« Rêver en blanc » au musée Olympique de Lausanne

Du 9 décembre au 27 février prochain, « Rêver en blanc », la nouvelle exposition temporaire du musée Olympique à Lausanne retrace l’histoire des Jeux Olympiques d’hiver. Elle présente leur évolution spectaculaire et aborde des thèmes tels que le développement des sports d’hiver, la durabilité et le climat.

« Rêver en blanc » au musée Olympique de Lausanne 1
Cérémonie de clôture lors des Jeux Olympiques de PyeongChang en 2018 ©International Olympic Committee (IOC) RUTAR, Ubald

À l’occasion des Jeux Olympiques de Beijing 2022, le musée Olympique de Lausanne propose de retracer l’histoire des Jeux Olympiques d’hiver, tout en évoquant les challenges actuels et futurs des éditions hivernales, avec l’objectif d’organiser des Jeux d’hiver plus responsables, plus participatifs et plus durables. 

Au cœur de l’exposition « Rêver en blanc : l’épopée des Jeux Olympiques d’hiver », 80 photographies issues du fonds photographique de la Fondation pour la Culture et le Patrimoine, certaines exposées pour la première fois, illustrent les éditions des Jeux Olympiques d’hiver de 1924 à 1968. Une rétrospective des affiches officielles des JO d’hiver ainsi que l’emblème, la mascotte et la torche de Beijing 2022 sont également présentés.

« Rêver en blanc » au musée Olympique de Lausanne 2

«Notre objectif premier avec cette exposition est de retracer la naissance, l’histoire et l’évolution des Jeux d’hiver, à l’aube de leur 100e anniversaire » déclare Anne Chevalley, Responsable de la programmation du Musée Olympique. «Nous n’avions encore jamais présenté l’intégralité de l’histoire des Jeux d’hiver. Dans le contexte de Beijing 2022, l’occasion était toute trouvée : relater la croissance des Jeux d’hiver, de la station de montagne à la mégapole, en évoquant les changements de la société, de l’environnement, des sports au programme et de la participation des athlètes » ajoute encore la responsable.

 L’épopée des Jeux Olympiques d’hiver

 

De Chamonix 1924 à aujourd’hui, les moments emblématiques des JO d’hiver racontés à travers des photographies, des films, des équipements sportifs et des documents d’archives sont à l’honneur. Des infographies démontrent comment, au fil des ans, les avancées technologiques changent le visage des Jeux d’hiver et comment ils évoluent avec l’introduction de nouveaux sports et l’objectif de parité hommes-femmes.

Contribution positive pour le climat


Une section de l’exposition est consacrée au contexte climatique, à la prise de conscience croissante des problèmes environnementaux et aux idées et solutions possibles pour continuer à « rêver en blanc ». L’engagement du CIO à rendre les Jeux Olympiques positifs pour le climat y est souligné. 

Nostalgia

Pour les amateurs de photographie, la section « Nostalgie » de l’exposition met à l’honneur le patrimoine photographique des premiers Jeux d’hiver de 1924 à Chamonix à ceux de 1968 à Grenoble. À travers des photographies originales, cette exposition met en évidence le talent des photographes qui réussissent à saisir les athlètes en pleine action : Lothar Rübelt et Erich Andres. Les photographies issues des archives photographiques de la Fondation Olympique pour la Culture et le Patrimoine sont en grande partie exposées pour la première fois.

Les Jeux d’hiver s’affichent 

« Rêver en blanc » au musée Olympique de Lausanne 3


Une rétrospective de toutes les affiches officielles des Jeux Olympiques d’hiver est à découvrir. Certaines affiches olympiques très caractéristiques ont été conçues par des artistes de renommée tels que Auguste Emile Matisse, Sarah Rosenbaum ou Jon-joo Ha. Bon nombre d’entre elles sont devenues de véritables symboles culturels et font partie d’un précieux héritage artistique à jamais associé à l’édition des Jeux correspondante.

Beijing 2022


Les Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022 se déroulent du 4 au 20 février dans la capitale de la République populaire de Chine et ses alentours. Beijing est la toute première ville à accueillir une édition d’été (2008) et une édition d’hiver (2022) des Jeux Olympiques. Avec plus de 2 800 athlètes et sept nouvelles épreuves – monobob féminin, big air masculin et féminin en ski acrobatique, et épreuves par équipes mixtes en patinage de vitesse sur piste courte, saut à ski, sauts en ski acrobatique et snowboard cross – cette édition promet d’être mémorable. L’exposition présente les faits et chiffres relatifs à cette édition et fait découvrir aux visiteurs l’emblème, la mascotte, la torche – et l’inspiration qui se cache derrière chacun d’eux.

Activités en marge de l’exposition

« Rêver en blanc » au musée Olympique de Lausanne 4
Epreuve de Snowboard à PyeongChang en 2018. © 2018 International Olympic Committee (IOC) KASAPOGLU, Mine

Le public est invité à prendre part à des visites commentées dès le mois de janvier, à assister aux diffusions en direct des cérémonies d’ouverture et de clôture de Beijing 2022 ou encore à découvrir une série de podcasts sur la thématique des Jeux d’hiver. Le programme peut être consulté ici.  

David Savary

Rédacteur en chef
Contact: david.savary@sport-et-tourisme.fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La Newsletter de Sport et Tourisme.

Chaque semaine, nous vous envoyons une sélection d'articles consacrés au tourisme sportif.

RECEVOIR LA NEWSLETTER