JO de Tokyo : les meilleurs marins du monde se préparent aux Canaries

Plus de 200 marins issus de 35 nationalités différentes se sont installés à Lanzarote (Canaries). Ils s’entrainent en vue de la régate de qualification européenne et africaine, du 5 au 7 avril, dans la perspective des Jeux Olympiques de Tokyo cet été.

JO de Tokyo : les meilleurs marins du monde se préparent aux Canaries 1
L’élite de la voile mondiale se retrouve à Lanzarote pour préparer au mieux les Jeux Olympiques de Tokyo.

« On a décidé de venir ici car les conditions sont similaires à celles de Tokyo avec de belles vagues. L’hiver ici c’est forcément mieux qu’en France ». Le Français Fabian Pic fait partie des quelque 200 marins issus de 35 nationalités ayant choisi les îles Canaries pour la préparation aux JO de Tokyo. Le skipper natif de La Rochelle est aussi venu avec « plein de jouets, vélo, surf… ». « C’est vraiment sympa ici parce qu’en plus on peut faire de la randonnée et grimper en haut de la montagne » précise-t-il.

Du 5 au 7 avril, l’île de Lanzarote accueille la régate de qualification européenne et africaine pour les Jeux Olympiques de Tokyo (du 23 juillet au 8 août). Le climat (vent des alizés, longues journées ensoleillées…) des îles Canaries ainsi que les infrastructures mises à disposition des sportifs de haut niveau font de l’archipel un endroit privilégié pour s’entrainer. La sécurité sanitaire est également un argument. « L’élite mondiale de la voile est ici. (…). Ici, les équipes peuvent maximiser leur performance grâce aux conditions » explique José Juan Lorenzo, directeur de l’Office de Tourisme des îles Canaries.

« Alors que les contaminations s’intensifient et que le confinement est de retour dans le reste de l’Europe, dans les îles nous pouvons accueillir ceux qui ne peuvent pas se permettre d’interrompre l’entrainement. Nous sommes ouverts et pouvons être une option pour ceux qui sinon mettraient de côté leur carrière sportive » déclare Yaiza Castilla, ministre du Tourisme, de l’Industrie et du Commerce du Gouvernement des Canaries.

Une destination sportive

Outre les marins, les surfeurs, triathlètes, nageurs, parapentistes, joueurs de beach-volley et cyclistes du monde entier apprécient les îles Canaries pour s’entrainer. Certaines équipes nationales ou de haut niveau, comme les Ineos Grenadiers ou les Jumbo-Visma en cyclisme, se préparent aux grandes compétitions de la saison sur les pentes des îles de l’archipel. De par l’origine volcanique, on passe ici très vite du niveau de la mer à plus de 1 800 mètres d’altitude. L’entraînement en altitude, avec une pression atmosphérique plus basse, améliore en effet les performances sportives. Avec sa température moyenne de 23° l’été et 19° l’hiver, le volcan Teide, à Tenerife, plus haut sommet d’Espagne, est un spot privilégié des cyclistes.

« Les Canaries accueillent les sportifs depuis longtemps. C’est le seul endroit en Europe bénéficiant de conditions extraordinaires pour s’entraîner en hiver. Et cette année encore plus. Les Canaries représentent une oasis en cet hiver malheureux que nous subissons dans le monde » affirme José Juan Lorenzo. « En venant ici, nous avons tous l’impression d’avoir découvert le paradis » déclare d’ailleurs le champion olympique de voile suédois Max Salminen. La connectivité des îles Canaries (Lanzarote, Fuerteventura, Grande Canarie, Tenerife, La Gomera, La Palma, El Hierro) permet aux athlètes de rejoindre l’archipel en quelques heures depuis les principales villes européennes.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter