Le Médoc déroule ses plaisirs océanesques

A l’occasion d’un workshop organisé en bord de Seine à Paris le 1er juin, l’Office de Tourisme Médoc Atlantique est venu présenter les attraits de son territoire. Un espace de 120 000 hectares au nord-ouest de la Gironde sur lequel les passionnés de sport peuvent largement s’exprimer.

Le Médoc déroule ses plaisirs océanesques 1
Médoc Atlantique accueille à bras ouverts tous les amoureux des vagues. ©Médoc Atlantique

« Chez nous les distanciations sont naturelles toute l’année, pas besoin de les faire respecter » affirme Laurent Peyrondet, président de l’Office de Tourisme de Médoc Atlantique (un regroupement de 14 communes, voir ci-dessous) et par ailleurs maire de Lacanau. Une façon pour lui de mettre en avant l’immensité du Médoc, « 120 000 hectares de nature et de bonheur » situé à une heure de Bordeaux et trois depuis la capitale.

Sur ce « territoire sans limite » qui court de l’océan jusqu’à l’estuaire de la Gironde, les possibilités de découvertes et de se dépenser sont elles aussi infinies. « En Espagne, entre 12h00 et 17h00 tout le monde fait la sieste tellement il fait chaud, chez nous on peut pratiquer des activités toute la journée » explique Laurent Peyrondet.

S’appréciant au travers « d’expériences enrichissantes et uniques », Médoc Atlantique est avant tout un territoire de glisse. Avec le surf comme porte-étendard. « C’est le sport N°1 avec des spots de renom comme Lacanau » souligne Nicolas Jabaudon, directeur de l’Office de Tourisme. Bien plus qu’une simple tendance, le surf est un véritable mode de vie ici. Cours, stages, location de matériel et surfshops font partie intégrante d’un séjour au bord de l’océan. « L’engouement est tel que parfois nous manquons de moniteurs » relève le responsable de l’Office de Tourisme.

Le Médoc déroule ses plaisirs océanesques 2
Le Lacanau Pro, plus ancienne compétition de surf en Europe. ©Médoc Atlantique

Médoc Atlantique affirme recenser « les 15 des meilleurs spots de Gironde ». Les vagues sont à la portée de tous, quelque soit son âge et son niveau. Certaines écoles comme Pirate Surfing à Lacanau-Océan se consacrent exclusivement à l’apprentissage des enfants. Située au Verdon-sur-Mer, l’école de surf Fishandtwins propose elle des cours de surf et de bodyboard pour tous dans un cadre qui se veut sauvage et atypique. Loin de la foule estivale, la Gurp Surf’s Cool fait vivre l’expérience du surf à toutes les générations. L’équipe parle français, anglais et allemand pour faciliter les échanges avec les stagiaires. Et puis, ajoute Nicolas Jabaudon, « avec le Lacanau Pro, du 14 au 22 août cette année, nous avons la plus vieille compétition de surf en Europe qui réunit l’élite mondiale de la discipline ».

Si le surf est le roi des vagues, bien d’autres disciplines nautiques (stand up paddle, kitesurf, wing foil, wakeboard, bodyboard, planche à voile, canoë-kayak, voile… ) sont à même, au gré des vents et des courants, de procurer du plaisir aux inconditionnels de la glisse.

Le Médoc déroule ses plaisirs océanesques 3
Le vélo fait partie des indispensables pour séjourner dans le Médoc. ©Médoc Atlantique

Au cœur d’une forêt de pins séculaires, le long de ses 124 km de plage (26 plages surveillées), au bord de deux des plus grands lacs naturels d’eau douce de France (Carcans-Maubuisson et Hourtin) ainsi que sur le plus grand estuaire d’Europe, la destination Médoc Atlantique propose une large palette de paysages et d’ambiances à découvrir. Pas moins de 80 km d’itinéraires de randonnée en direction de Saint-Jacques-de-Compostelle sont à disposition. Nicolas Jabaudon insiste aussi sur les « 300 km de pistes cyclables » que possèdent la destination. « Il y a peu de dénivelé, c’est plat. La véloroute Vélodyssée emprunte une partie de notre territoire » ajoute le responsable qui souligne aussi que « bon nombre d’estivants laissent leur voiture sur le parking et privilégient les déplacements à vélo ».

Bicyclette, Fat Bike, vélos électriques, trottinette, VTT, l’offre est large quand il s’agit de choisir sa monture. Des ateliers de réparation à la livraison des vélos sur les lieux des résidences des vacanciers, les acteurs de la destination se mobilisent pour faciliter la vie de chacun. N’oublions-pas non plus les centres équestres, une quinzaine au total, et les golfs, un 18 trous et deux 9 trous, qui proposent initiations, cours et stages aux débutants comme aux plus expérimentés.

Le Médoc déroule ses plaisirs océanesques 4
Une terre er une mer de sensations, idéale pour le lâcher-prise. ©Médoc Atlantique

Le Médoc, côté mer, côté terre, mais également côté air avec le centre professionnel de parachutisme aquitain situé sur l’aérodrome de la Runde à Soulac-sur-Mer. Une autre façon de prendre de la hauteur est de se rendre au port de Richard pour monter à bord d’une montgolfière et voler au-dessus des magnifiques panoramas médocains.

« La destination se réinvente d’année en année » résument Laurent Peyrondet et Nicolas Jabaudon. Terre de vignes, de dunes et de forêts de pins, bordée par l’océan Atlantique et l’estuaire de la Gironde, Médoc Atlantique a beaucoup à offrir à celles et ceux qui veulent assouvir leur soif d’activités sportives.

L’UCPA en force sur la région Médoc

Pas moins de 12 sites sont situés sur le territoire de Médoc Atlantique mobilisant ainsi « quelque 800 salariés durant l’été » comme l’explique Frédéric Daboy, directeur d’exploitation Littoral Atlantique – Antilles au sein de l’UCPA. « Lacs, forêts, océan, le Médoc est un terrain de jeu en adéquation avec l’ADN de l’association » précise-t-il. L’UCPA comprend aussi un volet formation avec la possibilité pour de nombreux jeunes de passer un diplôme sportif comme par exemple moniteur de surf. Le spécialiste des vacances sportives organise aussi pour les 7 – 17 ans des surf camp avec notamment le site de Carcans-Plage. Pour les plus âgés, l’association propose des séjours micro-aventure surf 2 jours/2 nuits tout inclus au camping de Bombannes.

Le Frenchman triathlon d’Hourtin, du 1er au 3 octobre

Le Médoc déroule ses plaisirs océanesques 5
Benjamin Sanson, à l’origine du triathlon Frenchman d’Hourtin. ©David Savary

Cet évènement s’est imposé comme le rendez-vous majeur des triathlètes en Europe. Créé en 2013 par le spécialiste Benjamin Sanson, le Frenchman triathlon d’Hourtin est l’un des plus rapides de France. L’un des plus populaires aussi puisque s’il ne comptait que 65 participants lors de sa création, il enregistrait plus de 4 500 inscrits lors de l’édition 2020, malheureusement reportée en raison de la crise sanitaire.

La distance XXL – Ironman (3,8 km de natation, 180 km de vélo et un marathon de 42,195 km pour terminer) constitue l’épreuve reine de cet évènement. Le départ est prévu le samedi 2 octobre depuis la plage de Piqueyrot à 08h00. La sortie de l’eau s’effectue sur l’Ile aux Enfants. L’unique boucle des 180 km vélo est très roulante et traverse plusieurs communes (Vendays, Grayan, Montalivet, Carcans, Saint-Laurent, Naujac, Hourtin) du Médoc. Enfin la course à pied s’effectue sur piste cyclable bitumée. La ligne d’arrivée se situe sur l’Ile aux Enfants. « La finish line est l’unique raison qui fait avancer les triathlètes. Tous veulent être Frenchmans finishers » résume Benjamain Sanson qui explique que « la tradition veut que le premier arrivé attende le dernier ». Si le vainqueur franchit la ligne d’arrivée après environ huit heures d’efforts, le dernier arrive pendant la nuit alors que la fête bat son plein à la « finish line ».

A côté de cette épreuve extrême, le E. Leclerc Frenchman propose deux autres courses aux distances plus abordables avec le Triathlon Sichel Sport Distance L (Half Ironman) et le Triathlon Château Cordeillan-Bages Distance M (distance olympique). Empruntant les mêmes circuits, le départ de ces deux compétitions a lieu depuis le port d’Hourtin.

Les 14 communes de Médoc Atlantique

  • Talais, la poétique.
  • Lacanau, la sportive.
  • Hourtin, la verte.
  • Saint-Vivien-de-Médoc, l’épicurienne.
  • Vendays-Montalivet, la californienne.
  • Naujac-sur-Mer, la sauvage.
  • Valeyrac, la paisible.
  • Grayan-et-l’Hôpital, l’historique.
  • Vensac, l’authentique.
  • Queyrac, la champêtre.
  • Carcans-Maubuisson, la familiale.
  • Le Verdon-sur-Mer, la iodée.
  • Soulac-sur-Mer, l’élégante.
  • Jau-Dignac-et-Loirac, la bucolique.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter