Nicolas Geay (France Télévisions) : Cols de légende, « venez, venez les faire ! »

Les cols de légende dans votre poche, c’est ce que propose Nicolas Geay, grand-reporter à France Télévisions, à travers son Topoguide, « 20 cols qui ont marqué l’histoire du Tour de France » aux éditions Amphora. Alors tous en selle avec lui sur les pentes du Galibier, de l’Iseran ou du Tourmalet.

Nicolas Geay (France Télévisions) : Cols de légende, « venez, venez les faire ! » 1
Nicolas Geay, journaliste et cycliste émérite amoureux des montagnes.

« Moi aussi, je l’ai fait ». Comme l’écrit Nicolas Geay dans l’avant-propos de son premier livre « Cols de légende », « quelle fierté indescriptible, de l’ordre de l’enfance sans doute, que l’on éprouve lorsqu’on arrive au sommet d’un col ». Il a mille fois raison. Combien d’entre nous se sont lancés dans un défi personnel, une quête, avec au bout l’immense satisfaction que d’avoir dompté des pentes qui ont écrit l’histoire du cyclisme.

Triathlète amateur amoureux des montagnes, couvrant le Tour de France depuis plus de 15 ans pour France Télévisions, Nicolas Geay peut s’enorgueillir d’avoir gravi tous les cols dont il parle dans ses écrits. « Dans ma pratique sportive, j’ai toujours été séduit par ces endroits, je les trouve mythiques. Plus tard, pour les besoins de mon travail, j’ai eu la chance de reconnaitre les plus grands cols du Tour en compagnie de Cédric Vasseur, Marion Rousse et plus récemment Thomas Voeckler » explique l’auteur.

Des sites nature et inspirants

Le résultat de toutes ces ascensions, seul à vélo ou en compagnie d’anciens coureurs, en voiture lors des reconnaissances sur le Tour ou en course sur la moto de France Télévisions, c’est l’écriture d’un premier beau livre aux éditions Amphora. Sorti en 2018, Cols de légende, « 20 cols qui ont marqué l’histoire du Tour de France » a tellement bien marché qu’il a été réédité depuis. « Cet ouvrage, c’est un peu le portrait, l’hommage à tous ces lieux qui sont magnifiques. Des sites nature et inspirants mais qui sont aussi extrêmement difficiles à gravir » précise Nicolas Geay originaire de Compiègne dans l’Oise. Il est vrai qu’un minimum d’entrainement s’impose avant de lancer à l’assaut de ces géants, en général entre 2 000 et 3 000 km.

Le Galibier, l’Izoard, le Ventoux, l’Aubisque…, Nicolas qui n’est pourtant pas un grimpeur nous fait (re)vivre ces ascensions avec précision afin qu’elles n’aient plus de secret pour le lecteur. Outre des conseils spécifiques, les caractéristiques de chaque col sont présentées. Sur près de 300 pages, de nombreuses photos invitent l’amateur à voyager et enfourcher son vélo. L’historique n’est pas oublié. Le journaliste évoque les temps forts du Tour de France lors de ses différents passages dans ces cols mythiques. Enfin de grands champions (Julian Alaphilippe, Romain Bardet, Warren Barguil, Thibaut Pinot, Richard Virenque, Thomas Voeckler… et même Alberto Contador) apportent leur éclairage et leur connaissance du terrain en répondant aux questions du grand reporter.

Le cirque de Troumousse, « un paradis sur terre »

Dans cet ouvrage « qui s’adresse donc directement aux amateurs », trois cols n’ont jamais été empruntés par les coureurs du Tour de France. Parmi ceux-là, le cirque de Troumousse dans les Pyrénées, le plus beau aux yeux de Nicolas Geay. « C’est Martin Fourcade qui me l’a conseillé. Cet endroit est un paradis sur terre, un enchantement » déclare-t-il. « Si vous aimez les cols durs et les paysages somptueux et préservés, alors foncez-y » ajoute encore l’auteur fasciné aussi par l’Izoard dans les Alpes, sans doute le col qu’il a grimpé le plus souvent.

Nicolas Geay (France Télévisions) : Cols de légende, « venez, venez les faire ! » 2
Au bout de l’effort, la fierté d’avoir réussi.

Comme il l’écrit si bien, « tous ces endroits ont une âme, une personnalité, un caractère. Et comme avec des êtres vivants, il y a des affinités ou non, une manière aussi de faire connaissance et de les apprivoiser ». Ayant grandi sous les exploits de Greg Lemond puis de Richard Virenque, Nicolas Geay prend le lecteur par la main, « allez venez, venez les faire ces cols de légendes ». Avant de l’avertir que « lorsqu’on se retrouve seul avec la montagne, un peu comme le marin sur la mer, on est parfois confronté à des moments de désespoir, de souffrance, mais qui sont vite compensés par la fierté d’arriver jusqu’au bout ».

Le Topoguide, carnet de route léger et pratique

Et justement pour accompagner encore plus les cyclistes amateurs, Nicolas Geay leur propose un Topoguide, un carnet de route qui recense de façon synthétique sous forme de fiches ces 20 cols qui ont marqué l’histoire du Tour de France. Par rapport au livre, de nouvelles ascensions ont été ajoutées comme celle du Port de Balès ou du Col de la Loze. « Sur ces fiches plastifiées qui supportent la sueur et l’eau et qui peuvent se glisser dans la poche arrière du maillot, figurent les informations essentielles comme le profil détaillé de la montée, le conseil du pro ainsi que les records des plus grands champions » résume Nicolas Geay. Sans oublier des idées de bon plan comme la visite d’un village, d’une église, une bonne table ou même la perspective d’une randonnée savoureuse dans les alentours. Intéressant également pour les accompagnants, telle l’épouse qui attend ou rejoint en voiture son mari sur le parcours.

« Il y a encore beaucoup de cols qui parlent aux gens, des endroits qui méritent que l’on parle d’eux » indique Nicolas Geay qui prépare déjà, toujours aux éditions Amphora, un « Cols de légende 2 » qui devrait sortir en octobre 2022. Une nouvelle bible, avec d’autres parcours, connus et moins connus, qui font déjà saliver les forçats de la route. « Certains font du trail ou de la rando, nous c’est le vélo. On aime défier les géants des Alpes ou des Pyrénées » souligne le journaliste auteur également de Victoires de légende, « 25 victoires françaises qui ont marqué l’histoire du Tour de France ».

Dans quelques jours partira la 108ème édition de la Grande Boucle. Un Tour peut-être moins montagneux que les années précédentes mais qui fera place tout de même à quelques cols de légende comme le Mont Ventoux, le col du Portet, le Cormet de Roselend, le Tourmalet ou encore la montée sur Luz-Ardiden. Nous pourrons suivre les exploits des coureurs devant notre écran de télévision avant pourquoi pas de s’essayer « avec humilité » aux pentes de ces massifs qui nous fascinent tant. Nicolas Geay nous y invite. Prenons sa roue.

Nicolas Geay (France Télévisions) : Cols de légende, « venez, venez les faire ! » 3

« Cols de légende », « 20 cols qui ont marqué l’histoire du Tour de France »

Par Nicolas Geay

Aux éditions Amphora

292 pages, 29,95 euros

Nicolas Geay (France Télévisions) : Cols de légende, « venez, venez les faire ! » 4

« Topoguide »

Par Nicolas Geay

Sortie le 17 juin aux éditions Amphora

15 euros

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

Recevoir la Newsletter