Des champions s’engagent pour la protection de la planète avec WWF France

Nicola Karabatic, Mathieu Bastareaud, Wendie Renard, Vincent Riou… Des champions mettent en avant leur notoriété au service d’une campagne de WWF France. Ils ne veulent pas être les « derniers ou les dernières » à pouvoir pratiquer leur sport.

WWF France
Pascal Martinot-Lagarde et Nicola Karabatic @Matthieu Samadet

Des champions de renom s’engagent aux côtés de WWF France dans le cadre de la campagne #Pasledernier. Le rugbyman Mathieu Bastareaud a expliqué les raisons de son engagement sur son compte Twitter : « Si je peux jouer et performer aujourd’hui, c’est grâce à la nature, grâce à l’oxygène produit par nos forêts et nos océans, à l’eau potable filtrée par nos sols ou encore aux insectes pollinisateurs essentiels à notre agriculture ».

Pascal Martinot-Lagarde, champion d’Europe du 110 mètres haies, ne «veut pas être le dernier athlète à pouvoir battre des records faute de pouvoir respirer un air pur ». Il a donc décidé « de limiter la pollution de l’air en réduisant au maximum les voyages en avion et en prenant d’autres modes de transport » quand il peut.

D’autres sportifs sont ambassadeurs de cette campagne comme le handballeur Nicola Karabatic qui ne se contente pas de mettre sa notoriété au service de WWF France :  « Pour ne pas être le dernier handballeur, j’ai décidé de contribuer moi aussi à notre transition écologique en sensibilisant activement mon entourage mais aussi les décideurs politiques. » Le snowboarder Mathieu Crepel explique avoir « décidé de réduire » sa « consommation de produits animaux : viande, poisson, oeufs et produits laitiers, et d’acheter au maximum des produits locaux, de saison et issus de l’agriculture biologique. »

Vincent Riou, navigateur, enfonce le clou : « Pour ne pas être le dernier skipper à naviguer sur des océans où il y a encore de la vie, j’ai décidé de m’engager à supprimer le plastique à usage unique de mon quotidien, à terre comme en mer. »

Isabelle Autissier, navigatrice et présidente du WWF France, explique “Les événements récents qu’il s’agisse de la pandémie liée au Covid, des méga-feux ou encore des sécheresses historiques témoignent bien de l’urgence avec laquelle nous devons revoir nos modèles de production et de consommation. Parce qu’il n’y a pas d’Homme en bonne santé sur une planète malade, que ce soit à cause du dérèglement climatique, de la pollution ou de l’effondrement de la biodiversité. A travers notre campagne #PasLeDernier et grâce à la mobilisation que nous espérons massive des acteurs du sport et de la culture et bien sûr des citoyens, nous souhaitons porter au plus haut niveau des priorités la protection de la nature.”

Les ambassadeurs de la campagne :

Anggun | Mathieu Bastareaud | Stéphane Bern | Delphine Cascarino | Mathieu Crepel | Thomas N’Gijol | Nikola Karabatic | Pascal Martinot-Lagarde | Kevin Mayer | Wendie Renard | Vincent Riou

A signer : Le manifeste #PasLeDernier de WWF France

Nous sommes la première génération à subir les conséquences de la dégradation de l’environnement et la dernière à pouvoir inverser la tendance. Nous ne voulons pas être témoins de la disparition des derniers éléphants, tigres, baleines et autres espèces. Nous ne voulons pas voir les dernières forêts partir en cendres, les derniers glaciers fondre et les derniers océans mourir.

Nous ne voulons pas être les derniers artistes et les derniers sportifs à pouvoir pratiquer, nous exprimer, vivre dans un environnement sain dans lequel nous puisons l’eau, l’oxygène et la nourriture qui sont essentiels à nos vies. Nous ne voulons pas être les derniers à nous engager pour mettre un terme à la destruction de la nature. Nous ne voulons pas être les derniers à agir.

On signe ici

Sport Heroes s’engage dans la campagne

Sport Heroes, dont la mission est de promouvoir le sport et le bien-être invite ses communautés de sportifs, Running Heroes, Cycling Heroes et Swimming Heroes, à s’engager en participant au challenge #Pasledernier et en signant le manifeste. L’objectif : cumuler un maximum de kilomètres et ainsi prouver que les coureurs, cyclistes et nageurs ne veulent pas être les derniers de leur espèce.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

Laurent Guena
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter