Un amour de Tour en camping-car

Ca sent bon la France. La France du Tour. Chaque été, la plus célèbre course cycliste au monde enflamme les passionnés de vélo, devant leur télévision et sur le bord des routes. Lundi 7 septembre à 13h45, France3 consacre un documentaire de 52 minutes aux côté de supporters de cette « Grand messe » en camping-car.

Un amour de Tour en camping-car 1
Deux semaines avant l’étape, les premiers camping-cars s’installent au bord de la route.

Tous les ans, la Grande Boucle traverse la France de part en part, en un peu plus de 20 étapes. Des milliers de supporters, à pied ou en camping-car, s’installent le long de son parcours pour encourager les coureurs et profiter aussi de la caravane publicitaire.

 Certains camping-caristes arrivent sur un bord de route parfois plus de 15 jours avant l’étape. Leurs motivations sont diverses : avoir une place de choix le jour de la course pour encourager les coureurs, passer à la télévision ou encore profiter d’un lieu de vacances hors du commun.

A 2 361m d’altitude, le mythique col d’Izoard dans les Alpes a été franchi par le Tour à de très nombreuses reprises. Deux semaines avant l’étape, les premiers camping-cars s’installent au bord de la route des derniers virages. Valéry Rosier et Méryl Fortunat-Rossi, réalisateurs du documentaire « La Grand Messe, un amour de Tour » ont suivi le quotidien des nouveaux « habitants » de trois virages du col, situé à 5, 4 et 3 km de l’arrivée. Dédé et Jojo, Cruchot, Marie et Jacky, Roger, Jacques et Annick ont accueilli les journalistes pendant 15 jours à l’intérieur de leur camping-car.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

David Savary
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter