Montréal, temple du hockey

Le Canada et plus particulièrement la ville de Montréal est souvent associée au hockey sur glace. Plus qu’un sport, c’est là-bas toute une culture. Entre septembre et avril, une quarantaine de matches sont disputés par l’équipe des Canadiens de Montréal au Centre Bell en plein cœur de la ville.

Montréal, temple du hockey 1
Le Centre Bell peut contenir jusqu’à 21 000 places. ©Championnat Mondial de Hockey Junior

« On ne s’ennuie jamais dans le merveilleux monde du hockey » indique Jamie O’Meara, journaliste pour le magazine C2 Montréal. Surtout avec les Canadiens de Montréal, club emblématique de la ville, qui détient le record de 24 coupes Stanley, le trophée décerné chaque année depuis 1927 par la Ligue nationale de hockey (NHL) à l’équipe championne. On surnomme affectueusement l’équipe  la Sainte-Flanelle, le Bleu-Blanc-Rouge, le Tricolore ou les Habs.

Dans son antre du Centre Bell, les Canadiens de Montréal attirent chaque année plus d’un million de spectateurs. « Les soirs de matches, l’atmosphère est électrisante » souligne Jamie O’Meara. S’il n’est pas simple de se procurer des places, les touristes peuvent se consoler en visitant le Centre Bell. Situé sur la bien nommée Avenue des Canadiens-de-Montréal, cette immense salle de 21 000 places raconte à travers trophées, photos et programmes interactifs l’histoire et la tradition de cette grande équipe depuis plus d’un siècle. Les visiteurs peuvent également profiter d’expositions temporaires. Non loin de là, la place du Centenaire, qui célèbre le centième anniversaire de la création de la franchise en 1909, rend hommage aux légendes du club : Howie Morenz, Maurice «Rocket» Richard, Jean Béliveau et Guy Lafleur.

Difficile de trouver des places mais pas impossible

Les billets pour assister à un match de hockey à Montréal peuvent être difficiles à trouver. Mais ce n’est pas une mission impossible, précise le site de l’Office de Tourisme. Outre les billets individuels, il est possible d’acheter des billets de groupe à tarif préférentiel. Les mordus de hockey peuvent en outre profiter de forfaits avec place en loge, repas d’après-match, visite guidée… Bien que la majorité des billets de la saison régulière s’écoulent avant même la première rencontre, les Canadiens de Montréal mettent en vente quelques billets les jours de match (des billets réservés par la LNH ou l’équipe adverse non utilisés, par exemple). Il faut pour cela régulièrement consulter le site officiel de l’équipe. Précisons que le minimum est de 100 dollars pour assister à un match des Canadiens.

Montréal, temple du hockey 2
Spectacle assuré dans la salle électrisante du Centre Bell. © Championnat Mondial de Hockey Junior

Comme l’explique Jamie O’Meara, la saison qui a démarré voit œuvrer sur la glace « des coéquipiers jeunes et chevronnés ». Pour les spécialistes, on compte cette année des as de la rondelle comme Thomas Tatar et Max Domi (ex-dur à cuire des Maple Leafs de Toronto), le jeune phénomène finlandais Joel Armia, les Québécois chouchous des fans Phillip Danault et Jonathan Drouin, le tireur en série Brendan Gallagher, la superstar de la ligue qui garde le filet, Carey Price, et l’illustre défenseur et capitaine Shea Weber. Ces athlètes d’élite sont épaulés par de jeunes et prometteuses recrues : Nick Suzuki, qui fait preuve d’une grande intelligence de jeu; et le défenseur au tir canon Ben Chiarot. « Cette équipe à la composition équilibrée joue du bon hockey sur la glace pour le plus grand bonheur de ses admirateurs » ajoute encore le journaliste. Ne reste plus qu’à faire le voyage pour admirer toute cela.

Montréal, temple du hockey 3
Pour assister à un match des Canadiens, le minimum est de 100 dollars. © Club de hockey Canadien inc.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER