« Facile de parler pour ne rien dire » déclare la dirigeante d’un réseau d’agences de voyages

À la tête du Cediv, un réseau d’agences de voyages de 215 points de ventes, Adriana Minchella n’a pas la langue dans sa poche. Jeudi 28 janvier, lors de ses vœux aux adhérents et partenaires, écharpe tricolore sur l’épaule, elle a voulu montrer qu’en temps de crise, il est facile de faire des discours pour ne rien dire. Efficace.

« Facile de parler pour ne rien dire » déclare la dirigeante d’un réseau d’agences de voyages 1
Adriana Minchella, présidente du réseau Cediv, lors de ses vœux aux adhérents et partenaires.


L’art de marquer les esprits. Lors de ses vœux en visioconférence, Adriana Michella s’est amusée à « faire des discours exactement comme on les entend depuis quelques mois ». Autrement dit des propos, tels ceux de nos politiques, sans queue ni tête et qui ne font en rien avancer les débats.

« Je comprends la nécessité de répondre à l’urgence de la situation (…) et je mise sur le fait que chacun saura enfin retrouver confiance, espoir et dignité ». « C’est en pleine conscience que je déclare la nécessité de faire écho à toutes vos inquiétudes au quotidien ». « Voyez comme il est possible de parler pour ne rien dire. De mettre des mots les uns derrière les autres et même d’en inventer » a souligné Adriana Minchella juste après ôté son écharpe tricolore. « Ma personnalité, mon tempérament, mon caractère même, m’inclinent à privilégier le présent et ne pas m’accrocher à de vaines promesses » avait prévenu la responsable.

Extrêmement pénalisé par la crise liée au coronavirus, le Cediv, comme toute l’industrie du voyage et du sport, souffre. Faut-il pour autant se laisser mourir. « Non » proclame la présidente, « nous devons nous sentir vivants, alertes, créatifs, exigeants mais encore plus humains ». La dirigeante invite chacun à « profiter des paysages, des couchers de soleil, des odeurs, de la chaleur, de la fraîcheur… » et dès que possible « des ambiances d’aéroport ». À ses adhérents et partenaires, elle tient à leur rappeler combien « la vie est belle et (notre) métier extraordinaire ».

En dépit de la petite voix intérieure qui martèle « à quoi ça sert tout ça », Adriana Minchella demande à chacun de « résister » parce que « c’est le plus beau cadeau que nous devons nous offrir ». « La sagesse nous apprend que réaliser ses objectifs passe par la connaissance de ses besoins » explique encore la présidente du réseau convaincue par la reprise cette année.

Comme bon nombre d’acteurs dans la profession, le Cediv dont les agences sont ouvertes un peu partout en France se fait fort de mettre en avant la France. Une production plus riche, plus large, et où le tourisme sportif connait un engouement croissant.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

David Savary
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter