Vendée Globe 2020 : des retombées internationales inédites malgré le contexte

Il y a un mois, 33 marins, hommes et femmes, prenaient le départ du 9e Vendée Globe dans un contexte inédit . Par ailleurs, le record ne devrait pas être battu.

Vendée Globe 2020

Est-ce un effet du confinement ? Peut-être. Mais, réjouissons-nous, l’intérêt pour le Vendée Globe et pour les Sables-d’Olonne ne faiblit pas. Jamais le « Jour du Départ » n’a a jamais été autant suivi que cette année et tous les indicateurs sont au vert pour la plus grande satisfaction d’un territoire.

200 000 personnes ont visité le Village Vendée Globe, un joli coup des Sables-d’Olonne

Le système de e-billetterie gratuite a permis au Vendée Globe de conjuguer respect des normes sanitaires et ferveur des visiteurs. Entre le 17 octobre et le 29 octobre, dans le cadre de la jauge imposée par les autorités sanitaires, le Village, installé aux Sables-d’Olonne a accueilli 15 000 visiteurs par jour, sachant qu’il ne pouvait y avoir que 5 000 personnes en même temps sur le Village.

Au total, 200 000 personnes ont visité le Village alors qu’il a été contraint de fermer ses portes le 30 octobre pour un départ des bateaux le 8 novembre, sans public.

De quoi être satisfait malgré les images qui ont fait le tour des réseaux sociaux de visiteurs sans masques lors de l’inauguration du bar officiel le VOG. 25 000 personnes ont pris des navettes gratuites. Concernant l’origine des visiteurs, deux tiers d’entre eux sont issus des Pays de la Loire, dont un peu plus de 40% de Vendéens, un tiers du reste de la France et 1% de l’étranger.

La commune attend maintenant l’arrivée des skippers.

Le Jour du Départ

Le direct Départ a été repris sur 41 chaînes TV (vs 33 en 2016) et diffusé en direct dans 190 pays (vs 177 en 2016) . En Francece direct a été repris par 13 diffuseurs (vs 10 en 2016) avec plus de 4,1 millions de téléspectateurs en cumulé pour le départ (23 % en cumul de part d’audience), notamment sur L’Equipe TV, France 3, BFM, et LCI.

Vendée Globe 2020 :  des retombées internationales inédites malgré le contexte 1

A l’international, la course a fait une belle percée avec 28 diffuseurs (vs 21 en 2016) notamment en Grande Bretagne, Suisse, Espagne, Allemagne et au Japon .

Après un mois de course : Les supports du Vendée Globe en pleine expansion 

Site web, application, réseaux sociaux et plateformes digitales ont généré un trafic largement supérieur à 2016.

Fréquentation du Site Web :

31,2 millions de sessions depuis 1 mois (vs 27,8 millions sur le 1er mois en 2016)

170 millions de pages vues depuis un mois (vs 122 millions en 2016 sur le 1er mois)

Applis :

250 K d’utilisateurs actifs au départ et 445 K après un mois de course (vs 441 k utilisateurs au global sur l’édition 2016)

Plateformes digitales :

Depuis un mois, 46,5 millions de vues cumulées sur Dailymotion, YouTube, Facebook.

Après 1 mois, l’édition 2020 compte déjà plus de 400 000 fans de plus que l’édition 2016 

  • Facebook : 379 426 abonnés (vs 264 000 en 2016) : +44%
  • Twitter : 90 500 followers (vs 54 000 en 2016) : +68%
  • Twitter anglais : 10 400 followers (créé en 2020)
  • LinkedIn : 9 520 abonnés (créé en 2020)
  • Instagram : 168 000 abonnés (vs 23 800 en 2016) : +606%
  • YouTube : 94 100 abonnés (vs 12 000 en 2016) : +684%

Les émissions « Vendée Live », diffusées sur Infosport+ connaissent également un franc succès en digital (Facebook, Dailymotion et YouTube) avec trois fois plus de spectateurs en moyenne qu’en 2016 (45 000 en moyenne en 2016 / 130 000 en moyenne en 2020)

Newsletter : 200 000 abonnés, soit 3 fois plus qu’en 2016 (66 000 en 2016).

Carton plein pour la course Virtual Regatta attire les étrangers, le bateau Sport et Tourisme n’abdique pas

La régate virtuelle permet aussi de souligner la pénétration du Vendée Globe dans les foyers français et à l’international. 975 000 joueurs inscrits, c’est plus de deux fois plus qu’il y a quatre ans (456 712 joueurs en 2016). La course virtuelle attire par-delà les frontières avec près de 20% d’étrangers et plus de 150 nationalités différentes, et en particulier aux Etats-Unis, en Suisse, au Royaume Uni et en Espagne. On y joue aussi dans le cadre scolaire ce qui permet de mettre en valeur le Vendée Globe Junior. On n’oublie pas de suivre le bateau Sport et Tourisme et ses options audacieuses.

Et les skippers dans tout ça : « les bateaux neufs souffrent »

Sur les 33 au départ, cinq bateaux ont jeté l’éponge. C’est un quota peu surprenant, malheureusement, sachant que la moyenne des abandons sur un Vendée Globe se situe autour de 50%. Pour le moment, cela touche essentiellement des bateaux neufs. Et parmi eux, les bateaux les plus impactés sont peut-être ceux qui ont le moins navigué. On note aussi que « l’envolée des foilers ne s’est pas faite ».

Enfin, Les bateaux sont certes plus performants, mais ils n’amélioreront peut-être pas le temps de référence de 74 jours (détenu par Armel Le Cléac’h, vainqueur de l’édition précédente). Il est encore trop tôt pour se prononcer, « l’Océan Indien est particulièrement rigoureux ».

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

Laurent Guena
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter