Mais que pourrait devenir le Parc des Princes sans le PSG

En novembre 2023, le PSG et le Parc des Princes vont fêter 50 ans de mariage mais le divorce devrait être consommé d’ici-là. Le PSG aura les moyens de trouver un autre lieu pour jouer mais le Parc des Princes peut-il vivre sans son club hisorique.

Parc des Princes
Le Parc des Prnces, « patrimoine exceptionnel des Parisiens », n’est pas à vendre. Une position définitive pour la maire de Paris ©Wiipedia

Inauguré en 1972 avec sa nouvelle architecture, le Parc des Princes, un ancien vélodrome,  accueille le PSG depuis 1974. Mais voilà : les nouveaux propriétaires quatariens ont la volonté de racheter l’enceinte pour l’agrandir et l’exploiter, une vente refusée par Anne Hidalgo, la maire de Paris : « c’est une position ferme et définitive. Il s’agit d’un patrimoine exceptionnel des Parisiens », a déclaré l’édile au journal Le Parisien.

Un patrimoine, certes, qui se visite, mais aussi un lieu de sport que l’on peine à imaginer sans le PSG. Le club ne cesse de rappeler « qu’il a déjà investi 85 millions d’euros dans un outil qui ne lui appartient pas » et qu’il ne prendra donc pas à sa charge de nouveaux investissements pour l’agrandir, nécessaire pour la grandeur du club. Autrement dit : on ira jouer ailleurs.

Anne Hidalgo voit les choses autrement : :« il faut accompagner le PSG dans son envie et son besoin de rénovation, d’augmentation de la capacité, de modernisation du Parc », même si « une partie du stade se trouve sur le périph donc on ne peut pas creuser ».

C’est sans doute une page de l’histoire du football français qui est en train de se tourner, imagine-t-on Marseille quitter le Stade Vélodrome ?

Mais que pourrait devenir le Parc des Princes sans le PSG 1
Le Parc en ébullition lors du match PSG – Real de Madrid en septembre 2019. ©David Savary

Si le premier Parc des Princes fut construit en 1897, le Parc comme nous le connaissons aujourd’hui date de 1972, consécutif au travail du grand architecte Roger Taillibert. L’histoire entre le Paris Saint-Germain et le Parc des Princes a débuté le samedi 10 novembre 1973. Dès la saison 1974-75, le PSG devient officiellement le club résident du Parc, coïncidant avec la première participation des Parisiens à la D1.

Aujourd’hui, le Parc des Princes dispose d’une capacité de près de 48 000 places en configuration match, réparties en 17 catégories. Insuffisant aujourd’hui pour un club qui fait partie du Gotha européen. Par ailleurs, Le Parc des Princes a aussi accueilli de nombreux artistes tels que les Rolling Stones en 1990, Johnny Hallyday en 1993, ou encore DJ Snake et Dadju en 2022.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER