L’Argentine et les Français, la passion avant tout

Présent sur le salon IFTM Top Resa à Paris, Ricardo Sosa, Secrétaire exécutif de l’Institut national de promotion du tourisme « Visit Argentina » a présenté les grandes orientations du pays pour attirer davantage de visiteurs français. Le sport occupe une part importante dans la stratégie de développement touristique de l’Argentine.

L’Argentine et les Français, la passion avant tout 1
Ricardo Sosa, Secrétaire exécutif de l’Institut national de promotion du tourisme Visit Argentina, sur le salon IFTM Top Resa à Paris. ©David Savary

Ce n’est sans doute pas un hasard si Matias Lammens est à la fois ministre du Tourisme et des Sports de l’Argentine. Il est vrai que les deux secteurs sont liés et génèrent bien souvent une offre conjointe. « Le tourisme sportif est aussi important que le tourisme œnologique ou le tourisme de nature » déclare Ricardo Sosa, Secrétaire exécutif de l’Institut national de promotion du tourisme Visit Argentina.

Parmi les motifs de visites en Argentine, le stade de football de la Bombonera – où a notamment joué Diego Maradona – situé dans le quartier de La Boca à Buenos Aires en est un. « Il y a un intérêt pour les étrangers de venir voir ici comment les gens vivent cette passion » confirme Ricardo Sosa.

Mais il n’y a pas que le football. La Moto GP sur l’Autódromo Termas de Río Hondo, le polo – une tradition dans ce pays – ou encore le golf mobilisent les foules. Un effort tout particulier est d’ailleurs porté sur le golf. « Il existe plus de 350 terrains de golf sur l’ensemble du pays, ce qui veut dire qu’un amateur de ce sport peut jouer sur un parcours différent chaque jour de l’année » commente le responsable de Visit Argentina qui insiste sur le parcours de Termas de Rio Hondo, le seul dessiné en Amérique du Sud par le célèbre architecte Robert Trent Jones junior. « Le sport est un générateur de passion, et la passion nous entraine à n’importe quel endroit dans le monde. C’est elle qui fait déplacer les gens » s’enthousiasme Ricardo Sosa.

Objectif : au-moins 120 000 Français fin 2023

Avec plus de 157 000 visiteurs français accueillis en 2019, la France constitue le deuxième marché européen après l’Espagne (la troisième au niveau international). Selon les données statistiques, les jeunes, entre 18 et 29 ans, sont les visiteurs les plus nombreux (29%). Ils sont suivis par les seniors de 60 ans et plus (23%) et les adultes entre 30 et 44 ans (22%). Les pics de fréquentation ont lieu en janvier, février et novembre et les Français séjournent environ 22 nuits.

La majorité des Français se rendant en Argentine ont choisi cette destination sur la recommandation de leurs familles ou amis (47%). Ils séjournent principalement dans trois régions : Caba (37%), Patagonie (29%) et le nord du pays (22%). Toutefois, ils visitent majoritairement plusieurs destinations durant leur séjour : Buenos Aires (87%), les chutes d’Iguazú (40%), Salta/Tucumán/Jujuy (37%), El Calafate/Perito Moreno Glacier (29%) et/ou Ushuaia (22%). « Depuis le 1er janvier, 41 000 Français sont déjà venus chez nous, soit 41% de ce qu’était la fréquentation avant la pandémie » se réjouit Ricardo Sosa. Un chiffre qui devrait rapidement augmenter d’autant plus qu’il n’y a plus de freins pour venir en Argentine, « pas de masque obligatoire et les gens sur place sont très majoritairement vaccinés ».

Venue de Buenos Aires, la délégation argentine multiplie les actions pour sensibiliser la clientèle française à ses nombreux atouts, rencontres avec les tour-opérateurs, les compagnies aériennes, workshops agents de voyages en province… « D’ici la fin de l’année, nous espérons séduire au-moins 60 000 français, et au-moins le double fin 2023 » conclut Ricardo Sosa.

L’Argentine mise sur l’écotourisme avec la création de 17 « itinéraires naturels »

Pour la première fois, l’Argentine s’engage pleinement dans l’éco-tourisme en créant le programme “La Ruta Natural”. Accessible sur le site Internet www.larutanatural.gob.ar, il propose plus de 150 destinations naturelles dans le pays : des circuits, expériences et activités respectueux de la nature, des habitants, de la culture locale et de l’environnement.

Pour cela, 17 régions naturelles ont été imaginées, disposant chacune de paysages, d’une faune et d’une flore la rendant unique. De la Patagonie méridionale à la jungle de Misiones, des déserts de haute altitude de la Puna au bout du monde à l’Antarctique, chaque région offre des lieux, des expériences et des aventures à découvrir.

Le site Internet de « La Ruta Natural » permet aux voyageurs du monde entier de s’inspirer et planifier leur voyage éco-responsable en Argentine. Un calendrier leur permet également de découvrir le meilleur moment pour profiter des spectacles majestueux de la nature tels que l’arrivée de baleines, la naissance des pingouins ou la floraison des jacarandas. « La Ruta Natural » s’inscrit ainsi dans une stratégie durable et constitue un véritable outil de conservation de l’importante biodiversité du pays. Elle vise ainsi à valoriser les zones naturelles protégées, promouvoir les meilleures pratiques touristiques et contribue à créer un lien émotionnel avec la nature en changeant le regard des visiteurs sur le monde qui les entoure. 

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER