lots. Elle s’impose très vite comme un acteur majeur du marché du running, avec, aujourdhui, 885 000 membres. La « verticale » Cycling Heroes rassemble depuis mai 2015 les mordus du cyclisme (route, VTT ou Gravel), ils sont actuellement plus de 150 000 à utiliser l’application. Enfin, la verticlae Swimming Heroes recense plus de 30 000 membres.

Le secteur du tourisme peut d’ailleurs y trouver intérêt pour mettre en avant ses offres sport : La Marne, par exemple, propose de courir 10 km entre le 17 et le 25 avril avec, à la clé, un week-end sportif en demi-pension. On peut aussi citer le Marathon des Grands Crus, au départ de Dijon, qui met en jeu des dossards.

Une solution pour les entreprises

On le sait aussi : la crise sanitaire peut avoir des conséquences lourdes sur le moral et le télétravail n’est pas toujours la panacée et plutôt facteur de sédentarité. C’est sans doute pour cela que de plus en plus d’entreprises, « celles qui ont politique responsable sociétale et environnementale poussée » se tournent vers la solution United Heroes. Elle offre aux entreprises la possibilité de créer « de la cohésion grâce à une politique sportive ».

Enfin, Sport Heroes, avec ses briques technologiques, offre aux marques la possibilité d’animer un club en marque blanche. Celui  de la franchise Iroman compte aujourd’hui 150 000 triathlètes qui peuvent, par exemple, se mesurer les uns aux autres en répondant à des défis.

EDF a aussi choisi Sport Heroes pour animer une communauté qui compte déjà quelque 20 000 utilisateurs. Partenaire de Paris 2024, le fournisseur d’énergie, avec Sport Energie, veut nous faire bouger utile : « vous faites du sport et vous collectez des points d’énergie qui seront convertis en dons au profit de grandes causes ».

Avec tous ces outils, Runnig Heroes est paré pour tenir son objectif : faire bouger le plus grand nombre… presque une mission de santé publique.

Un actionnaire de poids pour Sport Heroes

Genairgy est l’investisseur de référence de Sport Heroes. Cette société d’investissement, proche de Decathlon, a été en effet été créée par le géant mondial de la distribution d’équipements sportifs. Le fond a de véritables accointances avec le tourisme sportif. Il est aussi actionnaire d’Altaï, « réseau de tour-opérateurs et d’agences réceptives, spécialiste du voyage aventure et des vacances actives ». Gernairgy a aussi investi dans Dune, agence de voyages spécialisée dans la plongée.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter