Vélo : Haute Route optimiste pour la saison

Avec quelque 400 participants par évènement, Haute Route, organisateur de courses « premium » pour cyclistes amateurs, a le savoir-faire pour assurer la gestion sanitaire des évènements, comme il l’a démontré en 2020. La saison printemps-été 2021 commencera en Suisse, à Lausanne, du 11 au 13 juin 2021.

Haute Route
Haute Route offre des services qui permettent aux cyclistes amateurs de ne se concentrer que sur leur course.

Comme tous les organisateurs d’évènements, Haute Route, spécialisé dans les courses de vélo haut de gamme pour amateurs, doit composer avec la crise sanitaire. Pour la saison en cours, cinq évènements se tiendront cet été en Europe dans les Alpes et Pyrénées, en Italie, France, Suisse et Espagne. Julie Royer, directrice générale ,se dit « assez optimiste ».

Elle assure que l’organisation a les moyens d’assurer la sécurité sanitaire de chaque évènement. « Ce n’est pas comme un marathon où il faut gérer des milliers de personnes. Au départ, nous n’avons que 400 coureurs ». Elle précise « qu’aucun cas de Covid n’a été à déplorer sur les courses en 2020″. Par ailleurs, le succès de la course virtuelle organisée avec Zwift, quelque 60 000 participants, tend à démontrer que les adeptes ont soif de se mesurer les uns aux autres.

Reste que l’organisation est aussi dépendante des restrictions de voyage. Malheureusement, les épreuves organisées à l’étranger, à Oman et au Mexique, ont dû être annulées, celle prévue au Brésil cet automne est maintenue. « Nous avons beaucoup d’Anglais, souligne Julie Royer. Le pourcentage des Français augmente mais il reste entre 10 et 15%. Pour rassurer les Britanniques, qui pourraient avoir des difficultés à rentrer chez eux une fois la course terminée, Haute Route pourrait, le cas échéant, mettre en place des laboratoires qui fourniraient le test PCR. « Ce sont des coureurs très motivés et qui ont du temps, une partie d’entre eux sont à la retraite ». La flexibilité sur les conditions d’annulation est aussi de mise pour permettre aux participants de s’inscrire en toute sérénité.

On peut faire confiance à Haute Route pour ne rien laisser au hasard. L’organisation propose en effet un service premium aux coureurs, elle est donc rodée à surmonter des obstacles. Les participants ont en effet le choix entre confier la logistique à Haute Route, hébergements, prêts de vélo, transfert aéroport ou à un tour-opérateur partenaire qui offrira « un panel d’hébergement plus large ».

L’aspect « tourisme » n’est jamais loin

Seul le transport n’est pas inclus dans les prestations qui offrent ce que peut vivre un cycliste professionnel : il n’y a plus qu’à se concentrer sur la course. « Nos tour-opérateurs sont en Angleterre, Etats-Unis, Canada, Etats-Unis ou encore en Thaïlande« . L’aspect « tourisme » n’est jamais loin. Déjà, grâce aux « parcours iconiques » que rêvent d’emprunter tout coureur amateur. Ensuite, les tour-opérateurs proposent des programmes « accompagnant » qui peuvent inclure diverses prestations comme des « cours de cuisine ».

Haute Route travaille aussi en bonne intelligence avec les offices de tourisme et tout un tissu économique (hôtels, commerces…) forcément demandeur. « Au moment du briefing, un élu présente une vidéo du territoire« . De quoi donner envie de revenir plus tard passer des vacances en famille. A chaque course, sur le site, l’organisateur met ainsi en avant les atouts de la région traversée.

Le dixième anniversaire de la Haute Route Alpes, évènement fondateur de la Haute Route

C’est l’évènement fondateur de la Haute Route. La Haute Route Alpes va fêter cette année ses dix ans en fanfare puisqu’il faut s’inscrire sur une liste d’attente pour espérer y participer. Elle se déroulera entre le 22 et le 28 août et ce n’est pas moins de sept étapes qui attendent les coureurs en Megève et Nice. La troisième étape, entre Tignes et l’Alpe d’Huez devrait rester dans toutes les mémoires avec  un dénivelé positif cumulé de plus de 4700 m pour un itinéraire de 182 km. Au programme, le Col de l’Iseran et, enfin, en guise de dessert l’ascension finale jusqu’à l’Alpe d’Huez par le Col de Sarenne.

« Etendre la saison route avec le Gravel », un évènement au Maroc

Avec l’acquisition de Gravel Epic, le groupe Haute Route suit « la tendance du marché » et peut ainsi offrir « un terrain de jeu » plus large. Ce qui permet, aussi, d’étendre la saison sur route printemps / été. A noter, à Marrakech, au Maroc, du 7 au 9 octobre l’organisation d’un évènement, trois jours de course, hébergement et douche chaude compris, entourée par la chaîne de montagnes de l’Atlas. Enfin, le groupe s’est aussi lancé dans l’ultra-cyclisme avec en prenant sous son aile le Race Across France, rendez-vous en juillet. Une course qui permet de « découvrir, de Mandelieu au Touquet, des territoires souvent oubliés par les organisateurs ».

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter