Chilowé propose la micro-aventure en petits groupes

Le média guide Chilowé se dote d’une nouvelle fonctionnalité en proposant la réservation de micro-aventures en petits groupes afin que les membres de la communauté puissent partir ensemble. Une centaine d’expériences sont actuellement réservables, soit une trentaine de départs par mois.

Chilowé propose la micro-aventure en petits groupes 1
Ferdinand Martinet et Thibaut Labey, les deux fondateurs du média guide Chilowé en 2017.

Initiation au bivouac sur les hauteurs du Jura, exploration des Calanques à la voile, deux jours de voyage à vélo près de Paris, week-end retour à l’état sauvage dans le Morvan… autant de micro-aventures réservables sur le site du spécialiste de la micro-aventure. Avec cette nouvelle offre, Chilowé entend répondre à deux freins remontés par sa communauté : la difficulté de trouver et réserver facilement une aventure près de chez soi, ainsi que la disponibilité d’amis avec qui partir.

Ces micro-aventures sont organisées et encadrées par « les meilleurs membres de la communauté » : les Captains Chilowé, qui sont des guides reconnus et diplômés. Plus de 100 micro-aventures sont actuellement réservables, soit une trentaine de départs par mois.

Dans la rubrique Inspiration, Chilowé propose également plus de 300 idées de micro-aventure en France et en Suisse, testées et recommandées par les membres de la communauté. Toutes les infos pratiques sont présentes pour que n’importe qui puisse s’en inspirer et partir par ses propres moyens. Une opportunité de départ supplémentaire à l’heure où la France se déconfine.

C’est en s’inspirant du concept de « micro-adventure » lancé par le britannique Alastair Humphreys, que Ferdinand Martinet et Thibaut Labey décident de créer Chilowé en 2017. D’abord sous la forme d’une newsletter hebdomadaire (plus de 50 000 lecteurs aujourd’hui) puis d’un guide papier (le Guide Chilowé Paris) et enfin d’un média en ligne (plus d’un million de visites en 2020).

Le concept de micro-aventure (simple, accessible et écologique) répond aux attentes des urbains CSP+ qui souhaitent passer de plus en plus de temps dans la nature. « Pas besoin de partir à l’autre bout du monde ni d’être Mike Horn pour vivre une aventure » revendique avec humour Ferdinand, alias Castor Fougueux.

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter