Le tir à l’arc organise des journées portes ouvertes partout en France en septembre

Si un archer part toujours en vacances avec son arc, un touriste peut profiter de son séjour pour s’initier au tir à l’arc. Sport intergénérationnel alliant liberté, précision et… distanciation, la Fédération Française de Tir à l’Arc organise dans ses clubs des journées portes ouvertes, les 5, 6, 12 et 13 septembre prochains.

Le tir à l’arc organise des journées portes ouvertes partout en France en septembre 1
Le tir à l’arc permet de développer sa concentration et sa précision. © Ange Jimenez

Sport de loisir intergénérationnel, le tir à l’arc peut être pratiqué en famille et débuter à n’importe quel âge. Respectueux de l’environnement, il procure un sentiment de liberté tout au long de l’année. Pour le pratiquer, il suffit de trouver un parcours ou un practice afin de tirer quelques flèches.

Souvenons-nous que les premières flèches sont souvent tirées dans le cadre scolaire ou périscolaire, ou encore en club de vacances. La pratique en club se fait dès l’âge de 7 ans. Destiné autant aux filles qu’aux garçons, le tir à l’arc est bénéfique pour les enfants. Il facilite la coordination et permet d’apprendre à se repérer dans l’espace. Il contribue à développer la confiance en soi et développe l’autonomie. Sans oublier que cette discipline offre une progression rapide, permet de se challenger et procure satisfaction et motivation.

Si le tir à l’arc est un sport fun pour les enfants, il est aussi l’allié des actifs et des séniors. Quelle que soit sa morphologie, l’effort physique est modulable, la taille et la puissance de l’arc s’adaptant à l’archer, à son niveau et sa corpulence. Peu intensif sur le plan cardiovasculaire, avec des risques très limités de chute, le tir à l’arc permet aussi de maintenir un niveau d’activité physique suffisant pour être en bonne santé. Depuis 2018, des séances de « tir à l’arc sur ordonnance » sont même proposées dans certains clubs.

Ainsi le fit’archery favorise le renforcement musculaire en combinant différents exercices basés sur la proprioception, l’équilibre, l’entretien et le lien social en alternance avec des séries de flèches. Le run-archery augmente quant à lui l’intensité cardiovasculaire. Il s’apparente au biathlon associant la course à pied et le tir à l’arc.

Le tir à l’arc organise des journées portes ouvertes partout en France en septembre 2
Comme pour la marche à pied, le tir à l’arc peut se pratiquer sans critère d’âge, de sexe ou de morphologie.

N’oublions-pas enfin que le tir à l’arc est un sport olympique pourvoyeur de médailles. Depuis 1972 et les JO de Munich, les français brillent régulièrement. L’an prochain à Tokyo, la World Archery (Fédération internationale de tir à l’arc) ajoutera à son arc la discipline du double mixte. Une étape de plus dans la démocratisation de ce sport. Grâce au soutien de la FFTA (Fédération française de tir à l’arc), retrouvez ici la liste des clubs qui participent aux journées portes ouvertes les 5, 6, 12 et 13 septembre.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

David Savary
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter