60% de spectateurs supplémentaires sur les évènements sportifs cette année

Selon une note du Mastercard Sport Economy, les événements sportifs enregistreront cette année en Europe un bond 60% de spectateurs par rapport à l’an dernier. En France, ils devraient être en augmentation de 44% dans les tribunes.

60% de spectateurs supplémentaires sur les évènements sportifs cette année 1
Selon l’Institut Mastercard, 4 personnes sur 10 se désintéressent du sport lorsqu’elles ne peuvent pas assister aux compétitions.

D’après cette enquête réalisée auprès de quelque 10 000 Européens, malgré les restrictions imposées en Europe pour lutter contre la Covid-19, plus des deux tiers des répondants (67 %) prévoient d’assister à un événement sportif en 2022. Ils n’étaient que 42 % à le faire en 2021. Si le football, le basketball et le tennis figurent en tête des disciplines les plus populaires, diverses activités sportives nouvellement prisées des spectateurs, comme l’e-sport, devraient accueillir de nouveaux fans lors de compétitions au cours des 12 prochains mois. En effet la moitié des Européens affirme s’intéresser à un nouveau sport depuis le début de la pandémie.

Pour s’occuper les gens pratiquent, à l’extérieur plutôt qu’en salle

Ces deux années de restriction d’accès aux événements sportifs ont empêché de nombreux supporters d’assister aux rencontres et aux compétitions. Pour s’occuper, beaucoup se sont tournés vers la pratique d’une activité physique. Les dépenses en articles liés au cyclisme, au tennis et au golf (autant de sports compatibles avec les règles de distanciation physique) ont dépassé les niveaux observés avant la pandémie, observe le Mastercard Economics Institute.

L’institut indique que les achats par carte bancaire de biens, services et expériences dans le domaine du sport des consommateurs européens ont augmenté de 2,5 % en 2021 par rapport aux chiffres d’avant la pandémie (2019). Il pointe notamment une hausse de 14,6 % des ventes au détail de matériel sportif (clubs de golf, balles de tennis, vélos…).

Autre donnée, plus de la moitié (51 %) des Européens font aujourd’hui davantage de sport qu’avant la pandémie, notamment les Français (54 %), les Italiens (53 %) et les Espagnols (53 %). En outre, 60% d’entre eux préfèrent s’entraîner à la maison ou en extérieur, plutôt qu’en salle ou dans un complexe sportif. Face à ce constat, il n’est guère surprenant que le secteur des articles de sport ait affiché une croissance nettement supérieure à celle des dépenses de consommation globales en Europe. L’achat d’équipements sportifs au cours des 18 derniers mois fut particulièrement populaire auprès des Espagnols (50%), des Anglais (49%), des Français (48%), et des Italiens (48%).

Achats en hausse d’équipements liés au cyclisme, au tennis et au golf

En comparant plus particulièrement le second semestre 2021 à la même période avant la pandémie (2019), l’analyse montre que le cyclisme a enregistré la plus forte augmentation des dépenses (plus d’un tiers), devant le tennis (près d’un tiers) et le golf (environ un cinquième).

En Europe, la randonnée est considérée comme le sport le plus pratiqué en 2021, devant la course à pied et la natation. En outre, la popularité de la randonnée devrait s’accroître et toutes les personnes interrogées semblent avoir bon espoir de pratiquer cette activité en 2022. En revanche, le rugby, le cricket, le hockey sur glace sont les sports les moins pratiqués en 2021 dans le monde.

L’étude démontre également que de nombreux fans de sport ne peuvent assouvir leur passion uniquement devant la télévision. Quatre personnes sur dix se désintéressent du sport lorsqu’elles ne peuvent pas assister aux rencontres ou aux compétitions, l’ambiance et la socialisation étant les deux éléments qui leur ont le plus manqué après la fermeture des stades. 

Le ski, pilier du tourisme sportif en Europe

Les consommateurs européens ont l’espoir que les 12 prochains mois leur offriront davantage d’occasions de voyager. En effet, un tiers d’entre eux prévoient des vacances sportives en 2022.

Le ski constitue un pilier du tourisme sportif en Europe. Ainsi, 34 % des répondants dévalent ou se préparent à dévaler les pentes enneigées du continent cette année. Des intentions particulièrement élevées en France, Italie et Royaume-Uni. Alors que les restrictions sans cesse remodelées continuent d’affecter le secteur, l’envie de skier des Européens est indéniable.

On observe également que depuis la pandémie, les Français changent leurs habitudes sportives. 63% d’entre eux, sont en effet plus enclins à faire de l’exercice dans des environnements à l’air libre (maison, jardin, parc, …) que dans une salle de sport. Une tendance qui s’observe également chez les Espagnols (67 %), les Anglais (67 %) et les Italiens (61%).

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER