Randonneurs, cyclistes, nageurs… L’office national de la biodiversité vous incite à ne pas rater « vos retrouvailles avec la nature »

L’Office national de la biodiversité (OFB), créé en janvier 2020, lance une campagne de sensibilisation vers tous les Français qui vont « redécouvrir des paysages français ». Elle est d’autant plus d’actualité que, cet été, « le retour à la nature sera privilégié lors de nos loisirs, en vacances ou près de chez nous ».  

Campagne biodiversité
Illustration – Marie-Laure Cruschi / Atelier Cruschiform

Objectif de la campagne de l’Office national de la biodiversité (OFB) : «  faire le lien entre cette nature et la fragilité des sites naturels qui vont nous accueillir et mettre en avant les bons gestes pour des vacances nature respectueuses de la biodiversité ».

Grâce aux « expressions populaires des accroches », l’idée est de créer « un lien de proximité entre la nature et chacun d’entre nous, une connivence, afin que les retrouvailles entre les Français et la nature soient les plus respectueuses possibles ».

Cette campagne s’adresse à tous les Français, en Hexagone ou en Outre-mer, qu’ils soient en vacances ou sur leur lieu de vie. Ils seront largement touchés par la campagne quelles que soient leurs habitudes de consommation des médias : grâce à la presse quotidienne régionale qui touchera les 25-64 ans, mais aussi grâce aux réseaux sociaux Facebook, Instagram et Snapchat, pour toucher plus largement les publics jeunes, de 11 à 34 ans.

Nous n’avons désormais plus le choix, il nous faut collectivement passer du constat à l’action et traduire les données scientifiques alarmantes sur la destruction de la nature en engagement quotidien pour la biodiversité près de chez nous, sur notre lieu de vie ou de villégiature. 

Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office française de la biodiversité

La diffusion en radio de 5 spots thématiques, à la fois en stations généralistes d’information et en stations musicales, permettra de s’adresser à toutes les tranches d’âges, tous les milieux socio-professionnels et tous les usages ; elle touchera aussi les vacanciers sur les routes grâce à la diffusion sur les radios autoroutières 107.7, média de la mobilité estivale.

Par ailleurs, les agents de l’OFB iront à la rencontre du public sur les sites touristiques naturels. Ils rappelleront les gestes essentiels pour respecter la biodiversité, feront de la pédagogie sur les activités récréatives et leur impact sur la nature et offriront des informations spécifiques selon les milieux fréquentés.

Tout le dispositif renvoie sur ofb.gouv.fr, et une plateforme web de gestes où les Français pourront retrouver conseils et gestes clés « pour ne pas gâcher leurs retrouvailles avec la nature ».

Un coup de projecteur sur les espèces animales et végétales représentatives des régions françaises

La campagne met en scène sept sites naturels français emblématiques à fort enjeu de biodiversité. Pour chaque image, les espèces animales et végétales représentatives des régions françaises ont été dessinées avec précision : goélands argentés, oyats et pins maritimes pour les plages de nos côtes hexagonales, et aigle royal, bouquetin des Alpes et fleur d’arnica pour les paysages montagneux.

Biodiversité campagne
Illustration – Marie-Laure Cruschi / Atelier Cruschiform

En Outre-mer, ce sont les pailles en queue, cocotiers et Crabes fantômes atlantique pour les plages ; mais aussi la tortue verte, le papillon cocher, la gorgone rousse, le Zoizo la Vierge et l’anémone magnifique pour les fonds marins…

« Une manière de redécouvrir ces espèces pour mieux les protéger et de montrer aussi l’interdépendance entre les milieux, les espèces ».

Des raisons d’espérer pour la biodiversité, « la nature n’est pas rancunière »

Un triste constat : La France est le 6e pays hébergeant le plus grand nombre connu d’espèces menacées selon la Liste rouge de l’UICN.

Quelques bonnes nouvelles…. +77 % en 30 ans de grues cendrées et autres oiseaux d’eau migrateurs sont venus hiverner en France ! Une bonne nouvelle que les scientifiques attribuent à l’instauration de réglementations efficaces protégeant les zones de repos de ces espèces migratrices. L’environnement, un domaine porteur ? L’offre de formation sur la biodiversité est en augmentation, +2.9 % (augmentation observée pour la période allant de 2008 à 2015.) et +38 % tous domaines ayant trait à l’environnement confondus. On observe par ailleurs 4 fois plus de participants dans les sciences participatives. Les pesticides ont baissé de 21 % dans les cours d’eau en Outre-Mer.

A noter par ailleurs la mise en place de la 8ème édition du « tour de France de la biodiversité« . Cet évènement, signé France Télévision, le Tour de France et le Muséum national d’Histoire naturel, met à l’honneur les écosystèmes des régions traversées par les coureurs du Tour de France, du 29 août au 20 septembre prochain.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

Laurent Guena
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter