Airbnb propose une aide financière directe pour les sportifs

Dans le cadre du partenariat – controversé – noué avec le Comité International Olympique (CIO), la plateforme Airbnb s’engage à soutenir financièrement les sportifs. Dans la perspective des prochaines olympiades, quelque 500 athlètes devraient en profiter durant huit ans.

Airbnb propose une aide financière directe pour les sportifs 1
Airbnb soutient l’ensemble des athlètes olympiens et paralympiens.

Ce nouveau programme permettra à plus de 500 athlètes de bénéficier pendant huit ans d’un avoir de 2 000 dollars par an pour être hébergés dans des logements Airbnb partout dans le monde lors de leurs compétitions. Au total, 8 millions de dollars seront ainsi apportés par la plateforme en soutien direct aux athlètes durant toute la durée du partenariat. 

« Notre travail avec le Comité International Olympique est axé sur un soutien dédié aux athlètes, qui sont l’épicentre du Mouvement olympique et paralympique. Des milliers d’athlètes utilisent déjà Airbnb pour leur hébergement lors des entraînements, des qualifications ou des compétitions. Ce nouveau programme leur apporte un soutien financier supplémentaire aujourd’hui indispensable » indique Catherine Powell, directrice de l’Hospitalité et de la Communauté d’hôte d’Airbnb.

Alors que les athlètes sont durement impactés par la pandémie, ce programme – qui commencera avant les Jeux de Tokyo et continuera après – les aidera à concourir sans s’inquiéter de devoir payer leur hébergement. Les candidatures pour l’édition 2021 de la subvention de voyage Airbnb pour les athlètes sont ouvertes à tous les sportifs professionnels et espoirs olympiques, paralympiques sur ce site. Les candidatures seront clôturées le 14 mai 2021 à 23h59 (heure du Pacifique). Chaque année, les membres du CIO sélectionneront jusqu’à 500 candidats en se basant sur la déclaration personnelle fournie dans chaque candidature. L’emplacement géographique et la discipline sportive des candidats seront également pris en considération afin de garantir la diversité des bénéficiaires. Enfin, la préférence sera donnée aux boursiers de la Solidarité Olympique.

Rappelons tout de même que le deal conclu fin 2019 entre le CIO et la plateforme Airbnb avait suscité l’incompréhension et la colère des professionnels de l’hôtellerie. Courant jusqu’en 2028 (cinq olympiades), ce partenariat inclut donc les JO de Paris en 2024. Les hôteliers parisiens l’avaient alors jugé « immoral ». L’Umih, principal organisation du secteur, dénonçait « un partenariat inopportun et irrespectueux envers les professionnels de l’hôtellerie ».

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

David Savary
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter