Micro-voyage : L’application Prairy aide les « locaux » à découvrir les sites naturels de leur région

C’est après un tour du monde, réalisé en 2018, que Fanny Maillot et Aurélien Dugelet, décident de lancer Prairy, une application consacrée au micro-voyage avec, comme premier terrain de jeu, l’Auvergne-Rhône-Alpes, leur région d’origine.

Associés prairy

Fanny Maillot et Aurélien Dugelet, co-fondateurs de Prairy.

C’est après un tour du monde, réalisé en 2018, que Fanny Maillot et Aurélien Dugelet,  décident de lancer une application, Prairy, consacrée au micro-voyage avec, comme premier terrain de jeu, l’Auvergne-Rhône-Alpes, leur région d’origine. « Ce n’est pas paradoxal, souligne Fanny Maillot. Pendant ce voyage, nous sommes rendus compte des dégâts que pouvait causer le tourisme de masse ».

Ils ont développé l’application avec pour objectif de convertir «  un maximum de monde au micro-voyage ». Une idée qui a germé bien avant le confinement et qui prend aujourd’hui tout son sens à l’heure de la « fermeture des frontières, la difficulté de poser des congés payés » sans compter la volonté de beaucoup de voyageurs de réduire leur « empreinte carbone » et, donc, de moins prendre l’avion.

Chaque week-end, les deux entrepreneurs ont sillonné la région et découvert des « petite pépites ». Grâce à des partenariats avec des offices de tourisme, ils ont pu référencer une centaine de sites. « L’information existe mais elle est éparpillée, nous la proposons sur une seule plateforme. Développer le tourisme local est aujourd’hui un enjeu important pour les régions et les institutionnels » continue Fanny Maillot.

Prairy place la communauté « micro-voyage  » au coeur de l’application

On a compris le concept, « faire découvrir aux « locaux » le patrimoine naturel et culturel de leur région. Il suffit de télécharger l’application, d’activer la géolocalisation et Prairy recommandera à l’utilisateur, selon ses envies, de se rendre sur des sites proches de son domicile. Les sportifs pourront ainsi découvrir de nouveaux espaces pour pratiquer des activités « outdoor ».

Micro-voyage : L’application Prairy aide les « locaux » à découvrir les sites naturels de leur région 1

Par ailleurs, la « communauté est placée au coeur de l’application ». Après avoir validé sa visite, le micro-voyageur est invité à donner son avis afin de partager son expérience. Les plus assidus deviendront « Ambassadeur Prairy ». La partie « blog »  les met en avant tout comme les attraits touristiques de la région.

L’application peut aussi permettre à des vacanciers qui comptent se rendre en Rhône-Alpes de préparer leur séjour. Ils pourront ensuite l’utiliser une fois sur place. La startup se concentre sur cette région avant d’essayer de la dupliquer les prochaines années vers d’autres territoires.

Prairy est disponible gratuitement en téléchargement sur Apple store et Google Play.

Un collectif appelle à favoriser le tourisme de proximité

« Pour cet été et au delà » un collectif, initié par Alpes Eco Tourisme, appelle à privilégier le tourisme de proximité et donne huit bonnes raisons.

● 1 – Moins de transport, moins de pollution ! Il est possible de voyager près de chez nous avec des transports peu polluants : en train, bus, à vélo, ou encore à pied … ou alors en canoë.
● 2 – Plus près de chez nous, c’est consommer local ! C’est l’occasion de découvrir les bons produits de notre région proposés par nos agriculteurs, nos restaurateurs, nos auberges et nos refuges. Les circuits courts d’alimentation peuvent ainsi permettre à l’agriculture d’être durable et de rémunérer justement les habitants de nos territoires.
● 3 – Se loger au plus près des habitants, c’est éviter la construction de grandes infrastructures touristiques d’hébergement inutilisées une grande partie de l’année et qui contribuent à la dégradation de l’environnement. Les solutions alternatives existent désormais : hébergements chez l’habitant, gîtes, refuges, cabanes et bivouacs en montagne, campings à la ferme…
● 4 – Découvrir les richesses méconnues de nos territoires : espaces naturels, patrimoine, culture, gastronomie,… tout est à portée de main.
● 5 – Faire appel aux professionnels locaux du tourisme et des loisirs qui habitent et connaissent bien leurs territoires. Ils permettent de découvrir l’authenticité des lieux visités et nous partagent leurs trésors et leurs secrets en toute simplicité.
● 6 – Voyager avec un budget réduit et maîtrisé c’est possible ! Le tourisme de proximité permet de diminuer les coûts de transport, d’hébergement et d’alimentation.
● 7 – Devenir acteur de son territoire pendant ses vacances : le tourisme de proximité peut être l’occasion de découvrir et contribuer à des initiatives écologiques et solidaires près de chez nous : chantiers participatifs pour rénover un hameau en ruine, construire une maison écologique ou encore aider un berger à la protection de son troupeau, à des actions de ramassage de déchets, à des actions de solidarité…
● 8 – Cela peut être tout autant reposant et dépaysant de partir en vacances proche de chez soi qu’à l’autre bout de la planète.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

Laurent Guena
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter