Succès cet été en France pour les activités sportives, de loisirs et de plein air

En France, selon les comités régionaux de tourisme (ADN Tourisme), la saison estivale 2020 a été marquée par la bonne fréquentation des activités sportives et de loisirs, ainsi que des activités de plein air en général (vélo, canoë, batellerie, randonnée, découverte de la nature…).

paddle
Certains sites de loisirs en extérieur n’ont jamais autant accueilli de visiteurs.

Les activités sportives ont été plébiscitées cet été par les vacanciers français. Cette tendance*, selon les professionnels regroupés au sein d’ADN Tourisme, peut s’expliquer par un respect plus facile des gestes barrières dans ces activités, mais également par une météo favorable. « En Normandie ou encore dans les Alpes du Sud, certains sites de loisirs en extérieur confirment n’avoir jamais autant accueilli de visiteurs ». Pas de doute, le tourisme sportif n’a jamais été autant en vogue.

Fréquentation touristique : record pour les itinéraires cyclables de « la Loire à Vélo »

fréquentation des activités sportives, la Loire à vélo
Amboise @Gillard-et-Vincent_CRTCentreVdL

Les itinéraires cyclables de « la Loire à Vélo » ont battu des records historiques cette année encore : +34% de passages de vélo en juillet et +9% sur la première quinzaine d’août, un engouement confirmé par Vélo & Territoires. Selon l’association, 2020 n’est donc pas que l’année du vélo en ville. Du 11 mai au 2 août, les itinéraires EuroVelo ont vu le nombre de passages progresser de 30 % par rapport à la même période de 2019. Les chiffres provisoires sur la première quinzaine d’août montrent une progression de la fréquentation par rapport à 2019 (celle-ci sera probablement moins importante que celle observée en juillet en raison de la canicule). Néanmoins,  » la fréquentation sur les itinéraires EuroVelo suit la tendance nationale. Elle progresse de 7 % depuis le début de l’année par rapport à 2019 et de 31 %, hors période de confinement. De « nombreux compteurs devraient enregistrer de nouveaux records de fréquentation ».

La montagne et la campagne en hausse, l’espace urbain en baisse

Toujours selon ADN Tourisme, alors que la fréquentation à la campagne (30% des séjours de la clientèle française) et à la montagne est annoncée majoritairement en hausse par les territoires, l’espace urbain serait lui en baisse. De nombreuses villes ont ressenti durement l’effet de la crise, notamment celles qui sont très dépendantes d’évènements ou habituellement fréquentées par une clientèle internationale lointaine et à fort pouvoir d’achat. Par ailleurs, les grandes villes ont pâti de la demande des touristes pour des lieux à la fréquentation modérée (sites culturels de taille moyenne, espaces naturels).

La situation est plus contrastée sur le littoral : bien qu’il arrive en tête des lieux de séjour pour la clientèle française (37%), il a souffert, à certains endroits, de l’absence des touristes étrangers, surtout ceux des marchés lointains.

La majorité des répondants s’attendent à une fréquentation inférieure à 2019 pour l’arrière-saison. Même si certains territoires voient des signes positifs pour septembre, les professionnels interrogés semblent dubitatifs sur la suite de la saison et restent attentifs à l’évolution de la situation sanitaire qui engendre, d’un jour à l’autre, de nouvelles mesures auxquelles il faut s’adapter très vite.

*Enquête en ligne du 13 au 21 août 2020 réalisée auprès de ses adhérents par ADN Tourisme. 

Activités sportives : En Auvergne Rhône-Alpes, l’ « outdoor » a été plébiscité

La fréquentation touristique en Auvergne-Rhône-Alpes au cours de la saison estivale 2020 a été jugée bonne pour 7 professionnels sur 10 quand seulement 37% étaient optimistes en juin quant au déroulement de l’été. Les activités de plein-air ont été plébiscitées : c’est notamment le cas des randonnées pédestres et vélo ou des activités liées à l’eau… Ainsi,  la Compagnie du Mont-Blanc affiche une hausse de 2% du chiffre d’affaires. L’office de tourisme de Chamonix note « une forte augmentation de la clientèle française sur le cœur de saison dont 46% qui sont venus pour la 1ère fois ». Les prestataires Outdoor de l’Oisans (eaux vives, randonnée pédestre, escalade, alpinisme) ont connu une activité extrêmement soutenue entre fin juillet et mi-août, affichant souvent complet et enregistrant une fréquentation en nette hausse par rapport à 2019. La clientèle de proximité est en forte augmentation ainsi que de clients découvrant la montagne. Souhaitons, maintenant, que l’arrière-saison apporte pour toutes les régions sportives son lot de satisfaction.

Laurent Guena

Rédacteur en chef adjoint.
Contact: laurent.guena@sport-et-tourisme.fr

Laurent Guena
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter