La Nouvelle-Calédonie fait son retour au salon de la Plongée, avec dix spots incontournables

Du 6 au 9 janvier 2023, la Nouvelle-Calédonie présentera la richesse de sa faune et flore sous-marine au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris, dans le Pavillon 4.1 – Stand F12 Bis. Les passionnés de plongée pourront ainsi retrouver tous les conseils de Nouvelle-Calédonie Tourisme et du centre Abyss Plongée pour préparer leurs futures aventures dans l’un des plus beaux sanctuaires sous-marins de la planète.

La Nouvelle-Calédonie fait son retour au salon de la Plongée, avec dix spots incontournables 1
Les eaux peu fréquentées offrent également jusqu’à 40 m de visibilité. © Dean Cropp – Access All Angles NCT

Après plusieurs années d’absence, la Nouvelle-Calédonie sera enfin de retour pour le salon de la Plongée 2023 à Paris en compagnie de son partenaire expert Abyss Plongée pour répondre à toutes les questions des passionnés. Avec une température de l’eau toujours agréable, entre 22° et 28° en fonction de la saison, les lagons calédoniens sont très prisés par les plongeurs. Ses eaux peu fréquentées offrent également jusqu’à 40 m de visibilité.

Des conditions idéales pour observer les 20 000 espèces marines de l’archipel : coraux colorés, raies mantas majestueuses, énormes baleines à bosse, poissons variés, nautiles, tortues, requins… Un véritable trésor de biodiversité, caché au cœur du Pacifique, dont plus de 15 000 km2 de lagon sont protégés et inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. Grande barrière de corail, canyons, failles, grottes, épaves, tombant… Pour l’apprécier dans toute sa diversité, on retrouve des centres de plongée répartis sur l’ensemble de l’archipel. Encadré par des professionnels certifiés, débutants et plongeurs confirmés trouveront forcément leur bonheur.

La Nouvelle-Calédonie fait son retour au salon de la Plongée, avec dix spots incontournables 2

Les dix spots de plongée incontournables

Les passes de Boulari et Dumbéa

Deux belles plongées dérivantes au départ de la capitale : À Dumbéa proche de l’Îlot Signal pour ses canyons avec des bancs de requins gris et à Boulari près de l’Îlot Amédée pour ses grands récifs arborés qui abritent des raies mantas toute l’année.

L’épave de la Dieppoise à Nouméa

La plus populaire des épaves, volontairement coulée en 1988, repose par -26 m et abrite mérous, carangues, perches et nudibranches.

L’Aiguille de Prony

Dans le Grand Sud, une résurgence d’eau douce a créé une gigantesque cheminée rocheuse qui prend racine à 38 m de fond et s’élève à 2 m sous la surface de l’eau. La chaleur dégagée par la cavité attire nombre de poissons comme les bivalves et les loches.

La vallée des gorgones à l’île des Pins

Cette forêt de gorgones exceptionnelle à l’Île des Pins offre un très joli tombant tapissé de coraux intacts, particulièrement réputé pour ses hippocampes pygmées et ses requins-léopards.

La grotte de Gadji à l’île des Pins

Pour les fans de plongée spéléo, ce spot unique multiplie les jeux de lumière avec les reliefs et permet d’observer de très près les requins-léopards, hippocampes et autres poissons-sangliers.

Gorgone Reef à Lifou

Au Nord de la baie de Santal, plusieurs formations de coraux sont reliées entre elles par des arches couvertes de gorgones géantes. Un décor idéal pour observer thons à dents de chien, rascasses, requins-léopards. 

Pascaline à Poindimié

L’une des plus grandes concentrations de gorgones de Calédonie avec ses failles, arches et canyons où ondulent de petits poissons, nudibranches, anémones et coraux mous multicolores dans une lumière féérique.

La cathédrale à Hienghène

Un site spectaculaire et renommé où les plongeurs évoluent entre les failles et les tunnels avant de déboucher sur le tombant tapis de gorgones aux couleurs vives.

Les failles de Deverd à Koumak

Au nord de la Grande Terre, les plongeurs devront s’équiper d’une lampe torche pour explorer ce dédale de grottes et de cavités. Gardez les yeux ouverts dans le bleu pour ne pas manquer le passage d’un pélagique.

La fausse passe de l’île verte à Bourail

À 20 minutes en bateau, découvrez un spot de plongée en eau peu profonde et turquoise. Raies aigle, napoléons, requins marteaux, tortues et dugongs offrent un véritable défilé sous vos yeux de plongeur débutant ou aguerri .

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER