Paris 2024 : De la place de la Concorde à Tahiti, le calendrier des épreuves est connu

La Commission Exécutive du Comité International Olympique (CIO) a validé le calendrier des compétitions par sessions des Jeux Olympiques de Paris 2024. Il traduit l’ambition de Paris 2024 de proposer des Jeux spectaculaires et populaires.  

Paris 2024 : De la place de la Concorde à Tahiti, le calendrier des épreuves est connu 1
Toutes les beautés de Paris , dont la place de la Concorde, seront magnifiées lors de ces JO.

Trente-deux sports seront au programme de Paris 2024, donnant lieu à 19 jours de compétition du mercredi 24 juillet au dimanche 11 août. 329 épreuves pour un total de 762 sessions. 

Particulièrement équilibré sur l’ensemble de la période des Jeux, avec la promesse de temps forts pour chaque jour de compétition, ce calendrier permettra – comme Paris 2024 s’y est engagé – à tous les athlètes qui le souhaitent, de vivre à minima l’une des deux cérémonies.

Aucune compétition ne sera programmée le vendredi 26 juillet après-midi – jour de la cérémonie d’ouverture. Les athlètes évoluant à Lille pour le handball ou à Marseille pour la bénéficieront ainsi d’un calendrier adapté, leur permettant de vivre « en live » à Paris la cérémonie d’ouverture sur la Seine. Tout comme les footballeurs, exemptés de match le 26 juillet et dont les rencontres du 27 ne débuteront pas avant 15 heures.

Quant aux épreuves de surf, qui auront pour cadre la vague de Teahupo’o à Tahiti, elles débuteront dès le samedi 27 juillet, afin de laisser ensuite le temps aux athlètes le désirant, de voyager vers Paris pour participer à la cérémonie de clôture.

Sur le terrain, les Jeux Olympiques de Paris 2024 débuteront avant même la cérémonie d’ouverture. Dès le mercredi 24 juillet (J-2), trois des sports collectifs ouvriront le bal pour un spectacle grandiose : le handball au stade Pierre Mauroy à Lille, le rugby au Stade de France à Saint-Denis et le football dans les sept villes d’accueil des tournois féminin et masculin (Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Nice et Saint-Etienne).

La place de la Concorde mixera sports urbains et culture urbaine

Le calendrier a été construit pour vivre les Jeux à fond, et ce, dès le début. Ainsi, dès le lendemain de la cérémonie d’ouverture – le samedi 27 juillet – huit sports connaîtront leurs premières finales et donneront lieu à des médailles : le cyclisme avec le contre-la-montre femmes et hommes, le judo, l’escrime, le plongeon, le rugby, le tir, la natation et le skateboard, qui sera le premier des sports urbains à entrer en scène. 

La place de la Concorde, qui mixera sports urbains et culture urbaine, s’annonce comme l’un des hauts lieux des Jeux. Ce parc urbain accueillera quasiment sans discontinuer de J+1 (samedi 27 juillet) à J+15 (samedi 10 août) quatre sports hyper spectaculaires, qui n’évolueront jamais en même temps, afin d’offrir à chacun la meilleure visibilité possible.

Les athlètes du Skateboard « Street » seront les premiers à concourir au pied de l’Obélisque. Les B-Girls et B-Boys du Breaking, dont ce sera la toute première apparition aux Jeux, auront, eux, deux semaines plus tard, le privilège de boucler en apothéose le programme sports de la Place de la Concorde.

Toutes les finales des épreuves de natation disputées dans le bassin de l’Arena Paris La Défense, et d’athlétisme au Stade de France, se dérouleront en soirée comme autant de moments forts qui marqueront l’histoire des Jeux. 

Rythmé, intense, le calendrier des compétitions par sessions des JO  connaîtra un week-end intermédiaire qui ravira tous les heureux détenteurs de billets.

Des épreuves sur route cyclisme qui s’annoncent spectaculaires

Pour une quinzaine de sports, ces deux jours – les samedi 3 et dimanche 4 août (J+8 et J+9) – seront synonymes de finales, et donc de médailles : tennis, tennis de table, judo (avec l’épreuve par équipes mixte qui a sacré la France à Tokyo), escrime, athlétisme, tir à l’arc, tir, cyclisme (avec les courses en ligne), golf, équitation, aviron, gymnastique artistique, badminton et natation. 

Également toujours très suivies, les épreuves sur route cyclisme seront harmonieusement réparties sur toute la durée des Jeux. Elles offriront autant d’opportunités de vivre la passion des Jeux et d’encourager les athlètes au plus près, au cœur de la capitale et de ses plus beaux monuments.

La natation marathon, disputée dans les eaux de la Seine, sera programmée les jeudi 8 et vendredi 9 août (J+13 et J+14). Enfin, les épreuves du marathon (femmes et hommes) épouseront le dernier week-end des Jeux. 

Paris 2024 a souhaité offrir la meilleure exposition possible à l’ensemble des sports collectifs. Ainsi, pour éviter les doublons sur le dernier week-end, les finales femmes et hommes de hockey, handball, football, beach volleyball, volleyball, basketball et water-polo seront réparties sur quatre jours, entre les jeudi 8 et dimanche 11 août, pour un véritable bouquet final.  

De façon générale, les compétitions ne débuteront jamais le matin avant 7h30, et s’achèveront au plus tard à 23h30 dans la semaine, et à minuit les vendredis et samedis soir. Les sessions de finales donneront lieu sauf exception à une cérémonie de remise des médailles.  

La boutique en ligne de Paris 2024 : http://boutique.paris2024.org/

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

1 Commentaire
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER