Kenya, sept aventures à sensations fortes

Si le safari reste le produit touristique star du pays, le Kenya propose bon nombre d’expériences à sensations grâce à sa géographie et ses paysages variés. Voici donc sept expériences pour découvrir le pays de manière plus intense.

Kenya, sept aventures à sensations fortes 1

Du désert au Nord aux provinces ponctuées de forêts, lacs et rivières à l’Ouest, le pays offre un large éventail d’activités palpitantes permettant aux visiteurs de profiter d’un environnement à couper le souffle tout en y ajoutant une pincée d’adrénaline.

Un safari à pied dans l’est de Laikipia

Pour les visiteurs à la recherche d’une expérience de safari originale, Eastern Laikipia, au Nord du pays, est une région réputée pour sa faune et ses safaris à pied. Contrairement aux autres expériences de safari plus classiques, les safaris à pied offrent la liberté de choisir son propre chemin en fonction de la distance que l’on souhaite parcourir et de la faune que l’on désire observer. Les visiteurs peuvent se promener en itinérance à travers le bush ou des champs verdoyants et ainsi croiser certains des animaux sauvages les plus insaisissables du Kenya. Le safari à pied à partir d’un camp de base est une autre option. Il permet aux visiteurs de séjourner au camp Tumaren ou dans un camp satellite, et de faire des randonnées quotidiennes, des promenades à dos de chameau, des sorties motorisées ou encore de l’escalade.

Tarif à partir de 400 euros. Renseignements ici.

Descendre la rivière Tana en rafting

Frisson garanti sur le plus grand fleuve du Kenya, la rivière Tana, situé à l’Est du pays. Afin de maîtriser les techniques de pagaie nécessaires pour parcourir la section inférieure de la rivière, on embarque d’abord sur des rapides d’eau vive plutôt « calmes ». L’occasion d’admirer les magnifiques paysages environnants et peut-être même apercevoir la faune sauvage, avant d’affronter le plus grand obstacle en s’attaquant aux rapides énergiques et difficiles de classe IV/V. Un glissement relaxant final de 15 minutes ramène les visiteurs en toute sécurité au camp.

Tarif : 50 euros par personne, avec un minimum de quatre personnes par excursion. Renseignements ici.

VTT dans la forêt de Kereita, au nord de Nairobi

La forêt de Kereita, située au cœur des chaînes de montagnes d’Aberdare est un magnifique terrain de jeu pour traverser en VTT de merveilleux paysages pendant une journée, en dévalant de vastes prairies, découvrant des grottes et en terminant par une magnifique chute d’eau. Les circuits à vélo de la forêt de Kereita sont conçus pour des cyclistes de tous niveaux. Les familles et les vététistes amateurs peuvent choisir la charmante route de campagne, tandis que les afficionados des sensations fortes peuvent emprunter le parcours confirmé, qui ne manquera pas de faire palpiter les cœurs. Pour ceux qui auront un petit creux après ces émotions, des repas sont également proposés au restaurant de la forêt, qui offre une belle vue sur les chaînes de montagnes d’Aberdare.

Côté pratique : pour les vététistes débutants comme pour les chevronnés, The Forest propose une variété de parcours. Plus d’informations ici.

Kitesurf à Che-Shale et Watamu

Pour vivre une expérience de glisse inoubliable, direction Che-Shale, qui abrite la première école de kitesurf du Kenya. Situé à 20 kilomètres au nord de Malindi, sur la côte Nord du Kenya, Che-Shale est un simple lodge de plage sur une large bande sableuse entourée de cocotiers. On y profite de la plage, tranquille, et d’excellentes conditions pour la pratique du kite avec une zone d’eau plate, qui convient très bien aux débutants, et une zone à plus forte houle, parfaite pour les kitesurfeurs plus expérimentés. La charmante ville côtière de Watamu, réputée pour ses jardins coralliens et ses plages de sable, est une autre option pour les touristes souhaitant s’essayer au kitesurf lors de leur séjour au Kenya. Comme à Che-Shale, l’endroit permet également aux visiteurs de s’inscrire à une sortie kitesurf avec le centre Tribe Water Sports, mondialement connu, avec ses instructeurs exceptionnellement doués.

Côté pratique : pour le centre de Che-Shale, compter environ 300 euros par personne pour un stage débutant de 3 à 4 jours et 200 euros pour 2 à 3 jours de remise à niveau. Pour un cours privé, compter 35 euros de l’heure.

Plus d’informations ici et ici.

Randonner sur le Mont Kenya

Les visiteurs se rendant au Kenya négligent souvent le mont Kenya au profit du Kilimandjaro, la plus haute montagne d’Afrique. Cependant, au Nord du pays, le mont Kenya, avec ses sommets enneigés, ses vues étendues sur ses pentes boisées et les grandes plaines voisines, promet une expérience unique. Les grimpeurs peuvent également emprunter de nombreuses voies pour atteindre le sommet. Plusieurs possibilités s’offrent aux marcheurs dont un trek de 4 jours le long du chemin Sirimon. Cet itinéraire depuis le Nord-Ouest, qui présente une montée graduelle, est réputé pour être à la fois pittoresque et pratique. Le sentier Chogoria est quant à lui une option pour les adeptes de défis. Pour cet itinéraire au départ du flanc Ouest de la montagne, compter environ cinq jours. Il offre également une vue imprenable sur le lac Michaelson depuis une falaise abrupte connue sous le nom de « Temple », ainsi qu’une longue randonnée à travers la pittoresque vallée des Gorges.

Plus d’informations ici.

 

Saut à l’élastique et tyrolienne à Sagana

Pour les amateurs d’adrénaline, le saut à l’élastique à Sagana est une expérience décoiffante. Le pittoresque fleuve Tana et les terres agricoles qui le bordent seront visibles depuis la plateforme d’observation et de saut située au-dessus du fleuve. Après le grand saut, les visiteurs peuvent savourer un délicieux dîner dans la brousse et passer une nuit en camping devant des paysages époustouflants. Pour ceux qui en veulent toujours plus, direction la tyrolienne de la Tana River. Seconde vague d’adrénaline en perspective lorsque l’on s’élance et glisse au-dessus de cette magnifique rivière, que l’on traverse de part en part.

Le saut à l’élastique dure trente minutes pour un tarif de 45 euros par personne. Pour la tyrolienne, compter également trente minutes pour 6 euros par personne. Plus d’informations ici et ici.

 

Saut en parachute au-dessus de Diani Beach

Le littoral kenyan présente certains des plus beaux paysages d’Afrique. On y trouve de magnifiques plages de sable blanc, aux eaux chaudes et tranquilles, d’un bleu profond. Diani Beach, l’un des sites de parachutisme les plus connus du Kenya, est un spot incontournable pour tous les amateurs de sensations fortes. Ici, les touristes peuvent s’inscrire pour un saut en tandem qui débutera par un briefing de sécurité de leur guide avant le grand saut pour une chute libre à environ 200 km/h. Une fois le parachute déployé, les parachutistes peuvent reprendre leur souffle et admirer le magnifique littoral – une vue qui ne ressemble à aucune autre ! Autre option, direction Vipingo Ridge avec Go Jump Kenya, la première zone de saut détenue et exploitée par un citoyen kenyan, qui est également le premier instructeur de parachutisme du Kenya à avoir reçu une reconnaissance internationale. L’occasion d’en prendre plein les yeux et découvrir les paysages à couper le souffle, l’une des plus belles côtes du comté de Kilifi.

Le tarif du saut en parachute de Diani Beach est de 350 dollars par personne pour un saut en tandem. Pour les parachutistes confirmés, un saut en solo coûte 35 dollars par personne. Plus d’informations et réservation ici.

Renseignements généraux : www.magicalkenya.com

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER