Transat Jacques Vabre : « une magnifique mise en lumière de la Martinique »

Les 160 skippers de la 15ème édition de la Transat Jacques Vabre se sont donné rendez-vous le 23 septembre à la Maison de la Radio et de la Musique à Paris pour la présentation générale de cet évènement. Dans 45 jours, ils se retrouveront lors du départ au Havre pour ensuite gagner la Martinique, et ainsi offrir au département français une arrivée inédite et « une belle mise en lumière ».

Transat Jacques Vabre : « une magnifique mise en lumière de la Martinique » 1
80 bateaux, 160 skippers seront au départ le 7 novembre prochain de la 15ème édition de la Transat Jacques Vabre Normandie – Le Havre – Martinique. © David Savary

« Une magnifique mise en lumière du territoire ». Le propos est signé François Baltus-Languedoc, le directeur général du Comité Martiniquais du Tourisme, qui compte aussi capitaliser sur la Transat Jacques Vabre pour « préparer la haute-saison qui démarre à la mi-novembre ». L’occasion aussi pour le responsable de rappeler que « la Martinique est une terre de nautisme que nous souhaitons ancrer dans le développement touristique du territoire ». Un département qui voit aussi s’assouplir les mesures sanitaires pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Une course pour assurer la promotion de la Martinique

C’est donc le dimanche 7 novembre à 13h30 que s’élanceront des quais du bassin Paul-Vatine au Havre les 80 équipages (59 en 2019) pour se retrouver si tout va bien quelques semaines plus tard sur les pontons de la marina de Fort-de-France. « Il s’agit de la transatlantique en duo la plus longue et la plus exigeante » résume Juan Amat, président de l’association Transat Jacques Vabre qui insiste sur le côté « mémorable » de cet évènement avec une arrivée inédite en Martinique, « une terre de café historique 100% française ».

Les bateaux engagés figureront dans quatre classes différentes. Dans le détail, il y aura 46 Class40, 23 Imoca, 7 Ocean Fifty et 5 Ultime, une catégorie qui fait son retour cette année. La plupart des grands marins chevronnés seront au départ. Notons aussi la présence en Class40de l’ancien champion du monde de ski croate Ivica Kostelic ou encore de Jean Galfione, ancien champion olympique de saut à la perche.

Transat Jacques Vabre : « une magnifique mise en lumière de la Martinique » 2

Autre nouveauté sur cette Transat Jacque Vabre Normandie – Le Havre – Martinique, la mise en place de trois parcours différents, en fonction des classes. Ce changement a été souhaité pour grouper les arrivées de la course transatlantique en quelques jours, puisque les bateaux les plus rapides auront davantage de distance à parcourir que les bateaux les plus lents. Ce qui gageons-le devrait occasionner une belle fête à l’arrivée en Martinique fin novembre. « Pour nous marins, le rocher du Diamant, la baie de Fort de France, ça va être un grand spectacle » confie Gilles Lamiré, skipper en compagnie d’Yvan Bourgnon de Groupe GCA – Mille et un sourires, vainqueur sortant engagé dans la catégorie Ocean Fifty.  

Départ donné par le basketteur Boris Diaw

Le village départ au Havre sera ouvert le vendredi 29 octobre. Il accueillera les visiteurs tous les jours jusqu’au dimanche 7 novembre, jour du grand départ qui sera donné par le basketteur Boris Diaw, ancien joueur notamment des Spurs de San Antonio. « C’est exceptionnel, les bateaux seront visibles dans les trois bassins, ce sera la fête durant dix jours » affirme Agnès Firmin-Le Bodo, députée de la Seine-Maritime et représentant durant la conférence de presse le maire du Havre Edouard Philippe. De l’autre côté de l’Atlantique, le village arrivée s’installera à Fort-de-France du 19 au 30 novembre. « Ce village, 8 000 m2 et 800 m de pontons, sera très tourné vers l’environnement. Les bateaux vont arriver au bord du front de mer, ils seront au ponton d’honneur quelques minutes seulement après avoir coupé la ligne d’arrivée » indique Damien de Longueville, président de Martinique Transat. Le dirigeant en profite aussi pour rappeler que la yole, embarcation en bois typique de la Martinique va officiellement entrer au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. De façon symbolique, cette inscription sera remise à l’arrivée de la Transat.

Les dernier vainqueurs en 2019

Classe Multi50 : Gilles Lamiré et Antoine Carpentier (Groupe GCA – Mille et un sourires), 11 jours, 16 heures et 34 minutes.

Classe Imoca : Charlie Dalin et Yann Eliès (Apivia), 13 jours, 12 heures et 8 minutes.

Classe 40 : Ian Lipinski et Adrien Hardy (Crédit Mutuel), 17 jours, 16 heures et 21 minutes.

Et aussi sur Virtual Regatta…

La course pourra également s’opérer en mode simulation sur Virtual Regatta. Mieux, en participant à la transat virtuelle, 1 000 internautes vont pouvoir candidater pour participer en 2023 à la course réelle. Les détails seront donnés en janvier lors de la remise des prix.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER