Tour de France, Etape 12 : l’Occitanie dans toute sa longueur

Des arènes romaines les mieux conservées au monde à la Cité médiévale classée au patrimoine de l’Unesco, l’étape suivra le cours de l’histoire.

Occitanie
Carcassonne est une Ville-étape pour la 11e fois.

Encore une fois, la région Occitanie sera à l’honneur. Les coureurs partiront du Gard (Nîmes). Après 25 km, il pédaleront dans l’Hérault avant de faire leur entrée dans l’Aude.

Sur les routes de l’Hérault

Saint-Jean-de-Cuculles
Perché sur sa colline, au pied du Pic Saint-Loup. Cucullus, en latin signifie cape, capuchon. La cuculle désignait, autrefois, un vêtement d’étoffe grossière à capuchon porté par les religieux. Il se pourrait donc que Saint-Jean-de-Cuculles tire son nom du capuchon dont se revêtaient les moines, qui ont occupé, pendant des siècles l’ancien prieuré, situé au cœur du village. C’est à Saint-Jean-de-Cuculles qu’a grandi Fabrice Ouedraogo, troisième ligne aile de Montpellier et du XV de France (39 sélections).

Village préhistorique de Cambous
Présenté comme le plus ancien village de France. Date du Chalcolithique (âge du cuivre), une période comprise entre 2800 et 2400 ans avant J.-C. Cambous a conservé les vestiges des habitats de la brillante culture dite « de Fontbouisse ». Découvert en 1967 par Henri Canet qui entreprit sa fouille, alors que la construction d’un lotissement le menaçait. Les archéologues du site proposent de nombreuses activités : visites guidées, animations, expérimentations en public, conférences, balades archéologiques ou encore week-end thématiques.

Abbaye d’Aniane et abbatiale Saint-Sauveur
Dévastée et ruinée en 1562 après les Guerres de Religion, elle est réhabilitée en centre pénitentiaire au XIXe siècle et accueille une maison d’éducation jusqu’en 1998. Des fouilles archéologiques entreprises en 2011 par le CNRS ont mis à jour des éléments carolingiens (750-900) et médiévaux.

Abbaye de Cassan
L’abbaye est rattachée en 1670 à la Congrégation de France, que dirige la puissante Abbaye Saint-Geneviève de Paris. Après la Seconde Guerre mondiale, l’abbaye devient un collège puis un centre de réinsertion pour travailleurs de l’outre-mer.

Château de Murviel
Situé au sud du Pech Bellet, il domine la plaine de l’Orb. La complexité géométrique de l’ensemble castral indique qu’il a été remanié ou reconstruit plusieurs fois. Le vocable castrum sous-entend une occupation militaire solide et le château devait être entouré de plusieurs enceintes.

Sur les routes de l’Aude

Bize-Mibervois
Site néolithique important aux Grottes de Las Fons et du Moulin, il conserve un joli patrimoine, preuve de son importance stratégique. C’est le village natal du rugbyman international Henri Cabrol, six fois champion de France avec Béziers, mais aussi du chanteur Nilda Fernandez, qui s’y était installé et y est mort en 2019.

Château d’Agel
Il faisait partie des châteaux forts qui devaient prolonger la résistance des seigneurs vassaux du comte de Toulouse au moment de la croisade des Albigeois. Parmi eux, Guiraud de Pépieux, seigneur d’Aigues-Vives et d’Agel. Son château était un des principaux points d’appui des Cathares de Minerve. Il fut brûlé par les hordes de Simon de Montfort pour se venger de Pépieux.

Minerve
Capitale historique du pays minervois. Perchée sur un éperon rocheux formé par les canyons de la Cesse et du Brian, qui convergent à cet endroit, il est sur la liste des « plus beaux villages de France ». Lieu touristique, entouré par un des plus remarquables sites géologiques de l’Hérault, Minerve raconte, par ses pierres, son passé tragique … En effet, son nom est attaché à la Croisade des Albigeois.

Caunes-Minervois

Situé dans le Minervois, au milieu des vignes et de la garrigue, sur le versant méridional de la Montagne noire, au pied des gorges de l’Argent double. Village célèbre pour son marbre rouge incarnat présent au château de Versailles, au Trianon et à l’opéra de Paris.

A voir à Carcassonne

La Cité médiévale
La Cité Médiévale de Carcassonne, inscrite au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco est emblématique de la ville. Edifiée sur un oppidum utilisé dès le VIIIe siècle avant JC, la Cité médiévale, ses 3 kilomètres de remparts et 52 tours relatent 2500 ans d’histoire frontalière et de féodalité, depuis l’époque Gallo-romaine, la domination des Wisigoths, l’occupation Sarrasine, la Croisade des Albigeois et jusqu’à l’affirmation de l’autorité royale au XIIIe siècle.

La Bastide Saint-Louis
Elle est apparue sous l’impulsion du roi Saint Louis, qui créa une seconde cité médiévale, la Bastide Saint-Louis. Bien qu’incendiée par le Prince Noir, la Bastide a gardé son plan orthogonal originel jusqu’à aujourd’hui. Sa prospérité de ville drapière au XVIIe siècle, puis le négoce du vin à partir du XIXe siècle, y ont édifié plusieurs hôtels particuliers à l’architecture remarquable.
Aujourd’hui 700 000 visiteurs viennent à pied depuis la Cité, empruntant le Pont Vieux, pour découvrir les commerces originaux de la Bastide, dans une ambiance de ville méridionale, jusqu’aux berges du Canal du Midi.

Le canal du Midi
Œuvre de Pierre-Paul Riquet réalisée au XVIIe siècle pour relier l’Atlantique à la Méditerranée, le canal du Midi autrefois utilisé pour le transport de marchandises et de personnes, est aujourd’hui fréquenté par de nombreux plaisanciers et traverse le cœur de la ville de Carcassonne. Depuis 1996, le canal du Midi est classé patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Écluses, ponts, aqueducs, ponts-canaux qui parcourent les 240 kms de voie d’eau, témoignent à la fois d’une prouesse technique mais aussi d’une œuvre d’art.

Le Musée des beaux-arts
Installé dans l’ancien Présidial au cœur de la bastide St Louis, il a été créé en 1845. Les collections du musée des beaux-arts présentent un riche panorama de la peinture occidentale des XVII, XVIII et XIXe siècles mais également une collection de faïences ainsi que des tapisseries et objets d’art, sans oublier les expositions temporaires estivales.

Les vignobles (patrimoine vivant)
« Cité de Carcassonne » est une appellation IGP (Indication Géographique Protégée) couvrant 3 000 hectares répartis en 27 exploitations, dont 9 situées sur la commune de Carcassonne, jusque sous les remparts de la Cité. Le vignoble incite à l’escapade et à la découverte de larges espaces naturels aux paysages très changeants : la Malepère, les Corbières, le Minervois, la Montagne Noire, offrent des airs de Cévennes avec leurs châtaigneraies profondes, des ambiances toscanes depuis les collines aux bouquets de cyprès.

Château Comtal
Ultime défense, il fut construit au XIIe siècle par les Trencavel, vicomtes de Carcassonne, et fut sans cesse modifié au cours des siècles suivants. Au XIIIe siècle, la construction de l’enceinte est entreprise pour le fortifier. Cette ceinture est constituée d’une courtine, de tours rondes, du châtelet d’entrée, de la barbacane ainsi que du fossé.

Cathédrale Saint-Michel
Eglise de style gothique languedocien, datant du XIIIe siècle, elle devient cathédrale en 1803 et fut restaurée par Viollet le Duc après l’incendie de 1849. Le plan de la cathédrale se caractérise par une relative simplicité. Elle forme une nef unique d’une hauteur sous voûtes de 20 mètres, et bordée par plusieurs chapelles latérales. Le chœur conserve des vitraux du XIVe siècle. La façade, très sobre n’a pour seul élément de décoration qu’une grande rosace de huit mètres de diamètre, et le clocher qui jouxte cette façade est assez massif.

Théâtre de la cité
Le théâtre, qui se situe à l’intérieur de la cité médiévale, a été créé en 1908, sur l’emplacement de l’ancien cloître Saint-Nazaire. Il comptait près de 6 000 places (un peu plus de 3 000 autorisées aujourd’hui) et le public était installé sur des bancs ou de simples chaises. En 1957, Jean Deschamps, acteur et metteur en scène, crée le célèbre Festival de la Cité, qui se déroule, depuis lors, chaque été. Le théâtre fut modifié en 1972. En hommage à l’action de Jean Deschamps, le Grand Théâtre de la cité a pris le nom de « théâtre Jean Deschamps » le 15 juillet 2006.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER