Se sentir libre et pouvoir voler en toute sécurité

Pour pallier notamment l’impossibilité de skier à la montagne, la Fédération Française de Vol Libre (FFVL) propose au plus grand nombre de s’initier aux activités de vol libre (parapente à ski, delta, snowkite…). En toute sécurité et dans le respect des consignes gouvernementales.

Se sentir libre et pouvoir voler en toute sécurité 1
©Gregor John Peak

Pouvoir profiter de l’air et des grands espaces, c’est le crédo de la Fédération Française de Vol Libre (FFVL) qui propose des initiations un peu partout en France. Que ce soit en parapente à ski, delta, snowkite, cerf-volant ou encore l’activité boomerang. Ces pratiques encadrées sont limitées à maximum six personnes pour les publics adultes. C’est ici une opportunité en or de s’oxygéner comme jamais.

Le parapente à ski, une alternative à la glisse unique

Se sentir libre et pouvoir voler en toute sécurité 2
© Nils Fasel

En parapente ou en delta, le départ des vols s’effectue depuis le haut des sommets enneigés…skis aux pieds. Tant que les remontées mécaniques ne fonctionnent pas, la montée doit se faire en ski de randonnée. Cependant beaucoup de vols entre station et vallée restent possibles. En démarrant sur la neige, le décollage tout comme l’atterrissage sont rendus plus faciles grâce à la glisse. Les pistes classiques d’où les parapentistes démarrent à pied sont damées pour faciliter l’envol. Contrairement à l’été, l’équipement change. Doudoune, gants chauds et cagoules sont vivement conseillés pour décoller dans de bonnes conditions. Les moniteurs biplaceurs se feront un plaisir de dévoiler aux curieux les décors habituels et les pistes enneigées vus d’en haut. Et bien sûr dans le plus strict respect des règles sanitaires.

Où pratiquer ?

A Courchevel par exemple. Au départ de Courchevel 1850, possibilité de monter en ski de randonnée au Bouc Blanc, avec une descente en volant posé au Praz. Plus d’infos ici.

Les plaisirs variés du snowkite

Se sentir libre et pouvoir voler en toute sécurité 3
© Nils Fasel

Si pendant la saison hivernale le kite sur eau reste possible, c’est également la période privilégiée pour le snowkite. Discipline en plein essor alliant la glisse en ski ou snowboard et une aile de kite pour avancer, le snowkite est l’occasion d’enfiler sa combinaison de ski pour profiter des sensations de glisse sur neige. Avec cette discipline, les plaisirs sont variés : réaliser de longues distances sur les plateaux enneigés, remonter les pentes en se faisant tirer par l’aile, s’essayer à des sauts acrobatiques que la neige amortit… Il est possible de pratiquer le snowkite dès 10 ans, de faire le plein de sensations et cela sans remontées mécaniques.

Où pratiquer ?

Quatre destinations phares : Gerardmer  avec l’école Dans L’Vent  ; le Col du Lautaret avec Kite Legend  ; la Rosière San Bernardo Kite  ; et Champsaur avec l’Ecole de Snokwite Champsaur.

Et côté compétitions, à noter le championnat de France de Freerace au Col des Supeyres (63) les 30 et 31 janvier ; et le World Snowkite Masters du 30 janvier au 6 février à l’Alpe d’Huez.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

David Savary
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter