Rando en Martinique : de nouveaux parcours pour profiter de la générosité des paysages

Dans le cadre de la Semaine du Tourisme (Comexposium) qui se déroule jusqu’au 21 mars, Gilles Vicrobeck, président du Comité de la Randonnée Pédestre de la Martinique, est venu présenter les nouveaux sentiers et itinéraires de la destination.

Rando en Martinique : de nouveaux parcours pour profiter de la générosité des paysages 1
Gilles Vicrobeck, président du Comité de la Randonnée Pédestre de la Martinique, lors de son intervention dans le cadre de la Semaine du Tourisme.

« Les préjugés sont tenaces » affirme Gilles Vicrobeck, présent lors d’un live sur la Semaine du Tourisme, avant d’expliquer que la Martinique, « île perdue au milieu des Caraïbes, bercée par les alizés est très souvent associée à la plage et aux cocotiers, beaucoup plus rarement à la randonnée ».

Littoral, forêt ou montagne

Pourtant la topologie et le relief de celle que l’on surnomme l’île aux fleurs se prêtent parfaitement à la pratique de la marche à pied. « Nous pouvons faire des randonnées le long du littoral, mais aussi en forêt et en montagne, ce qui est un peu moins connu » poursuit le président du Comité de la Randonnée Pédestre. Il est vrai qu’entre le Sud et le Nord de la Martinique subsiste une grande variété de paysages qui vont de « la Savane sèche un peu désertique au sud, aux forêts d’abondance, rainforest, propres au climats tropicaux, dans le nord ». Cette grande biodiversité favorise les espèces arborées, « dix fois plus nombreuses qu’en métropole ». C’est assurément la partie nord de l’île, la plus récente, celle où se situe le volcan de la montagne Pelée, qui offre le plus de possibilités avec un large choix de sentiers ou traces comme on les appellent sur place.

Sur l’ensemble du territoire, ce sont « près de 250 km de sentiers qui ont été balisés » avec des facilités pour passer de l’un à l’autre. Forêt tropicale humide, montagne, côtes, via une trentaine de clubs, quelque 1 000 licenciés en Martinique s’élancent chaque semaine sur ces sentiers « en très bon état, très sûrs et très bien entretenus ».

Un GR dans la partie nord de l’île

Gilles Vicrobeck insiste sur l’inauguration récente d’un premier parcours GR (grande randonnée) qui relie la commune du Robert, au sud-est de l’île, à Basse-Pointe tout au nord. Baptisé Sentier littoral nord Atlantique (SLNA), cette rando itinérante s’effectue normalement en cinq étapes mais peut être raccourcie en deux ou en trois. Voilà une bonne opportunité d’attirer de nombreux marcheurs, qu’ils soient habitants ou visiteurs de l’île, lesquels pourront profiter des paysages et savoureux points de vue le long des rivages nord-atlantiques.

A noter qu’un nouveau GR est à l’étude. Le projet est même bien avancé. Ce parcours qui ferait le tour du Sud de la Martinique, soit environ 180 km, devrait être homologué d’ici deux ans. « Le tracé est là, les élus s’y promènent déjà. Ne reste plus qu’à le baliser » complète Gilles Vicrobeck.

Un festival en juin

Les amateurs de nature et de rando pourront participer au Festival International de Randonnée Pédestre de Martinique. Si les conditions sanitaires le permettent, la 5ème édition se tiendra du 4 au 27 juin. A cette occasion, des départs seront organisés chaque jour. Pour le grand public, ce sera par exemple l’opportunité de découvrir des tracés en lien avec l’agrotourisme avec possibilité de « dormir chez l’habitant, se restaurer et repartir », ou encore se familiariser avec des randos à thèmes comme celle sur le rhum. « Nous y verrons des distilleries, actives ou pas, autant de lieux chargés d’histoire et intimement liés à notre patrimoine » précise Gilles Vicrobeck.  

Le Comité du Tourisme de Martinique et Comité de la Randonnée Pédestre œuvrent aussi à la mise en place de parcours longe côte ou marche aquatique. Très en vogue en métropole, cette activité permet de l’exercice (avec ou sans pagaie) le long du littoral avec de l’eau comprise entre les hanches et les épaules tout en profitant du paysage environnant.

35 circuits recensés dans un guide

Pour celles et ceux qui souhaitent préparer un séjour en amont et qui désirent en savoir plus, un guide « La Martinique…à pied » édité par la Fédération Française de la Randonnée recense 35 circuits répartis sur l’ensemble de l’île afin de découvrir « sa faune et sa flore unique au monde ». On trouve le livre dans toutes les bonnes librairies.

Sur place, le visiteur peut bien sûr randonner par ses propres moyens. Il peut aussi s’affilier à un club avec toute la dimension conviviale que cela comporte. Il peut enfin s’attacher les services d’un guide. « Il suffit pour cela de contacter le Comité de la Randonnée Pédestre de la Martinique, nous avons 26 guides professionnels qui travaillent du lundi au dimanche. Il y aura toujours quelqu’un de disponible » rappelle son président qui indique qu’avec « un minimum d’équipement (casquette, vêtements de pluie et bonnes chaussures), on peut venir sur l’île toute l’année ».

Plus d’infos sur la Semaine du Tourisme ici.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER